20/07/2010

L'histoire de l'église

Sourate 61:14 et l'histoire de l'Église

    Ô vous qui avez cru! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : " Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah?" - Les apôtres dirent : "Nous sommes les alliés d'Allah". Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent.

Sourate 61:14

Dans ce verset du Coran, Dieu lui-même apparemment dit que ceux qui croyaient en Jésus comme disciples furent ceux qui l'emportèrent. Le Coran reconnaît qu'il ya eu conflit et de l'hostilité, que ces vrais croyants en effet eurent des ennemis, mais à la fin, les vrais croyants sont ceux qui ont prévalu. Et ce n'est pas par hasard, puisque c'est Dieu lui-même qui donne ce pouvoir aux vrais croyants.

En regardant ce verset très clair, je me demande pourquoi les musulmans semblent faire totalement abstraction de cela et de déclarer que le vrai christianisme et le vrai message de Jésus est devenu corrompu et le christianisme est faux.

Est-ce que la théorie islamique de la corruption “du christianisme” ne signifie pas que les vrais croyants, ceux qui ont suivi et estimé le véritable message de Jésus n'e l'ont en effet pas emporté?

Oui, l'histoire de l'Eglise admet qu'il y avait beaucoup de combat au cours de la doctrine et la foi correcte entre les différentes interprétations prises par certains.
Et surtout au début du IVe siècle, la bataille idéologique entre ceux dont le porte-parole a été Athanasios et la grande suite que Arius avait à cette époque. Ce débat a duré un certain nombre d'années. Mais à la fin il s'agissait d'une nette victoire de l'orthodoxie trinitaire du christianisme. Et cette bataille a été complètement décidé, dans le quatrième siècle, près de 250 ans avant que le Coran ait été donnée à Muhammad.

Cela semble nous laisser à l'alternative qui soit

    * L'orthodoxie chrétienne est trinitaire [parce qu'ils sont ceux qui prévalait], ou

    * L'auteur du Coran n'a pas été bien informé sur l'histoire de l'Église.

Mais il ya pire que cela. La plupart des musulmans croient que Jésus a prêché essentiellement le “même” 'islam que Mohammed. Mais nous n'avons aucune trace d'un groupe similaire croyant à ce que nous trouvons dans l'islam. Nous connaissons de nombreux groupes qui prétendent être chrétiens. Certains très petits, certains sont plus grands. Certains d'entre eux "restent acceptables" avec seulement des écarts mineurs vis-à-vis du christianisme de base, certains sont totalement hérétiques. Mais aucun groupe “comme l'islam” n'a prévalu, il n'en existe même pas. Ou, si les musulmans veulent encore prétendre à l'existence d'un tel groupe, c'est tellement insignifiant que cela n'a pas laissé la moindre trace de son existence, ne parlons donc pas de “prévaloir” ou “être supérieure” [comme le rende les traductions de Shakir et Pickthall].

En outre, Jésus a dit essentiellement la même que le Coran:

Je bâtirai mon Église,
et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle.
Matthieu 16:18

Cela signifie: Même si les pouvoirs de la mort et la destruction vont essayer de l'emporter sur l'église, Jésus prophétise qu'ils ne réussiront pas, et la vraie église [son] Église ne sera pas vaincue, mais restera sécurisée dans ces attaques. Donc on ne peut pas dire : elle sera corrompue et dissoute, puis Dieu enverra un nouveau prophète pour rétablir une communauté de croyants.

Musulmans et chrétiens sont d'accord que Dieu est Omniscient et ne feraient pas de telles erreurs. Soit les musulmans ont tort avec leur théorie d'une corruption du christianisme, soit, si cela est en effet nécessaire pour l'islam, du moins ce verset est faux et n'a donc pas pu provenir du Dieu omniscient, mais d'une source moins bien informés.

Mais si cette partie du Coran n'est pas de Dieu, comment savoir pour le reste du Coran et peut-on faire confiance?

Et même un commentaire de Yusuf Ali, note 5448, dit:

Une partie des enfants d'Israël - ceux qui se souciaient vraiment de la vérité - croyaient en Jésus et suivirent ses conseils. Mais la plus grande partie d'entre eux ont été endurcis de cœur, et sont restés dans leurs sentiers battus du formalisme et des fausses fiertés raciales. La majorité semble d'abord avoir la haute main quand ils pensaient qu'ils avaient crucifié Jésus et tué son message. Mais ils furent bientôt revenus à leur sens. Jérusalem a été détruit par Titus en l'an 70 et les Juifs ont été dispersés depuis. «Le Juif errant» est devenu un “mot de la fin” dans de nombreuses littératures. D'autre part, ceux qui suivaient Jésus ont imprégné l'Empire romain, introduit de nombreuses nouvelles races au sein de leur cercle, et à travers l'Empire romain, le christianisme est devenu la religion dominante du monde jusqu'à l'avènement de l'islam ....

Il faut
savoir que Yusuf Ali interprète ce verset comme se référant bien au christianisme qui a imprégné l'Empire romain, pas un groupe inconnu d'autres chrétiens. Encore une fois, vous ne pouvez pas "oublier" ceux qui l'emportèrent. Elle ne peut se référer qu'à ceux qui sont les vainqueurs à la fin. Et à ce jour, mais il existe de petites minorités qui ont des opinions hérétiques, mais se disent chrétiens, la grande majorité des Églises chrétiennes est fermement trinitaire et surtout ce fut manifestement le cas au moment même où le Coran a été prêché par Mahomet.

Remarque: Même si les arguments de la vérité (qualité) à partir de chiffres (quantité) sont fallacieux, les musulmans l'amenent souvent. Ainsi notons: Jusqu'à ce jour, le christianisme a au moins 50% plus de fidèles que l'islam (2 et 1,2 milliards).
Et si l'islam est devenue forte dans une certaine mesure, il est après 1400 ans encore loin de l'emporter sur le christianisme. En outre, aux alentorus de 900 ou même 1400 après JC, avec le grand empire musulman encore intact et avant que le mouvement des missions dans le christianisme du 18ème siècle ne commencent il pourrait bien y avoir eu plus de musulmans sur cette terre que les chrétiens. Que nous dit donc le taux de croissance à long terme? Pourquoi pensez-vous que le “taux actuel de croissance” est d'autant plus significative que ce taux de croissance à long terme?

Si nous croyons que Dieu est l'auteur de ces mots, il semble y avoir un problème. Si nous supposons que c'était Muhammad qui les a composé, alors cela a plus de sens. Ce que nous avons souligné plus haut, est la vraie histoire, personne n'a aucune base pour la contester. Ce qui suit maintenant est le fruit de mes pensées sur la question, en essayant de trouver une explication sur les observations. N'hésitez pas à les contester si vous avez une meilleure explication.

Yusuf Ali, dans son introduction à cette sourate indique que la date de celle-ci n'est pas connue, mais très probablement juste après la bataille de Uhud, c'est à dire juste après que la communauté musulmane ait connu un revers important et a été battu par les mécréants.

Mahomet était un homme intelligent, et il avait pas mal voyagé dans le Moyen-Orient comme administrateur en chef des affaires commerciales de Khadijja. Il aurait parlé aux gens des pays dans lesquels il a voyagé et aurait su que les chrétiens étaient à l'origine une très petite minorité persécutée. D'abord persécutés par les Juifs, plus tard, principalement par le puissant empire romain, mais il aurait également vu que dans la plupart des régions où il est venu vers les chrétiens, c'était les décideurs maintenant. Malgré leur petite taille initiale et leur faiblesse, ils avaient finalement emporté sur tous leurs ennemis, les Juifs et les Romains.

Donc, ce qui aurait pu encourager davantage sa petite communauté de disciples méprisés [s'il s'agissait d'une sourate Mecquoise] ou cette communauté musulmane qui vient d'être battue [si c'est bien après la bataille de Uhud comme le dit Yusuf Ali], c'est de leur rappeler que les disciples de prophète Jésus étaient dans la même situation [d'abord en Israël puis dans l'empire romain] que les musulmans à ce moment-là [de la Mecque / Médine].
Mais Dieu leur a donné la victoire sur leurs ennemis - même si pas tout de suite - mais à la fin ils ont été les vrais croyants qui ont prévalu par la puissance de Dieu. Par conséquent, n'abandonnez pas, rassurez-vous, Dieu est avec nous et nous finiront par l'emporter, même si c'est difficile maintenant.

Mahomet était un homme qui a su mener les gens, pas de doute à ce sujet. Et la lecture en ce sens est parfaitement logique.

Bien que ce fût une excellente psychologie d'encouragement, Muhammad apparemment n'était pas familier avec la vraie foi chrétienne et des doctrines. Sinon, il aurait pu être plus prudent dans ce qu'il a dit ici.

Pour résumer, le problème est le suivant:

Dieu était-il mal informé sur le type de christianisme qui a prévalu? Ou était Muhammad mal informés sur le christianisme qui a prévalu?

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un verset “difficile” avec certaines conséquences.

Voyez-vous une manière qui soit en mesure de faire coincider la réalité historique avec l'omniscience divine?

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

J'ai interrogé une fois un musulman instruit sur le sens de ce passage, qui ne va effectivement pas sans poser de problèmes. Il m'a répondu en substance (bien que je n'aime pas trop cette explication qui ne semble pas naturelle):

"Ceux dont le verset 60.14 parle ne sont pas des chrétiens mais les croyants en Muhammad qui ont fidèlement suivis Jésus et ont effectivement eu la suprématie à l'époque (conquêtes du Proche et Moyen Orient, de l'Egypte...)"

Je pense aussi au commentateur Ibn Kathir (XIVe siècle) qui dans son commentaire, cite cette histoire pour identifier ceux à qui Allah a accordé la victoire:

« Lorsque Allah décida d'élever à Lui `Isa fils de Marie, celui-ci entra dans la maison où se trouvaient douze de ses disciples. `Isa entra chez eux, la tête ruisselante d'eau et leur dit : « Il en est parmi vous qui me renieront douze fois après avoir cru en moi » Il dit ensuite : « Qui de vous accepte de prendre mon apparence et d'être tué à ma place, et sera en conséquence avec moi au même degré (au Paradis) ? » Un jeune homme se leva alors et dit : « Moi ». Il lui dit : « Assieds-toi ». Il répéta la même question et c'est le même jeune homme qui se leva et répondit par oui. `Isa lui dit de s'asseoir une nouvelle fois et répéta la même question. Une fois encore, ce fut le jeune homme qui se leva et répondit positivement Il lui dit alors : « oui, ce sera toi ! » `Isa lui donna l'apparence d'`Isa, tandis que celui-ci fut élevé au Ciel par une ouverture dans la maison. Les soldats vinrent alors et emmenèrent le jeune homme qu'ils prirent pour `Isa; ils le tuèrent et le crucifièrent. Certains des disciples d'`Isa le renièrent douze fois après avoir ajouté foi en lui. Les chrétiens se divisèrent alors en trois catégories. La première a dit : « Allah demeura parmi nous, autant qu'il voulut, ensuite il est monté au ciel » ; ce sont les Jacobites. La deuxième a dit : « Le fils d'Allah resta parmi nous, autant qu'il voulut, puis Allah l'éleva à Lui » ; ce sont les Nestoriens. La troisième a dit : « Le serviteur et Messager d'Allah vécut parmi nous, autant qu'Allah voulut, puis Allah l'éleva à Lui » ; ce sont les monothéistes. Les deux premières sectes se liguèrent contre les monothéistes et les tuèrent. L'Islam (l'unicité) se dissipa alors jusqu'au moment ou Allah envoya Muhammad, sur lui la grâce et la paix ». Ibn 'Abbâs a dit : « C'est la le sens de la parole du Très-Haut : « Nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent. » » (61,14).

Lisible en anglais: http://www.tafsir.com/default.asp?sid=61&tid=53740

Écrit par : Otton | 2010-12-22 à 21.50:02

Cher Otton,
Merci pour cette explication mais elle ne peut pas coller vu que le verset dit "Un groupe des ***Enfants d'Israël*** crut, (...). nous aidâmes donc ceux qui crurent (...)"
Les enfants d'Israël ne peuvent en aucun cas être assimilé aux croyants en Mohammed !
Et si on imagine que ce sont d'autres croyants qui ont vaincu avec 600 ans de retard, cela implique que Dieu a laissé perdre "les croyants" pendant 600 ans...le coran se serait donc bien gardé de le dire ! Le coran aurait donc omis de dire qu'il ne s'agit plus d'enfants d'Israël, le coran serait donc totalement incomplet.

Bien à vous

Écrit par : Islamator | 2010-12-23 à 14.09:53

Les commentaires sont fermés.