10/09/2010

Allah, le dieu lune

Chers amis musulmans, pourquoi attachez-vous de l’importance au symbole de la lune ? (drapeau, minaret, calendrier lunaire,..)

La kabba était un lieu où l’on priait environ 360 dieux différents dont Hubal, le dieu-lune et le plus important. On plaça même le symbole de lune en son honneur au sommet de la kabba quelques siècles avant Mahomet. Des confusions avec les dieux ilah et al-lat ont donné naissance à un culte à Allah, le dieu-lune. Quand on sait, en plus, qu’au milieu de la kabba, se trouve un morceau de pierre noire de lune (qui était vénérée avant Mahomet) et que l’ensemble des musulmans du monde prie en se dirigeant vers ce symbole, je me pose des questions sur l’aspect idolâtrie.

Voyons cette amulette du Dieu Al-lat :

 

amulette_d_Allat.jpg

On y voit clairement ce que l'on voit sur la plupart des drapeaux islamiques ou sur les mosquées :

 

 

crescent_moon.jpgcroissant.jpg
algerie.jpgpakistan.jpg

 

Tunisie-drapeau.jpgturquie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pierre de lune de la Mecque est adorée par les musulmans :

stone.JPGblackstone2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Continuons. La sourate 54 verset 1 (qui parle de la lune fendue) ressemble tres etrangement au poeme de Imrou'l qays qui était ecrit sur les murs de la Kaaba avant que le Prophete ne s'en empare.
On voit sur le texte en arabe des portions de phrases entières viennent directement de ce poème.

Chers amis musulmans, bonne réflexion.

Commentaires

Sur certains drapeaux de pays musulmans, on peut voir un croissant de lune. Mais qu'est-ce que cela signifie au juste ? Le croissant de lune ne signifie rien de particulier ! Cet emblème fut adopté il y a bien longtemps par l'Égypte et en Turquie du temps des Fatimites, des Mamelouk et Outhmanioun voulant copier les Gens du Livre dans leurs symboles innovés et n'était même pas utilisé à l'époque du prophète Muhammad سلى الله عليه و سلم . Il ne représente absolument rien de sacré.



Toutefois, il a causé quelques contreverses... les voici :


Le Dieu-Lune

Certains ont accusé les musulmans de vénérer la lune à cause de cet emblème. Ces gens ont vraiment une connaissance limitée de l'Islam. Voici un verset du Coran qui infirme ces accusations :

Le Coran [41:37]
Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune : ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Dieu qui les a créés, si c'est Lui que vous adorez .

De plus, Dieu nous dit aussi que le soleil et la lune sont soumis à Son commandement :

Le Coran [7:54]
Votre Seigneur, c'est Dieu, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi sur le Trône . Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement . La création et le commandement n'appartiennent qu'à lui. Toute gloire à Dieu, Seigneur de l'Univers !

Certains détracteurs ne s'arrêtent toutefois pas là. Ils se basent sur la sémantique du mot Allah pour prouver leurs accusations. Traduit littéralement, Allah veut dire LE Dieu. Ce mot arabe n'a pas de genre et ne peut s'accorder au pluriel. C'est Le Dieu unique, LE créateur. Mais, certains concluent que Le Dieu est en fait le Dieu de la lune. Ceci est vraiment facile à réfuter puisque le Coran confirme que le Dieu adoré par les musulmans n'est pas un dieu païen, mais bien le même Dieu adoré par les Juifs et les Chrétiens :

Le Coran [3:84]
Dis : «Nous croyons en Dieu, à ce qu'on a fait descendre sur nous, à ce qu'on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Tribus, et à ce qui a été apporté à Moïse, à Jésus et aux prophètes, de la part de leur Seigneur : nous ne faisons aucune différence entre eux; et c'est à Lui que nous sommes Soumis».

Le verset suivant nous dit aussi que le nom de Dieu est souvent invoqué dans les synagogues, les mosquées et les églises :

Le Coran [22:39-40]
Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Dieu est certes Capable de les secourir - ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : «Dieu est notre Seigneur». - Si Dieu ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom de Dieu est beaucoup invoqué . Dieu soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Dieu est assurément Fort et Puissant,

Alors, si le nom de Dieu est invoqué dans les églises et les synagogues, pourquoi ne pas également accuser les Juifs et les Chrétiens de vénérer la lune ? Pourquoi le Coran mentionnerait-il cela si le dieu des Musulmans était la lune ? De plus, TOUS les arabes utilisent le mot Allah pour désigner Dieu, qu'ils soient musulmans ou chrétiens.



Muhammad Ibn Abdullah سلى الله عليه و سلم

Un des arguments des détracteurs de l'Islam concerne le père du prophète Muhammad (paix soit sur lui). Pourquoi portait-il le nom de Abdullah (serviteur de Dieu) s'il fut du nombre des polythéistes ? La réponse est toute simple : même les polythéistes de l'époque admettaient l'existence de Dieu. Ils justifiaent l'adoration des idoles en prétextant que celle-ci les rapprochaient de Dieu. Voici quelques versets du Coran à ce sujet :

Le Coran [46:28]
Pourquoi donc ne les secourent pas, ceux qu'ils avaient pris, en dehors de Dieu, comme divinités pour [soi-disant] les rapprocher de Lui ? Ceux-ci, au contraire, les abandonnèrent; telle est leur imposture et voilà ce qu'ils inventaient comme mensonges.

Le Coran [10:18]
Ils adorent au lieu de Dieu ce qui ne peut ni leur nuire ni leur profiter et disent : «Ceux-ci sont nos intercesseurs auprès de Dieu». Dis : «Informerez-vous Dieu de ce qu'Il ne connaît pas dans les cieux et sur la terre ? » Pureté à Lui, Il est Très élevé au-dessus de ce qu'Ils Lui associent !



La statue de Hubal, le Dieu-Lune ?

Certains "missionnaires chrétiens" tels que Robert Morey tentent aujourd'hui de faire croire aux gens que les musulmans vénèrent une statue nommée Hubal, le Dieu de la Lune. Que le mot Allah est en fait le nom de Hubal, le Dieu-Lune. Quelle calomnie ! Comme vous avez pu le lire plus haut, la Bible arabe utilise aussi le mot Allah pour désigner Dieu. Diront-ils que les Chrétiens arabes adorent aussi Hubal le Dieu-Lune ? Voici ce que nous dit le Coran sur l'adoration des statues :

Le Coran [21:51-53]
En effet, Nous avons mis auparavant Abraham sur le droit chemin. Et Nous en avions bonne connaissance. Quand il dit à son père et à son peuple : «Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez ? ». Ils dirent : «Nous avons trouvé nos ancêtres les adorant». Il dit : «Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident».

Le Coran [2:23]
Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques.

Le Coran [3:151]
Nous allons jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Car ils ont associé à Dieu (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour que celui des injustes !

Le Coran [14:35-36]
Et (rappelle-toi) quand Abraham dit : «Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. Quiconque me suit est des miens. Quand a celui qui me désobéit... c'est Toi, le Pardonneur, le Très Miséricordieux !

tien une vidéo en plus !!!!!!!!!!

http://www.dailymotion.com/video/xbvea7_islam-y-allah-divinitey-de-la-luney_webcam#from=embed

mes tout té article je vais répondre a tout tes mensonge

Écrit par : bilal | 2011-01-24 à 19.55:01

Bilal : Et pour la Kasbah? Pourquoi vous prosternez-vous devant?

Écrit par : Chocard | 2011-02-02 à 11.40:00

Islamator,

Voici pour vous instruire, tout est dit clairement dans le Coran il faut juste LIRE !!!

http://www.youtube.com/watch?v=1seId7JK56c&feature=player_detailpage

Écrit par : vérité | 2012-11-25 à 01.15:01

Al-Lat était la lune divinisée chez les polythéistes du moyen-orient. Mahomet qui venait de ces tribues à repris le nom Allah pour attirer à lui les polythéistes, en même temps qu'il parlait de Jésus ou de Moise pour attirer les juifs.
Personne n'est dupe ! Le message du coran est contraire à la bible. On a l'impression que Mahomet parle d'un autre Dieu ! Par ironié, on l'appelle le Dieu-lune, en référence à Al-Lat.

Les musulmans prient un Dieu qui n'existe pas.

Écrit par : Pierre | 2012-11-25 à 21.17:55

Pierre,

Quand je donne un point de vue, je le fais avec des arguments et je me hate de trouvé ceux-ci dans VOS sources, pas faute d'en avoir dans les notre, cela est dit en passant, seulement pour éviter ses remarques habituelles, du genre" oui mes ce sont vos frères musulmans, oui mais c'est dans un site islamique, parceque moi, je ne me rabaisserez pas au point d'inventer quelque chose, surtout quand celle-ci est débile et pas crédible!!!....

Donc, pour avoir une certaine crédibilité, vous devriez nous apporter des arguments plausible, sur ce que vous avancé, particulièrement quand vous dite que Mohamed a repris la divinité de al-lat, je suppose que vous n'avez pas inventé ça de vous meme !!!

Alors nous attendons avec impatience vos preuves et ensemble, nous pourrions aisemment les débattrent.....Qu'en pensez-vous ?

Écrit par : vérité | 2012-11-28 à 20.53:27

Pierre, Islamator,

Que pensez-vous de ma réponse ? C'est du béton non ???!!! LOL.................................

Écrit par : vérité | 2012-12-04 à 13.27:56

Et si on parlait de l'allah du Coran,ce faux dieu de la pire espèce !

Écrit par : kayou | 2013-08-18 à 19.27:19

Et si on parlait de la lune pour respecter l'article?

Au clair de la lune, mon ami kayou,
Prête-moi ta plume, toi mon pov' fou
Ma chandelle est morte, je n'ai plus de feu.
Ouvre-moi ta porte, pour l'amour de Dieu.

Au clair de la lune, kayou répondit :
« Je n'ai pas de plume, je suis dans mon lit.
Va chez la voisine, je crois qu'elle y est,
Car dans sa cuisine, on bat le briquet. »
Au clair de la lune, s'en fut Arlequin
Frapper chez la brune. Elle répond soudain :
« Qui frappe de la sorte ? Il dit à son tour :
— Ouvrez votre porte, pour le Dieu d'Amour ! »
Au clair de la lune, on n'y voit qu'un peu.
On chercha la plume, on chercha du feu.
En cherchant d'la sorte, je n'sais c'qu'on trouva.
Mais je sais qu'la porte sur eux se ferma.

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-08-20 à 00.33:19

La lune, astre mort qui n'est visible que parce que le soleil l'éclaire.
Allah, faux dieu qui n'est connu que parce que le vrai existe, celui de la Bible.

Il est normal que le soleil symbolise le christianisme et la lune l'islam.

Écrit par : Pierre | 2013-08-20 à 07.56:23

Dés qu'on parle de découvrir la véritable identité de l'allah du Coran,les musulmans courent se cacher car ils ont une peur panique d'être mis devant la terrible vérité : l'allah du Coran n'est qu'un épouvantail terrifiant et fort en gueule mais totalement impuissant face à la volonté du vrai Dieu saint de la Bible.
Adieu houris,éphèbes et paradis pour obsédés sexuels.Tout ça n'est qu'une carotte pour faire avancer les hmars. Pourtant,le vrai Dieu a promis de merveilleuses bénédictions à tous ceux qui renoncent au faux dieu et acceptent d'être sauvés grâce uniquement à Yeshoua al Massih,le vrai beau modèle.

Écrit par : kayou | 2013-08-20 à 20.48:57

J'ai posté par erreur ce message dans l'autre article...
J'ai trouvé ce papier dans les escaliers, c'est à toi Kayou?
Sol Invictus (latin pour « Soleil invaincu ») est une divinité solaire apparue dans l'Empire romain, par édit impérial en 274, au IIIe siècle, alors que le concept de dieu-empereur tel qu'Auguste et ses successeurs l'avaient institué, est complètement dévalorisé, notamment dans les armées. Elle reprend des aspects de la mythologie d'Apollon et du culte de Mithra, connaissant une diffusion certaine dans l'armée romaine.
L'empereur Aurélien (270-275) lui assure une place officielle à Rome en proclamant que le Soleil invaincu est le dieu principal de l’Empire romain et en faisant du 25 décembre (peu après le solstice d'hiver) une fête officielle (dies natalis solis inuicti). Un temple est dédié au Soleil au Champ de Mars, et orné du butin rapporté de Palmyre ; ce temple est servi par un nouveau collège de prêtres, les pontifices Solis.
Un de ses successeurs, Constantin Ier, adepte du Soleil invaincu, alors qu'il était Tétrarque, proclamera la religion chrétienne, religion de l'Empire, qui lui permettra (aidés par les chrétiens) de prendre le pouvoir définitive fin 312, mettant ainsi fin à Sol Invictus (les musulmans appellent ça la taqia) , qui aura vécu 38 ans, essentiellement dans les Légions et le protocole impérial.
On considère souvent que les chrétiens de Rome imitèrent ce culte en faisant du 25 décembre la fête de Noël ; cette volonté d'imitation est cependant débattue1. St Jean Chrysostome (Homélie pour la Fête de la Nativité. 385) a rappelé que les premiers chrétiens savaient clairement que Marie avait appris sa future maternité, fin mars -six mois après celle d'Elizabeth, sa cousine, fin septembre (date identifiée)- et donc qu'elle accoucherait fin décembre.
Constantin officialise le calendrier mensuel hebdomadaire, qui remplace le décadaire (calendes, ides et nones). Avec le 7° jour de la semaine comme jour de repos, pour permettre aux chrétiens d'assister aux offices. La plupart des adeptes d'autres religions adopteront également ce rythme hebdomadaire. Il restera de Sol Invictus, en anglais et en allemand, la dénomination « Jour du Soleil », pour le 7° jour de la semaine (sunday, Sonntag). L'Empire romain et les pays latins adopteront la dénomination tirée de "Jour du Seigneur" (domenica, domingo, dimanche... (pour l'Italie, l'Espagne, la France...)
Je vais chercher si je peux trouver l'autre bout de papier qui parle de pâques (les œufs).
A+

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-08-21 à 15.19:51

Il est exact que le 25 décembre était la fête officielle de Mithra. Le mithraïsme était très répandu dans l'armée romaine, et son histoire assez proche de celle de Jésus. Les premiers chrétiens ont d'ailleurs pensé que l'histoire de Mithra était une invention du Diable, destiné à ridiculiser Jésus le jour de sa venue.

La date de naissance de Jésus étant inconnu (on sait aujourd'hui qu'il est né entre le 10 septembre et le 10 octobre), l'Eglise l'a fixée au 25 décembre pour faire oublier le culte de Mithra. Il y avait aussi le côté symbolique. Le solstice d'hiver intervient le 21 décembre. A cette date, les jours rallongent, donc la lumière l'emporte progressivement sur les ténèbres. C'est un beau symbole pour Jésus, fils de Dieu, car "la Parole est la lumière des hommes".

Constantin n'a pas créé l'empire chrétien romain. Il a autorisé le christianisme autrefois pourchassé, mais les autres cultes restaient autorisés. Constantin s'est d'ailleurs converti peu de temps avant sa mort, pour ne pas diviser son peuple pendant son règne. C'est Théodose qui a imposé le christianisme obligatoire, en 382.

Le dimanche n'est pas le "jour du soleil", c'est celui de la résurrection de Jésus après sa crucifixion. C'est logiquement le jour de la messe.

Les oeufs de Pâques sont un jeu rajouté par des non-religieux pour rendre plus amusante cette journée. Idem pour Noël avec le père-Noël de Coca-Cola. Ca n'a rien de religieux, mais les prêtres/pasteurs laissent faire : après tout, si les enfants s'amusent, on ne va pas les en empêcher. On n'est pas des musulmans, heureusement.

Écrit par : Pierre | 2013-08-22 à 16.54:48

Dés qu'on parle de découvrir la véritable identité de l'allah du Coran,les musulmans courent se cacher car ils ont une peur panique d'être mis devant la terrible vérité ?
la volonté du vrai Dieu saint de la Bible? Quelle volonté? quel dieu?ya bghal!
votre religion est une création des hommes,Vous n'avez pas de diu , vous n'etes que des zombies, suiveurs de carottes..Toutes les décisions les pseudos commandements, les fêtes religieuses sont l’œuvre des hommes rivaux où chacun tire la couverture vers lui.. l' intérêt, le pouvoir, ...Quel dieu vous adorez?
Lis ce parchemin long mais utile puisque il t’apprendras que votre dieu est Constantin...

Certainement réunis à l'initiative de Caius Flavius Valerius Aurelius Constantinus, plus connu sous le nom de Constantin Ier le Grand (306 - 337), les évêques de tout le monde chrétien étaient présents à Nicée. Enfin... presque tous puisque le pape Sylvestre, trop âgé, avait envoyé deux légats pour le remplacer. Ce furent donc près de 300 Pères de l'Église chrétienne (250 selon Eusèbe, 359 selon Hilaire de Poitiers) qui, en présence de Constantin en personne, auraient édicté la fameuse règle, toujours en vigueur, qu'on peut résumer ainsi : Pâques est célébrée le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après.

On peut dégager de cette phrases les trois "ingrédients" nécessaires pour faire une bonne Pâques :

- Un dimanche
- Une pleine lune (quatorzième jour).
- Un équinoxe (21 mars).

Les Pères avaient deux sujets à l'ordre du jour : l'arianisme et l'épineux problème de la date de Pâques.

Oublions l'arianisme qui n'est pas l'objet de cette page et focalisons nous sur Pâques en essayant de comprendre en quoi sa date était un "sujet épineux" et en constatant que le concile de Nicée n'a pas été à l'origine de la fameuse règle.

Pourquoi un "épineux problème" ?

Ce problème a deux origines, d'ailleurs étroitement liées, qui sont, d'une part le rapport de la Pâques chrétienne à la Pâque juive et, d'autre part, des mésententes à l'intérieur même de la communauté chrétienne.

Pâque juive et Pâques chrétienne

La Passion et la résurrection du Christ eurent lieu au temps où les Juifs célébraient leur Pâque.

Ouvrons une petite parenthèse pour nous remémorer ce qu'est la Pâque juive.

"La Pâque (en hébreu Pesah) ... débute le 15e jour du mois de nisan et se poursuit sept jours durant (huit en Diaspora). Elle célèbre la délivrance d’Israël de l’asservissement à l’Égypte. Dans le texte biblique, elle porte deux noms : le premier (en Exode, XXXIV, 25) est Pâque (hag ha Posah), parce que Dieu « passe au-dessus » de la maison des enfants d’Israël lorsqu’il frappe les premiers-nés de l’Égypte (Ex., XII, 23) ; le second (Ex., XXIII, 15) est celui de fête des pains non levés (hag ha massot) justifié par la consommation de cet aliment lors du départ précipité des Hébreux (Ex., XII, 39). À la période du Temple de Jérusalem, le rite essentiel était le sacrifice de l’agneau pascal (korban Pesah) la veille du 14 nisan.
La critique discerne deux composantes parmi les rites de célébration de la fête : d’une part, le sacrifice de l’agneau, rite de bergers historicisé par son rattachement à la sortie d’Égypte ; d’autre part, la fête des pains sans levain, célébration de printemps en relation avec le calendrier agricole (Ex., XIII, 4), qui fut, en raison de la date traditionnelle de l’Exode, aisément rattachée à l’histoire du salut. Le livre de Josué (V, 10-12) indique que les Israélites sous la conduite de Josué célébrèrent la fête des pains non levés à Guilgal. Le livre des Rois (II Rois, XXIII, 21-23) souligne avec quel éclat la Pâque fut célébrée sous le règne de Josias (T VIIe s.). La fusion des deux éléments s’opère sans doute au début de l’exil de Babylonie." source : Encyclopedia Universalis.

Pour avoir toutes les données du problème en main, lisons deux textes de la Bible :

Exode 12

12.1 L'Éternel dit à Moïse et à Aaron dans le pays d'Égypte:
12.2 Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois; il sera pour vous le premier des mois de l'année.
12.3 Parlez à toute l'assemblée d'Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.
12.4 Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes; vous compterez pour cet agneau d'après ce que chacun peut manger.
12.5 Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an; vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau.
12.6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois; et toute l'assemblée d'Israël l'immolera entre les deux soirs.
12.7 On prendra de son sang, et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera.
12.8 Cette même nuit, on en mangera la chair, rôtie au feu; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères.
12.9 Vous ne le mangerez point à demi cuit et bouilli dans l'eau; mais il sera rôti au feu, avec la tête, les jambes et l'intérieur.
12.10 Vous n'en laisserez rien jusqu'au matin; et, s'il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu.
12.11 Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main; et vous le mangerez à la hâte. C'est la Pâque de l'Éternel.

Lévitique 23

23.9 L'Éternel parla à Moïse, et dit:
23.10 Parle aux enfants d'Israël et tu leur diras: Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, et que vous y ferez la moisson, vous apporterez au sacrificateur une gerbe, prémices de votre moisson.
23.11 Il agitera de côté et d'autre la gerbe devant l'Éternel, afin qu'elle soit agréée: le sacrificateur l'agitera de côté et d'autre, le lendemain du sabbat.
23.12 Le jour où vous agiterez la gerbe, vous offrirez en holocauste à l'Éternel un agneau d'un an sans défaut;
23.13 vous y joindrez une offrande de deux dixièmes de fleur de farine pétrie à l'huile, comme offrande consumée par le feu, d'une agréable odeur à l'Éternel; et vous ferez une libation d'un quart de hin de vin.
23.14 Vous ne mangerez ni pain, ni épis rôtis ou broyés, jusqu'au jour même où vous apporterez l'offrande à votre Dieu. C'est une loi perpétuelle pour vos descendants, dans tous les lieux où vous habiterez.

Notons qu'on ne trouve dans ces textes aucune indication précisant que la Pâque doit être célébrée à une date postérieure à l'équinoxe de printemps. On ne peut que le supposer du fait de l'offrande des prémices de la moisson.

Refermons notre parenthèse sur la Pâque juive et posons nous une question : Selon ce que l'on veut célébrer (Passion ou résurrection), ne suffit-il pas de prendre la date de début de la Pâque juive comme référence pour décompter la date de la Pâques chrétienne ?

Mésententes à l'intérieur de la communauté chrétienne.

Même si cette méthode est applicable, encore faut-il savoir quoi célébrer. La mort du Christ ou sa résurrection ?

Dès le début du second siècle, l'Église de Rome opte pour la résurrection. C'est ce que rappelle Irénée (évêque de Lyon) au pape Victor comme le cite Eusèbe (Hist. eccl V 24) "Parmi ces hommes, les presbytres antérieurs à Soter qui ont dirigé l'Église que tu gouvernes aujourd'hui, c'est-à-dire Anicet, Pie, Hygin, Télesphore, Xyste, n'ont pas non plus gardé eux-mêmes (le quatorzième jour) ..."

Et non seulement Rome célèbre la résurrection mais elle s'attache à maintenir naturellement cette fête le dimanche.

Les Églises d'Asie, au contraire, jugent que c'est la Passion qui doit être célébrée. Elles le firent donc au jour premier jour de la Pâque juive, le 14 nissan, jour de la mort du Christ.

On retrouve dans le choix de cette date l'influence de saint Jean qui, dans son évangile, place effectivement la mort du Christ au 14 nissan alors que les Synoptiques (les trois autres évangiles) disent que Jésus a mangé l'agneau pascal le 14 et a été crucifié le 15. Encore un sujet de mésentente sur lequel nous ne nous étendrons pas.

Les communautés asiatiques célébraient donc Pâques le 14 nissan quelque soit le jour de la semaine où il pouvait tomber. De cette pratique leur vint le nom de quartodécimans (partisans su 14ème jour).

Il ne faut pas perdre de vue que les premiers Chrétiens d'Asie étaient presque, à l'origine, tous Juifs. Ils étaient donc encore attachés aux anciens usages mosaïques et le fait de célébrer la fête pascale chrétienne, même en acceptant sa nouvelle signification, à la même date que la fête pascale juive leur permettait certainement de conserver des anciens rites, notamment le repas de l'agneau.

D'autant plus qu'on attribuait aux Apôtres les paroles suivantes : "Quant à vous, ne faites pas de calculs. Mais quand vos frères de la Circoncision célèbrent leur Pâque, célébrez vous aussi la vôtre.. et même s'ils se trompent dans le calcul, ne vous en faites pas."

Eusèbe décrit la situation ainsi : "Dans ces temps-là, une question assurément non sans importance fut soulevée, parce que les chrétientés de toute l'Asie, suivant une tradition très antique, pensaient qu'il fallait garder le quatorzième jour de la lune pour la fête de la Pâque du Sauveur. C'était le jour auquel il était ordonné aux Juifs d'immoler l'agneau et, d'après eux, il était absolument nécessaire, en quelque jour de la semaine que se rencontrât cette date, de mettre alors fin aux jeûnes. Mais les Églises de tout le reste de la terre n'avaient pas l'habitude d'observer cette manière de faire, et d'après la tradition apostolique elles gardaient l'usage qui est en vigueur jusqu'à présent, pensant qu'il n'était pas convenable de mettre fin au jeûne en un autre jour (de la semaine) que celui de la résurrection de notre Sauveur [dimanche]."( Hist. Eccl V 23)

Nous allons passer rapidement sur l'échec, à la fin du IIème siècle, du pape Anicet dans sa tentative de convaincre Polycarpe, évêque de Smyrne, d'abandonner ses coutumes juives.

Passons aussi sur la méthode musclée du pape Victor qui déclare que la résurrection doit être célébrée le dimanche et qui, dans la foulée, veut excommunier tous ceux qui ont du mal à l'entendre. Les quartodécimans ne doivent leur salut qu'à Irénée et son esprit pacificateur (le mot est d'Eusèbe qui ajoute qu'il [Irénée] "exhortait et négociait pour la paix des Églises").

Pour répondre à la question que nous nous posions à la fin de la précédente partie, il suffisait donc de laisser aux Juifs le soin de fixer la date de leur propre Pâque et de s'aligner dessus pour déterminer la date de la Pâques chrétienne. Le concile de Nicée n'aurait qu'à rappeler les quartodécimans à l'ordre et le tour était joué.

Eh non ! Les choses n'étaient pas si simple et ce, bien avant Nicée.

Parce que les Chrétiens ne pouvaient continuer à accepter de dépendre des Juifs pour déterminer la date de Pâques. Essentiellement pour deux raisons :

- Une communauté naissante comme l'était l'Église chrétienne ne pouvait laisser à une autre, dont elle voulait s'écarter, le soin de fixer la date de sa principale fête.

- D'autant plus que les Juifs qui, après tout, n'avaient rien à faire de la Pâques Chrétienne modifiaient le comput de leur propre Pâque. Ils le firent, semble-t-il, à la fin du IIème siècle sans plus tenir compte de l'équinoxe de printemps. Alors, pourquoi les Chrétiens continueraient-ils à utiliser un comput qui n'était pas celui en usage du temps de Jésus et qui faisait quelquefois célébrer Pâques deux fois dans l'année (entre deux équinoxes) ?

Il ne faut pas non plus oublier que le calendrier Juif était un calendrier lunaire qui fait appel à des mois intercalaires et que calculer une date dans ce type de calendrier n'est pas une mince affaire (voir la page sur le calendrier juif)

Or, comme le fait justement remarquer Chauve-Bertrand dans son livre la question du calendrier "Depuis la ruine de Jérusalem, le collège des prêtres du Temple avait péri et les synagogues qui subsistaient, abandonnées à elles-mêmes, calculaient comme elles le pouvaient, les unes avec des cycles juifs, les autres avec des cycles grecs, la date de leur Pâque".

Si on ajoute la volonté de ne plus être dépendant d'un comput juif approximatif, il n'en faut pas plus pour que Rome et Alexandrie se lancent dans leurs propres calculs. Seule, Antioche traîne encore des pieds.

Et qui dit calcul d'un calendrier lunaire dit forcement utilisation de cycles avec intercalation de mois complémentaires. On vit donc naître des ouvrages utilisant divers cycles, Hippolyte et son cycle de 16 ans qui doublait un cycle bien connu de huit ans , Anatole de Laodicée (né à Alexandrie) et le fameux cycle de 19 ans dit "de Méton". Ce comput anatolien exclut une date de Pâques antérieure à l'équinoxe.

Les computs furent donc, dans la seconde moitié du III ème siècle, les suivants :

- Alexandrie : utilisation du cycle de 19 ans. Pâques après l'équinoxe de printemps fixé au 21 mars (date réelle de l'équinoxe à cette époque). Pâques au 15 de la lune est admise.

- Rome : utilisation d'un cycle hybride de 84 ans constitué de cycles de 8 et 19 ans (19 X 4 + 8). On ne tient pas compte de l'équinoxe fixé au 25 mars dans le calendrier julien. Il ne peut pas y avoir de Pâques avant le 16 de la lune.

Nicée et la règle de détermination de la date de Pâques

Quand on regarde le comput d'Alexandrie pratiqué avant Nicée, on constate que tous les éléments énoncés au début de cette page y sont bien intégrés.

On peut donc dire que le Concile de Nicée n'a pas inventé la règle de détermination de la date de Pâques telle que nous la connaissons.

Quel fut donc son rôle ? Tout simplement de trancher.

Trancher entre quoi et quoi ?

Pour répondre à cette question, il nous faut faire l'inventaire des documents connus, directs ou indirects, concernant la question pascale suite au concile. Nous passerons sur les 20 canons.

- D'abord, ce qu'il n'y a pas : il n'y a aucun décret concernant le calcul de la date de Pâques. Rien qui contienne la fameuse règle dont on nous dit qu'elle a vu le jour à Nicée. Ce décret se serait-il perdu ? Difficile à imaginer alors que les 20 canons conciliaires ont été conservés.

D'ailleurs, comme le fait justement remarquer D.M. Ogitsky "une ordonnance détaillée et exhaustive de tous les aspects techniques du calcul de pasha (incluant les problèmes survenus par l'inexactitude du calendrier julien) n'était pas de la compétence du concile". Nous verrons un peu plus loin à quel point il a raison.

- Une lettre synodale adressée à l'église d'Alexandrie. Cette lettre, à propos de Pâques, spécifie "... Nous vous donnons aussi la bonne nouvelle de l'accord qui s'est établi à propos de notre très sainte Pâque : grâce à vos prières, ce point a été réglé comme les autres. Tous nos frères de l'Orient qui ne s'accordaient pas en ceci avec les Romains, avec vous et avec ceux qui suivent depuis le commencement vos usages, feront désormais la Pâque en même temps que vous."

- Une lettre de Constantin "à tous ceux [évêques] qui n'étaient pas présents au concile" qui dit notamment "..."La Pâques Chrétienne doit être célébrée le même jour par tous ; et pour le calcul de la date, il ne faut faire aucune référence aux Juifs. Ce serait humiliant et de plus il est possible pour eux d'avoir 2 Pâque en une même année. En conséquence, les Églises doivent se conforter aux pratiques suivies par Rome, l'Afrique, l'Italie, l'Égypte, l'Espagne, les Gaules,les Bretagnes, la Libye, la Grèce,le diocèse d'Asie, le Pont et la Cilicie."

- Athanase, présent à Nicée, écrit en 369 dans une épître aux évêques d'Afrique que "le concile fut réuni à propos de l'hérésie arienne et de la Pâque, parce que les chrétiens de Syrie, de Cilicie et de Mésopotamie étaient en désaccord avec nous [Alexandrie] et faisaient la fête au temps où les Juifs la font."

Alors ? Entre quoi et quoi les Pères du concile de Nicée ont-ils tranché ?

- Entre les quartodécimans et les partisans du dimanche ? Certainement pas. SInon, le diocèse d'Asie ne serait pas au nombre des pays qui s'accordent avec Rome et Alexandrie. Pour le concile, le problème semblait donc faire partie de l'histoire ancienne.

- Entre les partisans d'un comput autonome, indépendant de celui des Juifs et ceux qui s'appuyaient sur le comput Juif ? Certainement oui. L'asservissement au comput juif a été considéré comme humiliant et source d'erreurs. Il fallait s'en libérer.

Notons au passage qu'Athanase écrit "au temps où les Juifs" et non pas "au jour". Il ne s'agissait donc pas d'éviter à tout prix que les deux Pâques tombent le même jour. Durant les 4 siècles qui suivirent Nicée, les Pâque juive et chrétienne furent célébrées en même temps à plusieurs reprises. Et ce n'est que le décalage du calendrier julien qui fit qu'elles ne le furent plus par la suite.

- Entre les "équinoxialistes" et les "non-équinoxialistes" ? Une réponse catégorique est plus difficile à donner.

On peut lire ici ou là que le concile de Nicée aurait chargé les patriarches d'Alexandrie de calculer la date de Pâques et de la communiquer à Rome, à charge pour cette dernière de la communiquer aux autres Églises. Je demande à voir les sources de cette affirmation.

Cyrille d'Alexandrie aurait écrit une épître pascale disant que "le concile oecuménique vota à l'unanimité que l'Église d'Alexandrie, du fait de ses illustres astronomes, devrait communiquer chaque année à l'Église de Rome la date de Pâques, et Rome la communiquerait aux autres Églises"

J'avoue ne pas avoir trouvé le texte complet de cette épître. Mais Cyrille étant devenu évêque en 412, rien ne permet de dire qu'il fait allusion dans son texte au concile de Nicée. Et comme le concile de Constantinople de 381 ne dit rien de tel... mystère.

Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'on n'ait jamais procédé ainsi par la suite quand on connaît la compétence des astronomes et mathématiciens d'Alexandrie.

L. Duschene (Revue des questions historiques - 1880) défend aussi la thèse équinoxialiste de la manière suivante :

- les Églises nommées et pointées du doigt comme mauvais élèves sont les Orientaux non-équinoxialistes.

- Rome, qui pourtant ne considérait pas l'équinoxe de printemps comme date butoir haute ne pouvait être comptée au nombre de ces mauvais élèves du fait que c'était elle qui "de toutes les églises paraît avoir adopté la première un procédé de calcul exclusivement chrétien" Et il poursuit en ajoutant que "l'usage romain, sinon le calcul romain, était, au temps du concile de Nicée, d'accord avec la règle de ne pas devancer l'équinoxe". Et j'avoue ne pas avoir pu vérifier la preuve qu'il avance : "Les dates où la pâque a été réellement célébrée à Rome, depuis 312 jusqu'à 343, se sont conservées dans une des tables de la chronographie philocalienne de 354 ; il ne s'y trouve aucune Pâque antérieure au 25 mars. On paraît même avoir évité en 330 une Pâque du 22 mars."

Su tel est le cas, le comput d'Alexandrie est ressorti grand vainqueur du "test" du concile de Nicée.

Conclusion : une décision de principe

Quoiqu'il en soit, on ne peut que constater à quel point ce concile ne pouvait pas énoncer une règle pratique comme celle que nous connaissons parce que mettre Rome et Alexandrie sur le même plan de l'exemple à suivre, c'était méconnaître complètement les divergences pratiques qui les opposaient (cycle utilisé, date et respect de l'équinoxe...).

Denys le Petit, en affirmant dans son Liber de Paschate, de bonne foi ou pas, que le cycle de 19 ans avait été établi par les Pères de Nicée ne fut certainement pas étranger au fait que tout le monde se mit à croire que le fameuse règle avait été édictée par le premier concile oecuménique.

Oui, D.M. Ogitsky avait bien raison : "une ordonnance détaillée et exhaustive de tous les aspects techniques du calcul de pasha n'était pas de la compétence du concile."

Et c'est ce manque de compétence qui fit que les divergences entre Rome et Alexandrie perdurèrent bien après Nicée. Mais c'est une autre histoire..

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-08-22 à 22.35:03

Copier/coller de http://www.louisg.net/E_Nicee.htm

Quelle importance de savoir comment on détermine le jour de Pâques ? L'important est de fêter la chose, peu importe le jour.

Pourquoi les musulmans ne la fêtent-ils pas, eux qui sont censés "respecter la Bible" ? Les actes de Moïse et de Jésus ne les intéressent plus ? Il est vrai que ce sont des juifs... On ne va pas respecter des "yahoud", c'est vexant !

Écrit par : Pierre | 2013-08-23 à 06.45:01

Revenons à la case départ : Qui est l'allah de Muhammad ibn abd allah,ce dieu dont l'idéologie ressemble tellement à celle de Satan ?

Écrit par : kayou | 2013-09-05 à 10.37:05

CHERCHE MUSULMANS COURAGEUX POUR DEBATTRE DE L'IDENTITE REELLE DE L'ALLAH DE MAHOMET.

Écrit par : kayou | 2013-09-07 à 05.45:01

CHERCHE MUSULMANS AUDACIEUX POUR DEBATTRE DE L'IDENTITE REELLE DE L'ALLAH DE MAHOMET.

Écrit par : kayou | 2013-09-08 à 11.55:02

kaYou , tu cherches l’identité réelle d' Allah le Dieu d’Abraham, d’Ismaël, d’Isaac, de moise, de jésus paix sur eux et de Mohammed (saaws)???
ouvre le coran à la page 354 sourate 24 versets 34/42.
"Nous avons effectivement fait descendre vers vous des versets clairs, donnant une parabole de ceux qui ont vécu avant vous, et une exhortation pour les pieux!
Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d'un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient.
Dans des maisons (des mosquées) qu'Allah a permis que l'on élève, et où Son Nom est invoqué; Le glorifient en elles matin et après-midi, des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l'invocation d'Allah, de l'accomplissement de la Salâ et de l'acquittement de la Zakâ, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards.
Afin qu'Allah les récompense de la meilleure façon pour ce qu'ils ont fait (de bien). Et Il leur ajoutera de Sa grâce. Allah attribue à qui Il veut sans compter.
Quant à ceux qui ont mécru, leurs actions sont comme un mirage dans une plaine désertique que l'assoiffé prend pour de l'eau. Puis quand il y arrive, il s'aperçoit que ce n'était rien; mais y trouve Allah qui lui règle son compte en entier, car Allah est prompt à compter.
(Les actions des mécréants) sont encore semblables à des ténèbres sur une mer profonde: des vagues la recouvrent, (vagues) au dessus desquelles s'élèvent (d'autres) vagues, sur lesquelles il y a (d'épais) nuages. Ténèbres (entassées) les unes au-dessus des autres. Quand quelqu'un étend la main, il ne la distingue presque pas. Celui qu'Allah prive de lumière n'a aucune lumière.
N'as-tu pas vu qu'Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes? Chacun, certes, a appris sa façon de L'adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu'ils font.
C'est à Allah qu'appartient la royauté des cieux et de la terre. Et vers Allah sera le retour final.

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-09 à 00.59:25

Kayou

en réalité c'est satan qui se fait passer pour Dieu (d'abraham Isaac, Jacob (devenu Israel), il usurpe l'identité. mais il a commis un faute grave en s'appelant l'Orgeuilleux, Puisque c'est pas dans la nature de Dieu d'être orgeuilleux, satan a apposé sa signature dans le coran et s'est dévoilé.

Par conséquent, aucun musulman ne peut dire que le allah mentionné dans le coran est l'unique Dieu (Dieu d'Israêl).

Écrit par : BENOIT | 2013-09-09 à 05.54:44

D'après ce que j'ai appris, c'est Satan qui s'est fait passer pour Gabriel devant Mahomet. Bien que déchu, Satan reste un ange avec ses propriétés. Un esprit simple à qui on dit "Dieu t'a choisi, je suis son envoyé" à tendance à y croire. Passer de chamelier à prophète, c'est une promotion... une promotion d'enfer !

Écrit par : Pierre | 2013-09-09 à 10.08:44

Kayou, as-tu enfin compris ce qu'est allah ? C'est tout simplement une lampe à huile. Tu peux avoir ton allah personnel chez toi, pense juste à acheter l'huile d'olive, sinon allah disparait ! Et attention à l'humidité, allah le tout puissant ne supporte pas l'eau !

Son nom est évoqué dans des maisons. Tu peux les voirs aux infos. Souviens-toi : les gars qui crient "allah est grand", avec une rafale de kalachnikov. C'est un lieu de prière, sans doute... C'est dans ses maisons que tu fais la sala et le zakat. En français, tu fais ta gymnastique qu'on appelle prière. debout, à genoux , à quatre pattes, encore à genoux, flexion à gauche, a droite, re-quatre patte, debout. Et on repasse le film.

Ensuite tu passes à la caisse. Enfin non, tu donne "volontairement" ! Et ce don va aux bonnes oeuvres. Les pauvres ? Non, la construction d'une mosquée, école d'endoctrinement, cache pour terroriste et réserve d'armes. Et achat de nourriture spirituelle : lance roquette, dynamite, fusil d'assaut... le matériel religieux. Le chrétien a une croix, le musulman un couteau de boucher. Chacun ses gouts...

Je te laisse à ta méditation. Il pleut, je dois aller protéger allah. L'eau est déconseillé sur une lampe à huile.

Écrit par : Pierre | 2013-09-09 à 13.18:19

Je vais quand même essayer de réveiller les dormeurs et expliquer au balayeur du canada Benoit l'affabulateur qu'il n'est qu'un menteur qui obéit au diable, que Al-Mutakabbir (en arabe) veut dire Le Superbe, Celui qui se magnifie, incomparable de par Ses qualités à toutes Ses créatures. Elles ne L'approchent en rien. Ou encore, le majestueux , qui proclame sa propre grandeur. Ce sont les ennemis de Dieu, les mecréants, les infidèles, les évangélistes guidés par Satan qui donnent une interprétation à Al-Mutakabbir en l'habillant d'un faux qualificatif "l’orgueilleux"...
DIEU dit:" JE me suis interdit la transgression à moi même, je vous l'ai interdite ! Je vous ai interdit également l'orgueil parce que je déteste les orgueilleux, ne soyez pas orgueilleux!
Qui sont les orgueilleux ?
Rappel tiré de Exode 20:3: "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
5) Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux".
Pourtant les lascars de ce forums font tout le contraire: Ces polythéistes ont pris un autre dieu
(jésus) qu'ils ont découpé en trois petits dieux (trinité). Ils idolâtrent une croix imaginaire, et les effigies de marie et jésus..
Et pourtant on peut lire dans Matthieu 4:8/10 :" Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.
Jésus lui même dit qu'il n'est qu'un envoyé de Dieu contrairement aux chrétiens qui le prennent pour Dieu. Il le rappelle clairement en disant ;"Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et
tu le serviras lui seul!"..
Voici donc les trois facettes du péché (l'orgueil) pratiquées par les lascars de ce forum..
1° Humaniser Dieu :amener Dieu à l'échelle humaine : ils disent que Dieu s'est fait chair...
2° Déifier l'homme: Ce faisant, puisque kayou ,Benoit, samoth, pierre le connard antéchrist sont
idolâtres, ils doivent bien adorer quelque chose ou quelqu'un, alors ils élèvent des hommes au statut de Dieu. Jésus s'est habillé en chair disent ils. Ils détrônent le Dieu de l'univers(Allah), et s’élèvent au dessus de lui . Ainsi ils imaginent leur propre dieu (jésus) en minimisant le péché qu'ils commettent.. et ainsi, il n'y a plus d'absolu, chacun décide d'adorer ce qui est bien à ses propres yeux.
Contrairement aux affabulations des mecréants, Dieu a le péché d'orgueil en aversion , parce que c'est un péché, un affront, contre le caractère même de Dieu. C'est ce qui produit tous les autres péchés dans notre vie.
1. S 28 - verset 83: «Cette demeure ultime (le Paradis) que voilà, Nous la réservons à
ceux qui ne cherchent ni à s'élever sur terre ni à y semer la corruption et l'avenir
est aux gens pieux».
2. S 17-verset 37: «Ne marche pas sur terre plein de suffisance».
3. S31 - verset 18: «Ne sois pas d'un abord difficile (m.à.m.: n'éloigne point ta joue
des gens), ne marche pas sur terre très content de toi-même, Dieu n'aime certainement pas tout être plein de suffisance et de vantardise».
Quant aux Hadiths:
612. Selon 'Abdullàh Ibn Mas'ûd Radi Allâh ^Anhou , le Prophète saw a dit: «N'entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur le poids d'un atome d'orgueil».
Quelqu'un lui dit: «On aime pourtant avoir un bel habit et de belles chaussures».
Il dit: «Dieu est beau et II aime la beauté. L'orgueil c'est le fait de ne pas accepter une vérité
venant des autres et de les mépriser». (Rapporté par Moslem).
613. Selon Salama Ibn Al Akwa' Radi Allâh ^Anhou , quelqu'un mangea chez le Messager
de Dieu (saaws) avec la main gauche. Il lui dit: «Mange avec ta main droite!» L'homme dit:
«Je ne le peux pas». Il dit: «Puisses-tu ne jamais le pouvoir!» Seul son orgueil l'en empêche en effet. Salma dit: «II ne porta plus sa main droite à sa bouche». (Rapporté par Moslem)
614. Hàritha Ibn Wahb Radi Allâh ^Anhou rapporte: «J'ai entendu dire le Messager de Dieu (saaws) : «Voulez-vous que je vous dise qui sont les gens de l'Enfer? Toute brute, suffisant et se prenant pour un grand homme».
Limposteur, le faux chimiste pierre le connard antéchrist a bien compris ou dois je ajouter une dose d’éthanol heu..methanol et de l'éthlyne, heu.....de l'éthylène, nom commun pour désigner l'éthène?

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-09 à 14.58:00

Aux infos ce matin : Rawan,une petite fille yéménite est morte de ses blessures (utérus déchiré) après la nuit de noces avec son époux de + de 40 ans qui l'avait achetée LEGALEMENT au beau-père de la petite.
Qui est à l'origine de la légalisation du mariage avec des petites filles ? Muhammad ibn abdallah !
Le vrai Dieu n'a jamais accepté ce genre de prophète immoral !
Une preuve de plus que l'allah de Mohammed n'est pas Dieu.
Voir Luc 17 v 1à 2.

Écrit par : kayou | 2013-09-10 à 21.35:59

merci anti ces mites de me prouver encore une fois que votre dieu est bel et bien le diable en personne.

c'est sur que votre dieu allah( satan) déteste les orgueilleux, il faut bien qu'il demeure le plus grand des orgueilleux. alors c'est pour ca que dans sa religion (islam) il a dit que vous devez lui être soumis et le vénérer. ça flatte énormément son orgueil.

Écrit par : BENOIT | 2013-09-13 à 02.59:03

Kayou, si tu comprend l'anglais, je te conseille le site www.thereligionofpeace.com

Tous les jours, il recense les méfaits de l'islam (j'avais vu cette info sur la fillette yéménite là bas): faits divers, terrorisme,...

Le corps d'une fillette aussi jeune n'est pas fait pour les relations sexuelles, mais ça, allah et mahomet ne le savaient pas...

Écrit par : Samoth | 2013-09-15 à 13.01:43

samoth , au lieu de fuir et devier le sujet, Madame collet attend toujours ta réponse..

1) Samoth le fou du roi belge, pourquoi dis tu " L'algérois: je n'ai pas besoin de cours de français"?
Madame collet te demande de lui expliquer si ton expression, " Il aurait été lui même incendier les bureaux de charlie hebdo ".. est tirée du néerlandais, du français belge , de l'allemand néerlandais? ou d'un dialecte ?
Merci d'avance pour la réponse!
Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-10 à 23.37:03

2)Ce n'est pas pour ça que je me suis connecté. C'est pour te dire que Madame Collet attend ta réponse sur: " Il aurait été lui même incendier les bureaux de charlie hebdo "...
Si tu ne peux pas lui préciser dans quelle langue, elle t'a posé la question différemment:
A quel temps est conjugué "Il aurait été lui même incendier"? Au plus que parfait de l'imparfait du conditionnel subjonctif??
Elle attend ta réponse...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-15 à 14.16:37

A bas le faux dieu qui essaie de faire croire par le mensonge et par les menaces qu'il est le vrai Dieu révélé dans la Bible .

Écrit par : kayou | 2013-09-15 à 21.18:08

Effectivement Samoth, la partie "killed and injured" de ce site n'est pas triste ! C'est vraiment la "religion of peace"...

C'est quand même bizzare, on ne voit jamais de gens tuer au nom de Yaweh ou de Dieu (chrétien). IL n'y a que les musulmans et les hindouistes pour oser. Les deux religions polythéistes. Encore que je préfère un hindouiste doté d'une certaine élévation spirituelle et franchement polythéiste à un musulman qui se dit monothéiste, mais crois aux esprits, aux pierres sacrées, au prophète sacré et au livre sacré. On voit qu'ils n'ont rien compris au concept de Dieu.

Écrit par : Pierre | 2013-09-15 à 21.34:22

Pourquoi les musulmans sont-ils gênés de discuter des origines de leur dieu,l'allah annoncé par un seul chef religieux qui dit le contraire de tous les prophètes bibliques ?!?

Écrit par : kayou | 2013-09-26 à 18.09:27

LISEZ LA BIBLE,PAROLE DE DIEU.

Écrit par : kayou | 2013-09-27 à 21.10:02

islamator évoque " le dieu lune" des païens , qui n'a rien à envier au "dieu soleil de" de Constantin roi de Nicée et des chrétins niqués , l'idiot kayou regarde la bible falsifiée...
Il nous conseille de lire les paroles écrites par des scribes gueux, pour exciter les sots (comme lui)...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-28 à 10.42:47

L'allah de Muhammad est effectivement le dieu lune des païens arabes.Il siégeait parmi 360 faux dieux et déesses dans le temple païen de la kaaba. Muhammad a éliminé tous les faux dieux SAUF UN.
Pour donner de l'importance à son allah maigrichon,il a fait croire que c'était le vrai Dieu de la Bible.Devant le refus des juifs, des chrétiens et de beaucoup d'arabes d'accepter son mensonge,il a hurlé sa haine contre eux à coups de sourates odieuses. Et l'Islam est devenu une religion de terreur.

Écrit par : kayou | 2013-09-28 à 21.29:10

Effectivement Kayou. Le Allah était l'une des trois divinités les plus adorées parmi les 360 qui se trouvaient dans la kaaba. C'est d'ailleurs pour cela les drapeaux des pays d'islam comportent un croissant de lune (le croissant permettant d'éviter la confusion avec le soleil).

Ils comportent aussi une étoile, qui est "l'étoile du matin", c'est-à-dire la planète Vénus. Le "jour de Vénus" étant le vendredi, le jour de prière musulman devient le vendredi.

Enfin, tu noteras la couleur verte des drapeaux de l'islam en souvenir de "l'Arabie heureuse". c'était l'époque du polythéisme et il y avait de nombreux arbres et pâturages. Malheureusement, un abruti musulman a considéré que le culte de ces arbres était de l'idolâtrie et qu'il fallait donc les couper. Sans arbre, le vent a vite emporté la couche de terre cultivable et son pays s'est transformé en désert sablonneux. Actuellement, les Chinois font l'inverse : replanter des arbres en zone menacée par le désert pour empêcher le vent d'emporter la terre.

Pour conclure, tu noteras une absurdité : la tenue traditionnelle des femmes en Arabie Saoudite (Abaya) est entièrement noire. Or, la couleur noire ne reflète pas le rayonnement de haute énergie, c'est donc la pire couleur dans un pays chaud. La bonne couleur est évidemment le blanc qui reflète bien ce rayonnement, et les djellabas sont blanches. Les hommes sont donc protégés de la chaleur et les femmes en subissent tous les effets, ça en dit long sur leurs mentalités…

Écrit par : Pierre | 2013-09-28 à 21.55:18

kayou le prophète Mohamed (saaws) n'a rien fait croire . C'était le vrai Dieu de la Bible qui lui avait recommandé de tout détruire comme il l'avait ordonné à Abraham ( alayhi essalam) avant lui; Devant le refus des juifs, des chrétiens et de beaucoup d'arabes d'accepter ce message divin, il a répété aux odieux (comme toi et le démon pierre) les sourates envoyées par Dieu d’Abraham de Moise et de Jésus (paix sur eux) l'Islam est devenu la religion qui la thora et l’évangile abrogés par Dieu...
L’Arabie n'a pas besoin d’arbre. Dieu l'avait rappelé à Abraham (suite à ses vœux) et aux habitants de la région: "Et quand Abraham supplia: "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit: "Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance (ici-bas), puis Je le contraindrai au châtiment du Feu (dans l'au-delà). Et quelle mauvaise destination!" S 2 V 126.
C'est ainsi que les monarques du CCG (Coyotes Corrompus du Golfe) qui sont esclaves de Américains Jouissent de cette manne. C'est parce que Dieu tient sa parole et a dit "quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance (ici-bas), puis Je le contraindrai au châtiment du Feu (dans l'au-delà)". Les hypocrites rois : d’Arabie, du Qatar, Koweït des émirats en font partie.
Aux musulmans sincères, il leur a dit que de ces richesses, vous en donnerez quelques bidons aux mécréants qui seront vos esclaves (je le ai créés pour ça). Grâce au petrole, et au gaz, Ils transformeront des matières et en feront pour vous des avions, des bateaux, des ordinateurs, internet, et toutes sortes de biens qui vous seront utiles dans la vie. Vous vivrez comme des pachas, ce sont vos esclaves qui travailleront pour vous.
Allez esclaves kayou et le connard antéchrist! Allez travailler au lieu de perdre votre temps dans les forums ne pétant que des bêtises... On vous paie pour travailler pour nous!

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-29 à 15.38:12

Ligne 5 . lire : l'islam est devenu la religion qui a remplacé la thora et l’évangile abrogés par Dieu...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-29 à 15.40:49

....l'Islam qui a remplacé l'évangile !!! C'est le diable qui doit bien rigolé avec cette ruse digne d'un bon coup de bluff au poker !! Pauvre anti mites,vous êtes pitoyable.

Écrit par : kayou | 2013-09-29 à 15.58:00

puisque kayou considère que c'est une ruse digne d'un bon coup de bluff au poker, alors qu'il sache que la vérité d'anti ces mites est une quinte floche (pique) tandisque Les abjurations de kayou ne sont qu'une paire au sept.. Il ose miser son tapis...Pauvre kayou , il est déjà au tapis (ko!)...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-09-29 à 18.11:38

Anti mites nous dit que le vrai Dieu de la Bible avait recommandé (sic) à Momo de tout détruire dans la kaaba ...... mais Momo a tout détruit sauf son faux dieu préféré,celui qui était prêt à accepter tous ses vices,même ce qui est tabou dans toutes les sociétés,même les plus primitives ...la pédophilie par exemple .... ou chiper la femme de son fils pour agrandir sa collection !
Carte rouge pour Momo !

Écrit par : kayou | 2013-09-29 à 21.26:26

Il y a encore plus drole : Dieu aurait demandé à Abraham et Ismael (le fils illégitime d'Abraham avec sa servante Agar) de construire la Kaaba à La Mecque.

Or, La Mecque n'est mentionnée nulle part dans la Bible, qui va quand même de Noé à Jésus... Ismael est cité pour dire qu'Abraham l'a chassé avec Agar vers 7/8 ans sur ordre de Dieu. On le voit mal construire un cube dans une ville inconnue avec le fils qu'il a chassé !

La première mention de La Mecque (Mekka) est faite par Ptolémé au second siécle... 2200 ans après Abraham. La "ville sainte" n'est d'ailleurs qu'un petit patelin quand Momo s'en empare.

Écrit par : Pierre | 2013-09-30 à 10.45:51

L'antéchrist qui ne sait pas que La Mecque est évoquée dans la Bible, a jeté la première pierre sur caillou (kayou) .....

« Moïse dit : « Le SEIGNEUR est venu du Sinaï, pour eux il s’est levé à l’horizon, du côté de Seïr, il a resplendi du côté de Parân [et à sa droite se tiennent les purs si nombreux (mot-à-mot : des groupes de gens ou les seigneurs]» »[1]
« Dieu fut avec le garçon qui grandit [et habita au désert. C’était un tireur d’arc] ; il habita dans le désert de Parân… »[2] Selon Paul le commentateur, les montagnes de Parân se rattachent (ou sont attenantes) aux terres d’Arabie.[3]
Dâwûd déclare dans les Psaumes : « Notre Seigneur est Grand et comblé de louange, dans la ville de notre Dieu, sa montagne sainte et Mohammed (le loué ndt.) rempli de joie la terre entière. » [4] Dâwûd a cité explicitement le nom de Mohammed et celui de sa terre natale qu’il a appelé la cité de Dieu ; il a informé que sa parole va remplir la terre entière.[5]
Dâwûd a déclaré dans les Psaumes : « Afin que se reposent les habitants du désert et des villages et que deviennent la terre de Qidhar (Qédar) des prairies, et que rendent gloire les grottes et qu’ils hèlent des sommets des montagnes les louanges du Seigneur et qu’ils répandent ses gloires dans les îles. »[6]
À qui d’autre appartiendrait le désert si ce n’est au peuple de Mohammed ? Qui d’autre serait Qidhar si ce n’est le fils d’Ismâ’îl,[7] l’ancêtre du Messager d’Allah (r) ? Qui d’autres seraient les habitants des grottes et de ces montagnes si ce n’est les arabes ?
Dâwûd prophétise dans les Psaumes l’avènement de Mohammed (r) en ces termes : « Malheur à moi ! J’ai dû [émigrer à Mèshek,] rester parmi les tentes de Qédar. Je suis trop resté chez ceux qui détestent la paix. Je suis la paix mais si je parle ils sont pour la guerre. »[8]
Ce passage fait allusion à la personne du Messager d’Allah (r) qui habite les terres de Qédar. Sinon, il faudrait dire quand David a quitté Jérusalem pour se rendre à la Mecque dans le territoire de Qédar le fils d’Ismaël ?
Le prophète Ésaïe (u) a annoncé au sujet de la Mecque – qu’Allah l’honore – : « Lève tes regards autour de toi et tu seras rayonnante et heureuse car les richesses des mers te viendront et les ligues des nations te visiteront, jusqu’à t’inonder de lourds chameaux et te rétrécir le sol en raison des trésors qui te seront rassembler. Les béliers de Madiân te seront ramenés, les gens de Saba te viendront, et le bétail de Fâran te sera regroupé, et les gens de Maareb (Nebayoth) vont te servir. »[9] Il fait allusion aux gardiens du temple de la Mecque qui sont les enfants de Maabar, le fils d’Ismâ’îl. Toutes ces choses se sont réalisées à la Mecque. Il y est déposé les trésors des deux mers, les ligues des nations viennent y faire le pèlerinage, les moutons de Fâran[10] y sont amenés pour les offrandes et le rite du pèlerinage.
Pour lire la suite, c'est ici: http://mizab.over-blog.com/article-la-mecque-dans-la-bible-partie-1-111508607.html

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-01 à 17.00:03

Bien, bien, Abraham est donc allé à La Mecque, a construit la kaaba, et devait surement prier en arabe, la langue de Dieu...

trajets d'Abraham de sa naissance à sa mort
http://www.crea-7.com/IMAGES/S3_GRAPHISME/S3-IMAGES/Abraham-voyage.jpg

Question à 3 dinars: où se trouve La Mecque d'après cette carte ?
- en Irak ?
- en Syrie ?
- au Liban ?
- en Israel ?
- en Egypte ?
ce sont les seuls pays qui correspondent. Réponse ?

Écrit par : Pierre | 2013-10-01 à 18.25:02

Bonjour à tous...ça faisait longtemps que je n'étais pas venu sur mon blog et je vois que rien à changer, toujours les mêmes arguments.
Le coup de la mecque dans la Bible, un grand classique déjà démystifié depuis longtemps. Voir mon article "où est Paran ?" http://islamator.skynetblogs.be/archive/2010/08/25/ou-est-paran.html

Écrit par : Islamator | 2013-10-03 à 09.00:00

............ et aucun musulman prêt à discuter du sujet essentiel : qui est vraiment l'allah de Muhammad ?
Il n'est pas Yahvé Elohim le Dieu saint de la Bible. Qui est donc ce dieu ennemi du vrai Dieu ?

Écrit par : kayou | 2013-10-09 à 21.29:14

Je ne peux pas te fournir une photo d'allah, personne ne connait le vrai visage de Satan, ni celui de Dieu.

Par contre, j'ai une photo de Mahomet arrivant au Paradis. Photo est un grand mot, vu que la pellicule n'existait pas à l'époque, mais heureusement les dessinateurs était là...

http://tousmusulmenteurs.t.o.pic.centerblog.net/8f5d2d9e.JPG

(à droite c'est l'apôtre Pierre, celui a qui Jésus a remis le pouvoir de lier et délier les choses)

Et en prime, trois opinions d'orientaux sur l'islam:

L'Islam, cette théologie absurde d'un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne la vie."
(Mustapha Kemal, dit Atatürk, fondateur de la Turquie moderne et laïque.)


"Referme ton Coran. Pense et regarde librement le ciel et la terre."
(Omar Khayyam 1048/1122, Rubayat)


"L'Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature, une Algérie qui est contraire à elle-même. C'est une Algérie qui s'est imposée par les armes, car l'islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses, il se développe avec des larmes et du sang. Il croît dans l'oppression, la violence, le mépris, par la haine et les pires humiliations que l'on puisse faire à l'homme."
(Kateb Yacine, interview au journal Awal 1987)


"C'est l'arabo-islamisme qui a abouti à l'asservissement et à la dégradation de la femme chez nous."
(Kateb Yacine)

Écrit par : Pierre | 2013-10-09 à 22.55:03

........ et toujours aucun disciple de Momo pour discuter du maillon faible de l'Islam : son allah mystérieux préférant rester incognito dans l'ombre de l'astre de la nuit.

Écrit par : kayou | 2013-10-18 à 17.47:37

C'est logique: les disciples du prohète qui savent que ce dernier a reçu les éloges de napoléon, lamartine, Victor Hugo, et des centaines d'autres intellectuels, ne vont pas discuter de ce grand homme à un maillon faible impur du site nommé kayou le pédant...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-19 à 14.36:03

Anti mites,il n'est pas question de discuter de Momo mais de l'allah de l'Islam.
Votre attitude fait penser au titre du film ''Courage,fuyons ! "
Allez,petit momolâtre,faites un effort !

Écrit par : kayou | 2013-10-19 à 18.14:38

Jésus le dieu croix

Écrit par : de passage | 2013-10-19 à 20.37:37

mdr! "jésus delacroix" !!
de passage, en passant je vous rappelle que c'est à ces affabulateurs polythéistes (trinitaires ) que jésus (paix sur lui) dira:
" Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
" Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?
Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. Matthieu 7:21-23

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-20 à 03.16:15

mais la volonté du Père (Dieu) dans les cieux ne se retrouve pas dans l'islam (coran et hadiths) mais c'est seulement dans la bible que nous pouvons voir la volonté du Père. De plus la volonté du Père brise tout le coran. et dans le livre du Père, il y a nulle mention qu'un dénommé muhammad ( inventeur du coran avec son dieu satan) serait messager du Père après le messie ( Fils de Dieu) en la personne de Jésus.

donc ceux qui croient à l'islam, ils croient plus au diable que d'autre chose. car rien dans cette fausse religion vient de Dieu.

en passant les chrétiens sont monothéistes

Écrit par : Benoit | 2013-10-20 à 04.52:31

mais le fait que Dieu est trinitaire, ceci dépasse largement la petite intelligence d'anti ces mites (si intelligence il a, car à la vue de ses commentaires, je dirais qu'il y en a presque pas). c'est pour ça qu'il pense que nous sommes polythéistes.

Écrit par : Benoit | 2013-10-20 à 05.01:16

Bonjour Benoit,

je pense qu'ils savent parfaitement que le christianisme est monothéiste. Le problème est qu'ils ne discutent pas de religion, c'est de la pure dialectique. Il y a un match, il faut gagner, même avec des arguments faux ou absurdes. Peu importe que trinité et polythéisme n'aient rien à voir, c'est un argument dans le combat de coq.

Au fil des échanges, sur tous les blogs, vous vous rendez compte que ce sont toujours les mêmes arguments qui reviennent, même si vous les avez contredit, ils ressortiront avec les mêmes personnes. Vous voulez expliquer, ils veulent gagner. Quand le but est différent, on tourne en rond !

Écrit par : Pierre | 2013-10-20 à 11.20:55

Je ne fais que survoler les commentaires et que vois je?
L'algérois qui continue de parler des éloges faites par Napoléon...

Je lui ai expliqué la différence entre une éloge tactique (Napoléon ne s'est d'ailleurs pas converti, il a fait le "faux cul" pour s'attirer la sympathie des musulmans) et une éloge sincère, mais il ne semble pas comprendre.

Enfin, que voulez vous? De la part de quelqu'un qui croit dur comme fer que manger du porc agit sur notre système nerveux et nous rend indifférent à l'infidélité, on ne peut pas demander de comprendre quelque chose d'aussi subtile (quoiqu'il comprend très bien ce qu'est la taqqiya)

Autre chose: de quel droit l'islam s'auto-proclame "abrogeur du christianisme"? Si on peut faire ça, je vais créer ma propre religion qui abroge l'islam! Et voilà, le problème est réglé!

Écrit par : Samoth | 2013-10-20 à 12.23:15

d'aucune façon l'islam a pu abroger le christianisme, car Dieu a fait en sorte que cela soit impossible. autrement dit le fait que l'islam contredit la bible prouve hors de doute que ça ne vient pas de Dieu.

Écrit par : Benoit | 2013-10-20 à 17.25:13

Abroger le christianisme est le grand rêve du diable. L'Islam remplit très bien ce rôle odieux.Mais Dieu veille sur son oeuvre et au moment voulu l'Islam s'écroulera comme un château de cartes. Au siècle passé,le communisme terrorisait une partie de l'humanité et proclamait que Dieu était mort ! Mais à part quelques nostalgiques,que reste t-il du communisme ?
L'Islam subira un sort identique. Certainement pas par la force ou le mérite des chrétiens mais par la volonté du vrai Dieu saint de la Bible.
MARANATHA .

Écrit par : kayou | 2013-10-20 à 18.23:32

Une poignée de jésuites du dimanche désespérément jaloux de voir que la partie se joue aujourd'hui entre le judaïsme et l'islam, et que le christianisme est définitivement exclu de l'échiquier depuis bien longtemps, à tel point qu'il est totalement ringard aujourd'hui d'être chrétien pratiquant ... Voila ce que je vois sur ce site.

Échec et Mat !

Écrit par : de passage | 2013-10-20 à 21.24:53

La première religion du monde est hors-jeu ? Amusant !

Le conflit se livre entre judaisme et islam ? Dans ce cas, vous avez perdu ce conflit. 20 millions de juifs tiennent toujours tête à 1,3 milliards de musulmans. Ils sont toujours juif, malgré 1500 ans d'islam en orient ou en Afrique. A 1 contre 65, ils vous battent encore.

Echec total pour vous, ils vous ont bien mâté !

Écrit par : Pierre | 2013-10-20 à 21.44:36

Quel jeu de mots ringard Monsieur Pierre !

Pour revenir à ce qui a été dit: un combat subsiste toujours néanmoins ! De la vitalité, du panache, de la passion depuis 1500 ans dans les deux camps juif et musulman... Qu'a t-on de l'autre côté ? Un monde chrétien ou une fille a honte car toujours vierge à 25 ans, ou les fidèles rasent les murs pour aller à la messe le dimanche, histoire qu'on se foute pas d'eux, ou les enfants naissent hors mariage par centaines de millions ... Plus personne n'accorde d'importance à la bible, sauf lorsqu'il s'agit de faire des films d'exorcisme ou de vampires :)

Sur ce !

Écrit par : de passage | 2013-10-20 à 22.08:54

Samoth l'autiste confond tout ! Il confond l’ éloge tactique de Constantin l’empereur romain adorateur du soleil qui a réussi à leurrer les chrétiens leur faisant croire qu’il s’est converti, puisqu’ils l’ont désigné roi de l’église chrétienne. S’ensuivit l’exclusion d’ Arius et l’abolition de l’arianisme qui est avouons le, le vrai christianisme (celui qui récuse la trinité) . Constantin a réussi à imposer la consubstantialité (Un dieu trois en un ) , imposer les fêtes païennes noël et pâques, remplacer la sabbat par dimanche, etc…
Enfin, parler à un autiste athée et mangeur de porc dont le système nerveux atteint de la maladie de l’indifférence, ne sert à rien.. on ne peut pas debattre sur les religions avec un démon athée et lui demander de comprendre les religions (il les renie toutes)
Autre chose: de quel droit un diable (samoth) veut créer sa propre religion alors qu’il ne croit pas aux religions ?

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-20 à 23.54:44

il juste à faire comme momo, aller se cacher dans une caverne, et revenir en prétextant que Dieu lui a parlé, mais qu'en fait c'est le diable qui s'est fait passé pour dieu. et après faire écrire un livre avec toutes sortes de contradictions et faire croire à son entourage que c'est des paroles de dieu. en espérant qu'il seront assez cons pour y croire.

Écrit par : Benoit | 2013-10-21 à 06.15:21

Les circoncis, et les chrétins adeptes du mariage pour tous.....
Je sais que je réponds à un balayeur de feuilles de platanes bouché à l’émeri , immigré au canada , mais peu importe, par ricochet, les idiots évangéliques et samoth sauront que l’islam et le judaisme(quoique abrogé) sont les seules religions monothéistes. On ne peut pas avancer que Dieu est un hydre constitué de trois personnes différentes (père de son fils et en même temps fils de son père, et saint esprit.Il n y a que les malades (comme benoit) qui ne sont pas sains d’esprit qui avaleront la couleuvre grillée par Constantin dans un poêle appelé consubstantialité ...
Arius est mort! vive Arius!

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-21 à 10.51:34

Arius était trinitaire, mais considérait que Jésus n'était pas de même essence que Dieu. Jésus n'était qu'un homme adopté par Dieu pour révéler son message. La trinité Père/Fils/Saint-Esprit était acceptée par Arius.

Origène, son mentor, l'avait affirmé avant Arius:
- le Fils est inféodé au Père,
- le Fils a été créé par le Père, il n'est donc pas son égal
- les hautes qualités du Fils ont conduit Dieu à le choisir pour se révéler aux hommes,
- de ce fait, Jésus est le médiateur entre Dieu et les hommes,
- la perfection divine est hors d'atteinte de l'être humain, mais l'humain peut en théorie égaler Jésus, même si cela est très improbable.

Arius a repris ces idées. Excommunié en 325, il est réintégré mais meurt de maladie 10 ans plus tard. C'est un de ses disciple, l'évêque Eusèbe de Nicomédie, qui baptise Constantin et son fils (et successeur) Constance en 337, peu avant sa mort de l'empereur.

------

Les juifs constituent le peuple rebelle qui rejeté Jésus, mais se convertira à son retour selon l'Apocalypse de Jean. Les islamistes sont considérés comme étant dans l'erreur, la conversion leur est ouverte, les autres sont condamnés comme comme toute personne ne reconnaissant pas le Messie lors de son retour.
Pour ceux qui sont morts sans avoir entendu parler de Jésus peuvent bénéficier du pardon divin, de même que ceux qui ont entendu parler de Jésus, mais n'ont jamais pu se procurer sa Parole. Les autres sont condamnés.
Bien évidemment, on ne trouve aucun juif postérieur à Jésus et aucun musulman au Paradis.

Écrit par : Vérité | 2013-10-21 à 11.23:12

Rien sur noël, pâques, le dimanche jour de repos; ça doit être une autre vérité que vérité ne détient pas. Et en plus, Vérité possède la liste des personnes qui sont au paradis je le cite:" Bien évidemment, on ne trouve aucun juif postérieur à Jésus et aucun musulman au Paradis".
Maintenant je comprends pourquoi on dit;"" la vérité est une chose nue"...
Vérité est un gueux va nu pieds...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-21 à 14.54:43

Le dimanche est jour de repos parce que c'est le jour de la résurrection de Jésus. La Bible préconise un jour de repos, elle ne dit pas que ce doit être le samedi.

Noël est la fête de la nativité, fixée au 25 décembre pour deux saisons:
- faire oublier la fête païenne du solstice d'hiver
- utiliser la symbolique des jours qui rallonge, donc de la lumière qui l'emporte progressivement sur les ténèbres, grâce à Jésus au sens religieux.

La Pâques chrétienne commémore la résurrection de Jésus. Elle coïncide avec la Pâque juive, c'est un pur hasard. Un chrétien ne commémore pas la fête juive. Si Jésus avait ressuscité en mai, notre Pâque serait en mai, et celle des juifs serait ignorée.

Écrit par : Pierre | 2013-10-21 à 15.21:54

Merci Pierre, je n'aurais pu mieux dire. J'ajoute que nous avons bien une fête en mai, la Pentecôte qui commémore l'arrivée du Saint-Esprit sur les apôtres. Et cette fête ne coincide avec aucune fête juive. Les deux religions sont bien distinctes.

Écrit par : Vérité | 2013-10-21 à 16.48:14

Je n'ai pas de liste à établir pour le Paradis, tout est contenu dans la Bible et la logique que Dieu nous a offert. Une personne ayant vécue avant Jésus peut être pardonnée. Dieu, dans sa bonté, peut juger digne une personne qui n'a jamais connu Jésus. Il en va de même pour ceux qui n'ont pas entendu parler de Jésus - tels les indiens avant 1500 - ou ceux qui sont nés avant Jésus. Dieu jugera sur pièce.

Pour les autres, athées, juifs, musulmans, bouddhistes et autres ayant entendu parler de Jésus, mais ayant rejetté son message, la condamnation de Dieu est une évidence : "Nul ne va au Père si ce n'est par moi". Toutefois, et c'est un cas d'école, un juif ou un musulman peut pratiquer "mal" sa religion, si mal qu'il se comporte en chrétien sans le savoir. Qu'en dira Dieu ? Jugera-t-il sur les actes ou sur la foi ? Personne ne le sait. Peut-être considera-t-il, dans sa bonté, qu'un musulman, juif, athée, etc... n'avait pas la foi, mais a bien agi comme Jésus le voulait. Il serait alors un chrétien qui s'ignore. Et un chrétien agissant bien va au Paradis. Dieu est seul juge dans ce cas des actes de la personne.

Écrit par : Vérité | 2013-10-21 à 17.04:10

@ vérité

je crois que vous avez intérêt à lire le chapitre 3 de l'épître aux romains pour bien comprendre comment avoir droit au paradis.

Écrit par : Benoit | 2013-10-22 à 00.27:31

@ Benoit

le chapitre que vous évoquez ne fait que confirmer ce que je disais. Celui qui a la foi à automatiquement la loi, puisque la foi implique le discernement bien/mal, ce qui est aussi le but de la Loi. La foi est instinctive, même si elle procède souvent d'une lecture. La Loi est un texte, un code de conduite. Par "loi", j'entends la vraie loi de Dieu, pas ce salmigondi qu'en à fait la plume menteuse des scribes, comme disait Jérémie. Cette loi est en fait celle ed Moïse, c'est à dire "les 10 commandements", à laquelle s'ajoute le commandement de Jésus et son enseignement.
Celui qui affirme "il faut suivre Jésus tout en respectant la Loi juive" est un idiot. Jésus a lui-même et volontairement transgréssé la Loi, et en public. Souvenez vous de ces quelques épis de blés cueillis un jour de shabbat : totalement interdit par la loi juive, mais permis par la loi originelle, puisque Jésus le fait.

A cet aspect s'ajoute un point important : la bonté de Dieu. Dieu est juste. Peut-il punir de l'enfer une personne qui n'a jamais entendu le message de Jésus ? Dieu n'est pas Allah, avec son fouet et son sabre, courant dans tous les sens en criant "a mort ! à mort ! les polythéistes, à mort ! les homos, à mort ! les athées, à mort ! faut que le sang gicle !". Ca c'est bon pour les bédouins ! Dieu a permi que Satan soit le prince de ce monde (monde physique, le notre) et que Jésus soit roi, mais pas dans ce monde-là. Souvenez vous à votre tour de Jésus : "A celui qui blasphème contre moi, il sera pardonné. A celui qui blasphème contre l'Esprit, il ne sera pas pardonné". L'Esprit, c'est cet Esprit-Saint reçu par les apôtres et transmis aux chrétiens. Pourtant, des non-chrétiens (non encartés si j'ose dire) se comportent en chrétiens. Comment est-ce possible ? Un pur hasard. On dit que le hasard est le chemin pris par Dieu pour demeurer incognito... Je pense donc que le non chrétien agissant en chrétien a reçu l'esprit de Dieu, même s'il l'ignore, et qu'il sera sauvé.

Celui qui a l'Esprit a la foi, et si son rituel religieux est différent du nôtre - voire s'il n'a aucune pratique religieuse apparente - l'Esprit est en lui. Le Paradis lui sera ouvert si Dieu juge suffisant ses actes. Il n'est pas baptisé d'eau et de feu ? Vraiment ? Jean, cousin de Jésus était baptisé. Le baptème est la réception de l'Esprit. L'immersion, l'imposition des mains par d'autres chrétiens ne sont que des symboles. C'est Dieu qui donne l'Esprit, qui baptise. Les hommes ne font que prier Dieu d'envoyer l'Esprit. Savez vous qu'un futur chrétien peut se baptiser lui-même et sans témoin (façon de parler puisque le principal témoin est là : Dieu) ? Pourtant, aux yeux des autres, il n'est pas sauvé, car non baptisé par les chrétiens. J'espère être clair, le spirituel est parfois difficile à expliquer avec des mots...

Si je n'ai pas répondu à votre objection, n'héistez pas à la reformuler, mais en la précisant svp. J'ai répondu largement, je préfère le concis. Vous pouvez même formuler plusieurs questions ou objections d'un coup, je suis ouvert au dialogue.

La paix soit avec vous.

Écrit par : Vérité | 2013-10-22 à 10.13:30

Je vous annonce que j'ai eu une visite de Dieu (hé ouais, pas seulement un de ses anges).

Il m'a dit que l'islam abrogeait bien le christianisme mais que c'était une époque où il était un peu fâché contre nous. Il m'a donc dit de faire passer le message à un maximum de musulmans: vous étiez dans le vrai!
Mais bon, il a de nouveau changé d'avis et c'est le christianisme qui abroge l'islam maintenant, les lois coraniques ne valent plus rien il m'a bien dit: ce sont les lois bibliques qui valent de nouveau.

Vous voilà prévenus: l'islam est abrogé par le christianisme, il ne vous reste plus qu'à vous reconvertir!

Bon, par contre, je vais pas faire comme Mahomet: je ne vais pas massacrer des innocents pour me faire accepter (Dieu trouve que Mahomet y a été un peu fort d'ailleurs)

Écrit par : Samoth | 2013-10-22 à 14.44:35

MOI, maître du visible et de l'invisible par la grâce de Moi, confirme le message de Samoth.

YVWH
Roi de l'univers
Père de Jésus
CEO Christ International Company
Chief General of Antisatanic Army
http://paradise.org
the_boss@paradise.org

Écrit par : YVWH | 2013-10-22 à 15.15:14

@YVWH

Hahahahaha ... Enfin un mec détendu sur ce foutu blog !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-22 à 22.41:47

@samoth

" c'était une époque où il était un peu fâché contre nous " ? Je te croyais athée ... ;)
Petit cachotier va !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-22 à 22.45:03

@ YVWH

hahahahahaha!!!!!!! est bonne

Écrit par : Benoit | 2013-10-22 à 23.52:19

Je l'étais jusqu'à ce qu'il me rende visite.
J'ai pas eu d'autre choix que d'accepter l'évidence

Et concernant cet interdit du porc (aussi repris dans la bible il me semble), il m'a dit que ça ne vaut plus: on sait bien conserver la viande de porc, y'a plus de risques!

Écrit par : Samoth | 2013-10-24 à 19.08:50

"je lis! "tout est contenu dans la Bible"???
je réponds: Tout est contenu dans la Constitution rédigée par le gladiateur Constantin , peut être, mais ne la qualifiez pas de bible. Le vrai évangile (indjil) appartient aux musulmans . De quel droit qualifiez vous d' "évangile", des lois rédigées et écrites de vos mains (du sur mesure) . Même l'ancien testament a été rectifié.
Kayou, au lieu de lire l'inutile, pourquoi ne pas se poser certaines questions essentielles?
Pourquoi Arius soutient il que le fils ayant été créé par le Père, a pris naissance et n'est donc pas éternel, établissant ainsi une hiérarchie dans la relation Père-Fils, alors qu' Alexandre d'Alexandrie lui opposait la doctrine du Fils éternel, immuable et de même nature que le Père?
Comment se fait il que le dogme de la Trinité n'avait à l'époque pas été encore clairement établi et ne sera fait qu'au concile de Nicée en 325?
Ce type de questionnement sur la relation du Père et du Fils ou sur la conception de la messianité est tout à fait éloignée du judaïsme hellénistique. Il montre combien les liens se sont distendus ; ce phénomène est tout à fait normal dans la mesure où la dynamique communauté juive d'Alexandrie, celle à laquelle on doit la Septante, a été détruite par la persécution romaine en 260.
Pourquoi Arius a été excommunié après avoir été enjoint de signer une profession de foi qui correspondait à une rétractation totale de sa théologie?
Pourquoi Le concile d'Ancyre a été transféré à Nicée? Pour condamner Arius? lâches! c’est ça votre religion?
Pourquoi Constantin (qui a surpris tout le monde ) a t il déplacé le concile de 300 km d'Ancyre à Nicée? magouilles des putschistes pour signer la conjuration? En effet Les 400 convocations pour le concile de Nicée, doivent parfois rattraper en cours de route les évêques déjà partis pour Ancyre. À cette occasion, le concile, jusqu'ici local et destiné à régler des questions locales dans la vie d'une église, se mute en concile oecuménique de toutes les églises et par la même occasion en un tribunal qui condamnera Arius en 325. Les évêques présents y adoptent le terme homoousios (traduit par consubstantialité) signifiant que le Fils est de même substance que le Père.Quelle lâcheté!
Anathématisé et exilé pendant plusieurs années, Arius demeure soutenu par Eusèbe de Nicomédie, se fait absoudre par quelques conciliabules et est rappelé d'exil par Constantin.
Il n'y a jamais eu de conciliation comme l'affabule Vérité le menteur!
Le débat allait durer aussi longtemps que la longue vie d'Arius et d'Athanase. Arius mourut subitement d'une violente colique en l'an 336, lors d'une dernière tentative de conciliation. Ses partisans prétendirent qu'il avait été empoisonné, et ses adversaires virent dans cette mort inattendue une punition de Dieu.
Pouvez vous nous expliquer comment; Constantin qui est un païen monothéiste et honore Sol Invictus mais fait semblant de s'intéresser au christianisme a gardé auprès de lui une sorte de conseiller aux affaires spirituelles, Ossius de Cordoue ?
kayou, Dis à Vérité qu'il n'est qu'un menteur! que si Constantin rencontra Alexandre et possiblement Athanase; il ne rencontra pas Arius (comme le prétend Vérité) ; le contraire eût été considéré comme une offense au puissant évêque monarchique. Toutefois, il s'embarque pour Antioche où Arius s'est réfugié. Il arrive pour la préparation du concile d'Antioche dans laquelle il compte bien intervenir.
Mot de la fin : Le néo-christianisme n'est qu'une secte de politiciens magouilleurs
rien à voir avec le Dieu . PIIIIIRAAAAATES !

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-24 à 23.55:33

@ anti ces mites

tant qu'à raconter des mensonges, pourquoi tu te trouves pas un blogue de musulmans?, vous êtes très forts pour vous vous raconter et inventer des mensonges et en plus, assez stupides pour y croire.

croire que coran vient de dieu, faut être soit très naïf, avoir un Qi très bas, ou bien être très stupide.

Écrit par : Benoit | 2013-10-25 à 04.31:46

@ Benoit

Je ne vois pas l'intérêt de parler d'islam quand on parle de religion. Evoquez-vous le nazisme lors des élections belges ? Si non, pourquoi parler d'islam ? Ce n'est qu'une superstition, une affabulation d'un bédouin qui voulait "devenir quelqu'un". Il y en a eu d'autres avant lui, tels Zorosatre et Manès. Il y en a eu après et encore aujourd'hui, tels Raël, le Mandarom, le fou de Wacko ou l'ordre du temple solaire. Vouloir obtenir de l'argent et du povoir "au nom de Dieu" n'est hélas pas l'apanage de Mohammed (psl) !

De toutes façons, la volonté de Dieu est écrite avec la Bible. Pas besoin d'autres chose. On peut remercier Constantin d'avoir contraint les évêques à faire le ménage. Arius a été étouffé, comme Marcion avant lui. Le Livre est là, on n'en retire ni n'ajoute rien e comme disait l'Apôtre : "si quelqu'un, même moi, vient un jour vous prêcher un autre évangile, qu'il soit anathème !. Celui qui a le Père à aussi le Fils, celui qui n'a pas le Fils n'a pas non plus le Père". Traduction pour votre adversaire : celui qui ne reconnait pas Jésus comme Fils de Dieu et ultime prophète ne sera pas accueilli par Dieu, celui qui écoute Dieu est forcément chrétien.

Ave Constantin et Alleluia !

* psl = pisse sur lui

Écrit par : Vérité | 2013-10-25 à 08.25:02

kayou,
Celui qui adore Constantin, Le chieur des forums Vérité dit que (psl) = pisse sur lui alors alors que cette elle formule est utilisée lorsqu'on évoque le nom de Jésus. Au prophète Mohammed,on fait suivre par (saaws). Mais bon, venant d'un idiot c'est caduque.
Quant à ta question (stupide comme toi): "pourquoi tu te trouves pas un blogue de musulmans?",
je te fais savoir que Dieu éclaire les musulmans de sa lumière, ils voient avec sa lumière, alors que vous les ténébreux, vous êtes toujours aveuglés par la torche d'un païen 'empereur gladiateur qui s'est fait passer pour un chrétien pour modifier la vraie bible( celle de Barnabé est en grande partie, la plus juste);
A propos de " vous êtes très forts pour vous vous raconter et inventer des mensonges",
justement, c'est ce qui explique notre intérêt aux blogs chrétiens et anti islam. Nous voulons connaitre le paroxysme de l'imbécilité et de la naiveté de ces zombies.
Commençons par le commencement!
Ne vous ai je pas dit et répété que vous suivez Constantin, ce gladiateur romain adorateur d'un dieu soleil? Voici une confirmation!
La majoritè des Chrètiens traditionnels observent le dimanche. Et pourtant, les Juifs (et quelques autres groupes) observent le Sabbat du septiéme jour. Ce jour existait-t-il seulement pour les Juifs, ou seulement pour l’ancien Israël ? Le Nouveau Testament ètablit-il le dimanche en tant que jour du Seigneur, ou le Sabbat est-il toujours en vigueur ? Est-ce que cela fait une diffèrence ? Si oui, alors quel jour est celui du Sabbat chrètien ? Peut-on le PROUVER ?
Le pasteur (ex evangélique) David C. Pack répond :
J’ai grandi dans une importante Église protestante respectée de tous. Je me souviens, à l’âge de trois ans, avec mon nœud papillon, avoir été assis sur un tabouret à l’école du dimanche entouré par les autres enfants. Avec le temps, cette école s’est transformée en service dominical avec tous ceux qui y assistaient prenant pour acquis qu’ils observaient le bon jour. Personne n’aurait même songé qu’il en soit autrement. Une fois par semaine nous nous mettions tous sur notre « trente-six ».
En 1966, à l’âge de dix-sept ans, on m’a mis au défi de vérifier ce que la Bible disait réellement au sujet de l’observance du dimanche. J’ai été complètement stupéfié parce que j’y ai trouvé. Vous aussi vous allez l’être.
Bien que le monde soit plutôt contre l’observance du Sabbat le septième jour, j’ai réalisé qu’il n’y avait aucune excuse permettant d’y contrevenir. Je me suis aperçu que la Bible était CLAIRE à ce sujet, et ne laissait planer aucun doute. Les Écritures au sujet du Sabbat et du dimanche sont des plus limpides. J’ai constaté que les objections courantes contre l’observance du Sabbat étaient facilement contrées si une personne avait l’esprit ouvert.
À moins que Dieu n’existe pas et que la Bible ne soit que parole d’hommes, simplement d’anciens textes hébreux et grecs, je n’avais d’autre choix que d’observer le Sabbat. Depuis que j’ai prouvé que Dieu existe et que la Bible est Sa Parole, que j’ai pu lire dans la Bible le commandement de l’observance du Sabbat et prouvé qu’il fallait y obéir, je ne suis plus allé à l’église le dimanche et je n’ai plus observé ce jour. J’ai constaté que le quatrième commandement est un LOI. Lorsqu’observée, elle produit des bénédictions spirituelles, protégeant ceux qui lui obéissent. Lorsque contrevenue, elle « brise » ceux qui lui désobéissent.
Accepté universellement.
Il y a environ deux milliards de Chrétiens traditionnels dans le monde. Et seulement aux États-Unis, ils font partie d’environ 2000 églises et organisations de confessions différentes. Ce nombre ne cesse de croître, contribuant sans arrêt à la confusion des croyances et aux désaccords entre chaque groupe. Toutefois, presque tous les Chrétiens traditionnels sont d’accord sur l’observance du dimanche croyant que c’est le « Jour du Seigneur » du Nouveau Testament.
Sont-ils dans le vrai ? Le Nouveau Testament consacre-t-il le dimanche en lieu et place du Sabbat du septième jour de l’Ancien Testament ? Christ a-t-Il aboli ce dernier, S’établissant « Seigneur du dimanche » ? Un très grand nombre ont appris — et croient — que c’est ce qu’Il a fait. Mais, si Christ a établi le dimanche en remplacement du Sabbat du septième jour, pourquoi a-t-Il dit à Ses disciples, « le Fils de l’homme est MAÎTRE MEME DU SABBAT », (Mc 2 :28).
N’avez-vous jamais remarqué ce verset ? Probablement pas. Et pourtant, il est dans le Nouveau Testament. La majorité des ministres aiment prêcher en se basant sur le Nouveau Testament, à l’exclusion presque totale de l’Ancien. Mais avez-vous seulement entendu un prédicateur mentionner ce passage ? Sans doute que non — et ce n’est qu’un seul des nombreux autres passages sur le Sabbat.
La plupart des gens ne se demandent jamais pourquoi ils croient ce qu’ils croient ou font ce qu’ils font. Dans un monde rempli de coutumes et de traditions populaires, très peu essaient d’établir l’origine réelle des choses. La plupart des gens acceptent généralement les pratiques religieuses communes sans se poser de questions, préférant faire ce que tout le monde fait parce que c’est facile, naturel et confortable — parce qu’il est sécurisant de « faire comme le plus grand nombre ». C’est la pression sociale qui rend la majorité des pratiques acceptables — et à la mode.
La plupart suivent ensuite les autres selon ce qu’on leur a enseigné, présumant que ce qu’ils croient et font est correct. Ils prennent leurs croyances pour acquises mais ne prennent pratiquement jamais le temps de les PROUVER.
Il n’y a pas de meilleur exemple que l’observance du dimanche. Deux milliards de personnes qui observent le dimanche sans même savoir pourquoi — ou connaître l’origine de cette pratique. La majorité croit que cela est tiré de la Bible parce qu’elle voit plusieurs Chrétiens traditionnels l’observer. Assurément, des milliards de Chrétiens ne peuvent se tromper. Ou le peuvent-ils ?
Une honnêteté compromettante.
Une étude de la Bible au sujet de toutes les doctrines généralement acceptées par les églises de ce monde — la chrétienté traditionnelle — révèle qu’elles n’ont pratiquement aucun fondement biblique. Cette affirmation est troublante, et pourtant elle est vraie !
Mais voici l’ironie. Lorsque confrontée avec la vérité de ce que dit réellement la Bible sur le sujet, la majorité va tenter de nier les faits, aussi incontestables qu’ils puissent être. Les gens tordront, déformeront et confondront les sujets afin de pouvoir conserver leurs chères croyances, préférant ce qui est familier à ce qui est BIEN — et VRAI.
La question du Sabbat est un peu différente. Bien qu’en dernière instance, la majorité des gens ne veuillent pas l’observer, nombre de ministres, de théologiens et autres spécialistes admettent ouvertement ce que la Bible dit au sujet du Sabbat. Lorsque contraints, ils admettent que la Bible autorise l’observance du septième jour.
Vous serez étonnés de leur honnêteté.
L’admission des Catholiques.
Les publications catholiques, les papes, les cardinaux, les évêques, les théologiens, les historiens, les professeurs et le Vatican lui-même, ont admis franchement qu’il n’y a aucun fondement biblique — de quelque nature que ce soit — pour justifier l’observance du dimanche. Ce livre renferme plusieurs citations de leur part. Vous serez étonnés de lire avec quelle extraordinaire candeur les dirigeants catholiques traitent ce sujet.
Il est extrêmement important de lire attentivement ce que ceux qui observent le dimanche disent à propos de l’autorité avec laquelle ils agissent. Selon leurs propres mots, nous devons d’abord établir la raison pour laquelle 1,2 milliard de Catholiques romains croient qu’ils n’ont plus l’obligation d’observer le Sabbat du septième jour. Et ils le disent ouvertement au monde entier.
La Bible dit clairement que le Christ est le Chef de l’Église, (Éph 1 :21-23 ; Col 1 :18). Rome, supposant que Christ a, dans les faits, délégué à Pierre Son autorité sur l’Église — disant qu’il a été le premier pape — avoue sans ambages comment elle a utilisé cette « autorité ». J’ai été personnellement frappé par les paroles de Dieu au sujet du Sabbat, et les nombreuses citations qui suivent devraient avoir le même effet sur VOUS.
« Par exemple, nulle part dans la Bible voyons-nous Christ ou les apôtres ordonner que le Sabbat soit changé du samedi au dimanche. Dieu a commandé à Moïse de sanctifier le jour du Sabbat, c’est-à-dire samedi, le septième jour. De nos jours, la majorité des Chrétiens observent le dimanche parce que cela nous a été révélé par l’Église [catholique romaine] sans tenir compte de la Bible ». (Catholic Virginian, “To Tell You the Truth,” p. 9, 3 octobre 1947 — Partout c’est nous qui traduisons).
« De cette même Église catholique, vous avez accepté votre dimanche, et celui-ci, comme Jour du Seigneur, vous a été transmis comme tradition, et le monde protestant tout entier l’a accepté en tant que tradition, car il n’existe pas un iota des Écritures pour le soutenir. Donc, ce que vous avez accepté comme règle de foi, aussi inapproprié que cela puisse être, tout comme votre dimanche, vous l’avez accepté sur l’autorité de l’Église catholique romaine ». D.B. Ray, The Papal Controversy, p. 179, 1892
« J’ai offert à maintes reprises la somme de 1000$ à toute personne qui pourrait me prouver, à partir de la Bible, que je dois sanctifier le dimanche. Il n’existe aucune loi de la sorte dans la Bible. C’est une loi de la seule Église catholique. La Bible dit : « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier ». L’Église catholique dit : « Non. Par mon pouvoir divin, j’abolis le jour du Sabbat et je vous ordonne de sanctifier le premier jour de la semaine ». Et voilà, tout le monde civilisé se plie avec révérence pour obéir à ce commandement de la sainte Église catholique ». Évêque T. Enright, C.S.S.R., dans une allocution à Hartford, Kansas, 18 février 1884.
« Il n’y a qu’une Église sur la face de la Terre qui détient le pouvoir, ou dit le détenir, de promulguer des lois qui engagent la conscience, qui lient devant Dieu et qui sont obligatoires sous peine de brûler en enfer. Par exemple, l’institution du dimanche. Quel droit a tout autre Église d’observer ce jour ? Vous dites, en vertu du troisième commandement [la papauté a renommé le quatrième commandement et l’a appelé le troisième], qui stipule « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier ». Mais dimanche n’est pas le Sabbat. Un enfant d’école sait que dimanche est le premier jour de la semaine. J’ai nombre de fois offert 1000$ à quiconque prouvera à l’aide de la Bible seulement que dimanche est le jour que nous devons sanctifier et personne jusqu’à maintenant ne m’a appelé pour avoir l’argent. C’est la sainte Église catholique qui a changé le jour du repos du samedi, le septième jour, pour le dimanche, le premier jour de la semaine ». - T. Enright, C.S.S.R., lors d’une conférence en 1893.
« L’Église catholique…en vertu de sa mission divine, a changé le jour du samedi au dimanche ». - The Catholic Mirror, publication officielle du cardinal James Cardinal Gibbons, 23 Sept. 1893.
« Le samedi est-il le septième jour selon la Bible et les dix Commandements ? Je réponds, oui. Dimanche est-il le premier jour de la semaine et l’Église a-t-elle changé le septième jour — samedi — pour le dimanche, le premier jour ? Je réponds oui. Christ a-t-Il changé le jour ? Je réponds non ! » - James Cardinal Gibbons, archevêque de Baltimore (1877-1921), dans une lettre signée.
A suivre.....
NB:(Note aux Bourricots): Tu as compris pourquoi nous aimons lire les autocritiques des chrétiens? C'est de là que se dégage la vérité. Elle n'émane pas d'un idiot imbécile menteur qui choisit le pseudo vérité et qui parle de "pisse" en pissant sur toi l’infidèle avaleur de couleuvres....

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-25 à 13.00:03

Pisse sur lui ... Oh bravo quel niveau ! Je savais qu'on avait affaire à des beaufs marginaux ici mais tout de même !

Si tous les chrétiens sont aussi "drôles" je comprends pourquoi Jésus à fini cloué ! Les romains de l'époque étaient sûrement, comme moi, allergiques à l'humour de mauvais goût ...

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-25 à 14.51:52

Shabbat = jour de repos. Les juifs le font le samedi, les chrétiens le dimanche.
Le dimanche commémore la résurrection de Jésus. Le samedi n'est rien pour un chrétien. Jésus a ressuscité le premier dimanche du mois d'avril de l'an 30. C'est le jour le plus important de la semaine.
C'est aussi le septième jour car la semaine chrétienne commence le lundi.

Certains pasteurs se veulent plus juifs que les juifs, sans s'apercevoir que rester juif, c'est rester dans le camp de ceux qui n'ont pas reconnu Jésus. Le camp des incultes.

J'aime aussi les "psl", les "saaws", les "bism'illah" que récitent sans cette les musulmans. On dirait des fétichistes qui ont tellement peur de Dieu qu'ils sortent du saaws dix fois par page. Ils sont comme les pharisiens, et ce n'est pas un compliment. Celui qui craint Dieu n'a pas le Paradis, celui qui aime Dieu ne le craint pas et aura le Paradis. Le fils peut tutoyer le père sans crainte, l'esclave doit rester poli par peur des coups de son maître.
Et évidemment, l'esclave jalouse les fils ! D'où la haine du musulman envers le chrétien.

Écrit par : Vérité | 2013-10-25 à 15.20:03

Personne n'a de haine contre toi mon pauvre ami, pour la bonne raison que personne ne sait que tu existe ! Tu auras beau me parler des pharisiens, de Zorosatre et Manès ... tout le monde se tartine le derrière des histoires du père et du fils de l'arrière grande tante et de toute la joyeuse compagnie de nos jours !

J'avais un certain respect pour le chrétiens, respect que j'ai définitivement perdu depuis ma présence sur ce blog ! Vous véhiculez une sacrée mauvaise image de votre religion les amis !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-25 à 16.10:03

Réaction classique de celui qui n'a plus rien à objecter à quelques vérités dérangeantes : des attaques hors sujet, sur la personne et non sur les idées, avec de l'humour pour susciter l'adhésion. Dommage, il n'y a personne pour applaudir...

Celà prouve au moins trois choses : j'avais raison, vous êtes à court d'argument et trop gamin pour le reconnaître. Un enfant qui joue, rien de plus.

Écrit par : Vérité | 2013-10-25 à 22.53:37

Un musulman qui critique l'image que donne un chrétien de sa religion...
J'allais dire que c'est l'hopital qui se fout de la charité, mais comparer l'islam à un tel service humanitaire serait inapproprié.

Il ne faut pas se faire d'illusions: le musulman (le vrai, pas celui qui prend seulement ce qui lui plait dans le coran) n'éprouve aucune sympathie pour le chrétien. En fait, il éprouve un mépris profond pour tout ce qui n'est pas musulman, lavage de cerveau (5 prières par jour) oblige.

Écrit par : Samoth | 2013-10-26 à 16.33:29

Le faciès de l’antéchrist..
Afin d'éviter les plombs salés de la carabine d'anti ces mites, et les balles réelles du tireur professionnel de la Brigade Anti Connards, le sale menteur pierre l'antéchrist utilise la burqa .Il se cache sous Vérité. Au début , ils a tenté de changer de style épistolaire pour ne pas être reconnu. Mais j'ai su faire sortir le mite de son trou en lui injectant un "bagon" (produit anti mite) plus dosé que le premier. Vérité qui, "dit on" est une chose nue, a repris sa forme de serpent et son vrai visage de "menteur antéchrist" ; donc à son style d’insulteur pédant; et voici ce qui l'a cafté: "Réaction classique de celui qui n'a plus rien à objecter à quelques vérités dérangeantes : des attaques hors sujet, sur la personne et non sur les idées, avec de l'humour pour susciter l'adhésion. Dommage, il n'y a personne pour applaudir...Celà prouve au moins trois choses : j'avais raison, vous êtes à court d'argument et trop gamin pour le reconnaître. Un enfant qui joue, rien de plus". NB copie conforme à l’orignal :pierre le corniaud...Cela dit, je vais verser la suite du produit qui a dérouté ce canard sauvage.. Lisez!« La raison et le bon sens exigent que l’on accepte l’un ou l’autre de ces choix…sanctifier le samedi ou, la catholicité et la sanctification du dimanche. Aucun compromis n’est possible ». James Cardinal Gibbons, The Catholic Mirror, 23 décembre, 1893.« Une règle de foi ou un guide valable pour aller au ciel, doit être capable d’enseigner toutes les vérités nécessaires au salut. Les seules Écritures ne contiennent pas toutes les vérités qu’un Chrétien est obligé de croire ni ne mentionnent tous les devoirs qu’il est obligé de mettre en pratique. Sans mentionner d’autres exemples, tout Chrétien n’est-il pas obligé de sanctifier le dimanche et de s’abstenir en ce jour de tout travail servile ? L’observance de cette loi ne fait-elle pas partie de nos devoirs les plus sacrés ? Mais vous pouvez lire la Bible de la Genèse à l’Apocalypse, et vous ne trouverez pas une seule ligne autorisant la sanctification du dimanche. Les Écritures enjoignent l’observance religieuse du samedi, un jour que nous ne sanctifions jamais.L’Église catholique enseigne correctement que notre Seigneur et Ses apôtres ont inculqué certains devoirs religieux importants qui n’ont pas été consignés par les rédacteurs inspirés. Par exemple, la plupart des Chrétiens prient le Saint-Esprit, une pratique que l’on ne retrouve nulle part dans la Bible.Nous devons donc conclure que les Écritures seules ne représentent pas un guide suffisant ou la seule règle de foi à suivre parce qu’elles ne pourront jamais être à la portée de tous ceux qui les étudient. La raison de cela est qu’elles ne sont pas suffisamment claires et intelligibles même sur certains points de la plus haute importance et aussi parce qu’elles ne contiennent pas toutes les vérités nécessaires au salut » - James Cardinal Gibbons, Faith of our Fathers, 88e éd., p. 89.[Note de l’auteur : L’apôtre Paul sous l’inspiration de Dieu n’est pas d’accord. En parlant des livres de l’Ancien Testament, qui existaient à cette époque, il a écrit ceci : « … dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. Toute Ecriture est inspirée de Dieu… », (II Tim 3 :15-16)].« Partout, la Bible oblige la sanctification du samedi, le septième jour de la semaine…Vous, Protestants, devez admettre l’autorité de l’Église catholique romaine qui vous a marqué lorsque vous sanctifiez le dimanche parce que vous n’avez aucune autre autorité pour l’observer que celle de l’Église catholique romaine. » James Cardinal Gibbons.« L’Église catholique, plus de mille ans avant l’existence des Prostestants, en vertu de sa mission divine, a changé le jour du samedi au dimanche ». James Cardinal Gibbons, The Catholic Mirror, 23 septembre 1893.« Question : Par quelle autorité biblique pouvons-nous changer le Sabbat du septième jour au premier jour de la semaine ? Qui a donné au pape l’autorité de changer ce Commandement de Dieu ? Réponse : Si la Bible est le seul guide des Chrétiens alors les Adventistes du septième jour ont raison d’observer le samedi comme les Juifs. Mais les Catholiques apprennent ce qu’il faut croire et faire d’après l’autorité divine et infaillible établie par Jésus-Christ, l’Église catholique… n’est-il pas étrange que ceux qui disent faire de la Bible leur seul pédagogue suivent de façon inconséquente en cette matière la tradition de l’Église ? » “Question Box” Conway, 1903 éd., pp. 254, 255« Question : Avez-vous une autre façon de prouver que l’Église [catholique] a, le pouvoir d’instituer des fêtes ?Réponse : Si elle ne l’avait pas, elle n’aurait pu faire ce avec quoi tous les spécialistes modernes sont d’accord, elle n’aurait pu substituer l’observance du dimanche, le premier jour de la semaine, à celle du samedi, le septième jour, un changement pour lequel il n’existe aucune autorité biblique ». Stephen Keenan, A Doctrinal Catechism, p. 174.« Notre Seigneur est ressuscité des morts le premier jour de la semaine, a dit le Père Hourigan du séminaire des Jésuites. C’est la raison pour laquelle l’Église a changé le jour obligatoire du samedi à celui du premier jour de la semaine. Les confessions anglicanes et protestantes ont conservé la tradition lors de la Réforme ». Toronto Daily Star,26 octobre 1949.« Certains théologiens ont affirmés que de la même façon, Dieu a déterminé directement que dimanche était le jour d’adoration de la nouvelle loi, qu’Il avait explicitement substitué le dimanche au Sabbat. Mais cette théorie a maintenant été abandonnée. Aujourd’hui, on croit généralement que Dieu a donné à Son Église le pouvoir de consacrer tout jour qu’elle jugerait approprié en tant que jours saint. L’Église a choisi le dimanche, le premier jour de la semaine, et avec le temps a ajouté d’autres jours à sanctifier ». John Laux, A Course in Religion for Catholic High Schools and Academies, vol. 1, p. 51, 1936. Nulle part dans la Bible est-il dit que la célébration devrait être changée du samedi au imanche… Mais l’Église… a institué, par l’autorité de Dieu, le dimanche en tant que jour d’adoration. Cette même Église, par la même autorité divine, a enseigné la doctrine du purgatoire bien avant que la Bible ne soit imprimée. Nous avons donc la même autorité en ce qui concerne le purgatoire que celle que nous avons pour le dimanche ». - Martin J. Scott, Things Catholics Are Asked About, p. 136, 1927« En ce qui concerne le changement de l’observance du Sabbat juif à celui du dimanche chrétien, je veux attirer votre attention sur les faits que :1) Les Protestants, qui n’accepte que la Bible comme règle de foi et de religion, devraient tous retourner à l’observance du Sabbat. Le fait qu’ils ne le font pas, mais observent au contraire le dimanche, leur enlève toute valeur aux yeux des hommes intelligents.2) Nous, Catholiques, n’acceptons pas la Bible comme seule règle de foi. En plus de la Bible, nous avons l’Église vivante, l’autorité de l’Église, comme règle pour nous guider. Nous disons, que cette Église, fondée par Christ, pour enseigner et guider l’homme dans sa vie, a le droit de changer les lois cérémonielles de l’Ancien Testament et donc, nous acceptons son changement du Sabbat au dimanche. Nous disons franchement, oui, l’Église a effectué ce changement, instauré cette loi, tout comme elle a fait d’autres lois, par exemple, l’abstinence du vendredi, le célibat des prêtres, les lois concernant les mariages mixtes, la réglementation des mariages catholiques et des milliers d’autres lois.Il est toujours risible de voir les Églises protestantes, du haut de la chaire et dans leur législation, exiger l’observance du dimanche, chose dont nous ne retrouvons aucune trace dans la Bible ». – Peter R. Kraemer, Catholic Church Extension Society, 1975« Du ‘Sabbat’, on passe au ‘premier jour après le Sabbat’, du septième jour, au premier jour : le dies Domini devient le dies Christi !… D’autre part, le fait que le sabbat soit le septième jour de la semaine fait envisager le jour du Seigneur à la lumière d’un symbolisme complémentaire, cher aux Pères : le dimanche est le premier jour et aussi ‘le huitième jour’, c’est-à-dire placé, par rapport à la succession septénaire des jours ». Pape Jean-Paul II, lettre apostolique Dies Domini, Vatican 31 mai 1998.« Ce n’est que graduellement que les Chrétiens ont commencé à observer le dimanche comme jour de repos… Au troisième siècle, comme nous l’apprend Tertullien, plusieurs Chrétiens avaient commencé jusqu’à un certain point, à observer le dimanche en tant que jour de repos.Le besoin véritable du dimanche comme jour de repos, aussi bien que d’adoration, vint beaucoup plus tard ». – ‘Oui, je condamne l’Église catholique’, p.-4, (Conseil suprême des Chevaliers de Colomb).« Question : Quel jour est le jour du Sabbat ? »« Réponse : Samedi est le jour du Sabbat. »« Question : Pourquoi observons-nous le dimanche au lieu du samedi ? »« Réponse : Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Église catholique, lors du Concile de Laodicée (363 ap. J.-C.), transféra cette solennité du samedi au dimanche ». Peter Gerermann, “The Convert’s Catechism of Catholic Doctrine,” 2e éd., p. 50, 1910.[Note de l’auteur : Lors de ce même concile de Laodicée au quatrième siècle — l’édit suivant fut aussi proclamé : Les Chrétiens ne doivent pas judaïser en se reposant le Sabbat ». La punition pour désobéissance était la mort !].Les Protestants obéissent à Rome.Il y a aussi huit cents millions de Protestants qui observent le dimanche. Avant d’étudier ce qu’ils donnent comme raisons pour sanctifier le premier jour de la semaine, voici plusieurs citations des Catholiques expliquant leur point de vue sur les raisons pour lesquelles les Protestants font cela. Examinez -les bien.« Pratiquement tout ce que les Protestants considèrent comme essentiel ou important provient de l’Église catholique. Ils ont accepté le dimanche plutôt que le samedi en tant que jour public d’adoration après que les Catholiques eurent fait ce changement.Mais la pensée protestante ne semble pas réaliser qu’en acceptant la Bible, en observant le dimanche, en observant Noël et Pâques, ils acceptent l’autorité du porte-parole de l’Église, le Pape ». Our Sunday Visitor, 5 février 1950.« C’est l’Église catholique, par l’autorité de Jésus-Christ, qui a transféré ce repos vers le dimanche en souvenir de la résurrection de notre Seigneur. Donc, l’observance du dimanche par les Protestants est un hommage qu’ils rendent, malgré eux, à l’autorité de l’Église [catholique] ». Mgr. Segur, “Plain Talk About the Protestantism of Today,” p. 213« Question : Comment prouvez-vous que l’Église possède le pouvoir de commander des Fêtes et des Jours saints ?Réponse : Par le changement même du Sabbat vers le dimanche que les Protestants observent, se contredisant par le fait même fondamentalement puisqu’ils observent strictement le dimanche et la plupart des autres fêtes commandées par cette même Église.Question : Comment prouvez-vous cela ?Réponse : Parce qu’en observant le dimanche ils admettent l’autorité de l’Église à instituer des fêtes et à les commander sous peine de péché ; et en n’observant pas le restant [des fêtes] ordonnées par elle, ils nient, en fait, la même autorité ». Henry Tuberville, D.D., “An Abridgment of the Christian Doctrine” [R.C.], p. 58« Un Catholique : La Bible est-elle la règle ou le guide que les Protestants utilisent pour observer le dimanche ?Un Protestant : Non, je crois qu’il n’y a que les Adventistes du septième Jour qui connaissent la Bible sur le sujet de l’observance du Sabbat ». The Bible an Authority Only in Catholic Hands,” pp. 25, 26.« Lorsque St-Paul a répudié les œuvres de la Loi, il ne parlait pas des Dix Commandements, qui sont aussi inchangeables que Dieu Lui-même L’est, Lequel Dieu ne pourrait changer et demeurer le Dieu infiniment saint ». – Our Sunday Visitor, 7 octobre 1951.Dans le prochain commentaire vous lirez la suite : "Ce que les Protestants avouent"...(très intéressant, soyez au rendez vous!
A suivre....

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-26 à 21.35:03

C'est pour ça que les vrais chrétiens ne sont pas dans l'église catholique. pour ma part, je me fout carrément de cette église. en fait pour moi, cette église, n'est que la continuité des scribes et des pharisiens.

par vos articles anti ces miites, vous démontrez à quel point cette église s'est mise en opposition face à la bible qui est la parole de Dieu.

Écrit par : Benoit | 2013-10-26 à 23.07:02

l'église catho et l'islam ont un gros point en commun, ils se servent de Dieu pour tenter de maintenir leur système en force.

Écrit par : Benoit | 2013-10-26 à 23.13:30

Qu'ils sont mignons ces petits pasteurs... En fait, leur problème est que fait du dimanche le dernier jour de la semaine, c'est faire comme les catholiques. Horreur ! Il faut changer ça, faisons donc comme les juifs que nous vénérons tant pour ne pas être taxés d'antisémites.

Braves petits pasteurs, qui pensent que les juifs vont les apprécier pour ça... S'ils savaient que le Talmud considère Jésus comme un batard, en train de bouillir dans une marmitte d'excréments en enfer ! S'ils savaient seulement que cette imitation du juifs ne leur apportera rien, ils restent des goyims, des merdes.

En plus, ces braves petits guignols ne se rendent même pas compte (et les musulmans non plus) que ces propros sont "islamophobes". Les musulmans ne font pas shabbat, le jour de repos n'est pas le samedi. Les voilà qui critiquent le bel islam. Aie ! Ca peut couter cher au tribunal de l'antiracisme !

Gentils petits serviteurs de ceux qui leur crachent dessus... Heureusement, ils avouent que leur fidèles ne suivent pas le judaisme, ils préfèrent l'évangile exacte à la thora triturée par la plume menteuse des scribes. Je les imagine devant le tribunal de Dieu : "Pourquoi préfères-tu commémorer le samedi la fuite d'Egypte, qui ne te concerne pas, plutôt que le dimanche de la résurection qui concerne l'humanité entière ? Homme de peu de foi, qui veut jouer sur les deux tableaux en espérant gagner quoi qu'il arrive, pourquoi ne déclares-tu pas vendredi jour férié ? Tu augmenterais tes chances pour la loterie céleste ! Le croupier du casino te répond : tu as joué samedi, pas de chance c'est dimanche qui sort. Lis ce dictionnaire d'arabe et va prier avec Momo dans le grand feu, on ne prends pas les tricheurs au Paradis".

Écrit par : Vérité | 2013-10-27 à 00.05:02

Je vous avais promis que dans le prochain commentaire vous lirez la suite : Vous avez tout lu? Alors voici la suite...

Ce que les Protestants avouent.

Les autorités de plusieurs confessions protestantes ont également admis candidement qu’il n’y a rien dans la Bible qui autorise l’observance du dimanche. Voici leurs nombreuses citations, classées selon leurs confessions.

Les Luthériens : Le premier véritable « Protestant » fut Martin Luther. Aucun enseignement protestant n’est complet sans les paroles de leur plus grand réformateur.

Veuillez noter cette citation sur le commentaire de Luther à propos de Exode 16 :4, 22-30. concernant le Sabbat : « Vous pouvez donc constater que le Sabbat est venu avant la Loi de Moïse et a existé depuis le début du monde. « C’est d’une façon toute spéciale que les gens pieux, ceux qui ont conservé la véritable foi, se sont assemblés et ont fait appel à Dieu en ce jour ». Traduit de : Auslegung des Alten Testaments (Commentaire de l’Ancien Testament), dans Sämmtliche Schriften (Collection des Écrits), édité par J.G. Walch, Vol. 3, col. 950 [éditions St. Louis de Luther’s Works, 1880].

[Note de l’Auteur : Martin Luther a personnellement observé le Sabbat. La source suivante nous révèle pourquoi il n’a pas exhorté les autres à faire de même].

« Luther lui-même, alors qu’il est dit qu’il croyait en l’observance du Sabbat du septième jour et observait celui-ci, ne l’a pas prescrit dans ses articles sur la foi à ses fidèles, tel qu’il apparaît dans les textes maintenant en notre possession. Toutefois, il a été mentionné que dans sa thèse originale, Luther préconisait l’observance du Sabbat du septième jour, mais ses collègues s’y sont objectés en prétextant que c’était une doctrine impopulaire qui aurait tendance à repousser les supporteurs de la Réforme qui n’étaient pas aussi pieux qu’ils auraient dû l’être, mais étaient d’un grand secours contre l’usurpation de la papauté ». – Dugger and Dodd, A History of the True Religion, pp. 196-197.

« Ils [les Catholiques romains] disent que le jour du Sabbat a été changé pour le jour du Seigneur, à l’encontre du Décalogue à ce qu’il semble. Il n’y a pas non plus de meilleur exemple que celui du changement du jour du Sabbat. Grand, disent-ils, est le pouvoir de l’Église puisqu’elle a remplacé un des Dix Commandements ! » « Augsburg Confession of Faith, » art.28, par Melanchthon, approuvé par Martin Luther, 1530, The Book of Concord of the Evangelical Lutheran Church, Henry Jacobs, 1911 éd., p. 63.

« Nous avons vu comment l’empreinte du Sabbat juif s’est évanouie graduellement de l’esprit de l’Église chrétienne, et à quel point la nouvelle pensée sous-jacente à l’observance du premier jour a pris possession de l’Église. Nous avons vu que les Chrétiens des trois premiers siècles n’ont jamais confondu l’un et l’autre mais, pendant un certain temps, les ont observés tous les deux ». - The Sunday Problem, a study book of theUnited Lutheran Church, p. 36, 1923.

« La fête du dimanche, comme toutes les autres fêtes, a toujours été une ordonnance des hommes, puisqu’il était loin de la pensée des apôtres d’établir un commandement divin à cet égard, loin de leur pensée et loin des intentions de l’Église apostolique primitive, de vouloir transférer les lois du Sabbat vers le dimanche ». – Dr. Augustus Neander, The History of the Christian Religion and Church, traduction de Henry John Rose, p. 186, 1843.

« Mais ils sont dans l’erreur en enseignant que le dimanche doit être observé en lieu et place du Sabbat de l’Ancien Testament et doit être sanctifié comme le septième jour l’était par les enfants d’Israël… Ces Églises sont dans l’erreur par cet enseignement car les Écritures n’ordonnent nullement le premier jour de la semaine à la place du Sabbat. Il n’existe simplement pas de loi dans le Nouveau Testament à cet effet. » – John Theodore Mueller, Sabbath or Sunday, pp. 15, 16.

Les Anglicans et les Épiscopaliens : « Et où les Écritures nous ordonnent-elles d’observer le premier jour ? Elles nous ordonnent de sanctifier le septième, mais nulle part est-il ordonné d’observer le premier… La raison pour laquelle nous observons le premier jour de la semaine au lieu du septième est la même que pour plusieurs autres choses, non pas à cause de la Bible, mais parce que l’Église [catholique] nous l’a imposé ». Isaac Williams, Plain Sermons on the Catechism, vol. 1, pp. 334, 336.

« Il n’existe aucun passage, ni indice dans le Nouveau Testament en ce qui concerne l’abstention du travail le dimanche… aucune loi divine sur le repos du dimanche… l’observance du Mercredi des Cendres et du Carême sont exactement sur le même pied que l’observance du dimanche ». Canon Eyton, The Ten Commandments, pp. 52, 63, 65.

« Nous avons effectué le changement du septième au premier jour, du Sabbat au dimanche, sur la seule autorité de l’Église catholique ». Évêque Seymour, Why We Keep Sunday.

Les Baptistes : « Il y avait et il y a toujours le commandement de sanctifier le jour du Sabbat, mais ce jour de Sabbat n’était pas le dimanche. On dira toutefois, et cela avec un certain air triomphant, que le Sabbat fut transféré du septième jour de la semaine au premier…. Où pouvons-nous voir l’attestation de ceci ? Pas dans le Nouveau Testament, absolument pas !

En ce qui me concerne, il me semble impensable que Jésus, pendant les trois années passées avec Ses disciples, discutant souvent avec eux du Sabbat…qu’Il n’ait jamais fait allusion au transfert de ce jour, ni d’ailleurs durant les quarante jours qui ont suivi Sa résurrection.

Bien entendu, je sais fort bien que le dimanche en est venu à être observé pendant l’histoire chrétienne primitive…Mais quel dommage qu’il apparaisse marqué du signe du paganisme, baptisé du nom du dieu soleil, adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis comme héritage sacré au protestantisme ! » Dr. Edward T. Hiscox lors d’une conférence devant des ministres à New York, 13 novembre 1893, New York Examiner, 16 novembre 1893.

« Il n’y a jamais eu de changement formel ou autorisé du Sabbat juif du septième jour à l’observance du premier jour chrétien ». William Owen Carver, The Lord’s Day in Our Day, p. 49.

Les Congrégationnalistes : « … il est très clair que, même si nous observons rigidement et avec dévotion le dimanche, nous n’observons pas le Sabbat… le Sabbat a été fondé sur un commandement divin spécifique. On ne peut pas s’appuyer sur un tel commandement en ce qui concerne l’obligation d’observer le dimanche… Il n’existe pas une seule phrase dans le Nouveau Testament qui suggère que nous encourons une pénalité quelconque en violant la supposée sainteté du dimanche ». Dr. R. W. Dale, The Ten Commandments, pp. 127-129.

« … le Sabbat chrétien [le dimanche] ne se retrouve pas dans les Écritures et n’était pas appelé ‘Sabbat’ par l’Église primitive ». Timothy Dwight, Theology : Explained and Defended, sér. 107, vol. 3, p. 258, 1823.

Les Disciples du Christ : « Mais, diront certains, ‘il a été changé du septième jour au premier’. Où ? Quand ? Et par qui ? Personne ne peut le dire. Non, il n’a jamais été changé, et ne pouvait l’être, à moins que la création ne soit refaite, car la raison sous-jacente doit être changée avant l’observance, et encore faut-il qu’elle puisse l’être ! Ce ne sont que des fables de vieilles femmes que de parler de changer le Sabbat du septième jour au premier. S’il l’a été, c’est par le même auguste personnage qui, d’office, a changé les temps et la loi — je crois que son nom est ‘docteur Antéchrist’ ». Alexander Campbell, The Christian Baptist, vol. 1, no. 7, p. 164, 2 février 1824.

« Le premier jour de la semaine est communément appelé Sabbat. C’est une erreur. Le Sabbat de la Bible est le jour qui vient juste avant le premier jour de la semaine. Le premier jour de la semaine n’est jamais appelé Sabbat ou que ce soit dans les Écritures. C’est aussi une erreur de parler de changement du Sabbat du samedi au dimanche. Il n’y a aucune indication d’un tel changement nulle part dans la Bible ». – First Day Observance, pp. 17, 19.

Les Méthodistes : « Mais, la loi morale incluse dans les Dix Commandements, Il [Christ] ne l’a pas enlevée. Il n’était pas dans Son dessein de révoquer quelque partie que ce soit de cela. C’est une loi qui ne peut jamais être anéantie… Chaque partie de cette loi doit demeurer en force pour toute l’humanité, à travers les âges, ne dépendant ni du lieu ni de l’époque ou de quelque circonstance appelée à changer, [mais doit reposer] sur la nature de Dieu et de l’homme et sur leur relation réciproque, qui est immuable ». – John Wesley, The Works of the Rev. John Wesley, A.M., John Emory, sermon 25, vol. 1, p. 221.

« Prenez par exemple, le sujet du dimanche. Il y a des indications dans le Nouveau Testament sur la façon dont l’Église en est venue à observer le premier jour de la semaine, mais il n’y en a aucune qui dit aux Chrétiens d’observer ce jour ou de transférer le Sabbat juif vers ce jour ». – Harris Franklin Rall, Christian Advocate, p. 26, July 2, 1942

Les Presbytériens : « Le Sabbat fait partie du Décalogue, des Dix Commandements. Ceci en soi règle à jamais la question de la pérennité de cette institution… Donc, jusqu’à ce qu’il puisse être démontré que l’ensemble de la loi morale a été abrogée, le Sabbat demeurera… Les enseignements du Christ confirment la perpétuité du Sabbat ». - T. C. Blake, D.D., Theology Condensed, pp. 474, 475.

Dwight L. Moody : « Le Sabbat était obligatoire en Eden et il a été en vigueur depuis ce temps. Ce quatrième commandement débute par les mots ‘Souviens-toi’ illustrant que le Sabbat existait déjà lorsque Dieu a écrit la Loi sur les tables de pierre au Sinaï. Comment les hommes peuvent-ils prétendre que ce commandement a été aboli alors qu’ils admettent que les neuf autres sont toujours obligatoires ? - D. L. Moody, Weighed and Wanting, pp. 47, 48.

Adorer Dieu en vain ?

Il est plutôt ironique de constater que trois personnalités protestantes bien connues admettent que le Sabbat n’a jamais été changé et est toujours obligatoire pour les Chrétiens mais ne l’observe pas elles-mêmes.

Voici ce que Christ a dit au sujet des commandements et des traditions populaires du monde et de ses Églises : « C’est EN VAIN qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien [ces hommes savent exactement ce qu’ils font] le commandement de Dieu, pour garder votre tradition », (Mc 7 :7,9)

Posons franchement la question : Observons-nous le jour que DIEU commande — ou observons-nous le jour traditionnel que l’Église catholique ordonne, et que les Protestants approuvent ? Cette Église et ses filles sont dans l’erreur dans virtuellement chaque doctrine de la Bible, le salut, le ciel, l’enfer, la manière de baptiser, la Loi, la définition du péché, la Trinité, quels jours annuels doivent être observés par les Chrétiens, la prophétie et beaucoup plus. À maintes reprises, elle a substitué ses propres commandements et traditions à ce que Dieu dit clairement dans Sa Parole. Devriez-vous vous soumettre à son autorité, croyant qu’elle est supérieure à celle de Dieu ?

Il EST possible d’adorer Dieu en vain. Vous devez donc prouver une fois pour toutes si l’observance du dimanche comme jour d’adoration est ce que Dieu attend de vous, ou même ce qu’Il autorise.

Techniquement, ce livre pourrait s’arrêter ici. Nous allons voir qu’un petit nombre d’arguments, très faibles, sont soulevés en faveur du dimanche, mais, que dans un sens, ils ne se prêtent pas à une argumentation sérieuse. Si ceux qui observent le dimanche sont prêts à admettre librement qu’ils n’ont aucune autorité de la part de Dieu — dans Sa Parole, la sainte Bible — pour faire une telle chose, l’observance du Sabbat quant à elle, a été clairement établie.

Toutefois Dieu a beaucoup à dire au sujet de l’importance d’observer Son Sabbat à tous les sept jours. Ce qui veut dire comprendre POURQUOI les Chrétiens doivent faire cela. Ce que vous lirez dans le restant de ce livre ne sont pas des suppositions. Ce sont des faits scripturaux — des PREUVES de la part de Dieu — que le Sabbat a été ordonné il y a 6000 ans.
Fin du premier chapitre. N'oubliez pas de suivre les autres chapitres.
A demain inchallah!

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-27 à 01.05:03

....... et remplacer le samedi par le vendredi,est-ce mieux ???
Anti machin, vous êtes un petit comique ! Juste bon à changer de sujet afin d"éviter de parler du sujet qui vous fait flipper à mort : qui est vraiment l'allah du Coran,cet imposteur ?

Écrit par : kayou | 2013-10-27 à 03.00:03

Salut Kayou,

le copier coller de miteux provient de ce site : http://rcg.org/fr/brochures/tsosw-fr.html.

Je vous invite à regarder la liste de leurs "jours fériés", c'est à hurler de rire : http://rcg.org/fr/calendrier.html

- ce sont uniquement des fêtes juives, hormis la pentecôte et la Pâque (qui n'a pas le même sens pour les juifs que pour les chrétiens).
- rien sur Jésus, sur Jean-Baptiste ou Marie qui sont pourtant des personnalités importantes. Les apotres sont ignorés eux aussi.

Bref, des "chrétiens" qui ont bazardé le christianisme au profit du judaisme. Comme si un chrétien devenu musulman vous expliquait le "vrai christianisme". Encore une secte à la con. Faut-il vraiment que Jésus dérange pour que Satan suscite autant de sectes débiles ! Cela prouve encore une fois que nous avons la vraie foi, celle que le diable déteste. C'est presque jouissif !

Écrit par : Pierre | 2013-10-27 à 06.00:02

@Vérité,

Je me fous juste de ta gueule, c'est ça mon plaisir à moi, je me fous d'absolument tout ce que tu dis, de ton opinion, de ta religion et de tout ce qui fait que tu es TOI, et je me paye ta tête, tout comme je l'ai fait avec d'autres avant toi (ils se reconnaitront) ... Voila tout !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-27 à 09.29:14

J'avoue, Internet est mon espace de détente, j'en profite pour m'y amuser en y lisant, l'oeil moqueur, des intégristes et fondamentalistes de tous horizons se crêper le chignon comme des chiffonnières ... Ça me détend après une journée de travail (ou même avant, ou pendant j'avoue) !

On dit que la religion est l'opium du peuple, ce blog en-est une énième preuve ! Les gens passent leur temps à tenter de se prouver des choses les uns les autres, dans une cacophonie totalement stérile ou personne n'acceptera d'écouter les arguments de l'autre ou d'accepter qu'il apprend même grâce à son adversaire des choses qu'il ne savait pas. Tout cela au lieu d'aller se rendre utile et faire de soi une personne positive pour l'humanité... C'est pitoyable.

anti ces mites, mon frère d'Islam, ces gens là sont de ceux qui nieront que 1+1=2 si c'est un musulman qui le leur affirme, il n'est d'aucun intérêt de discuter avec eux, à mon sens.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-27 à 09.43:20

Encore à parler d'islam? Puisque je vous dit que le christianisme "ré-abroge" l'islam!

BAC: ce sont les musulmans qui nient que 1+1=2 en croyant que la terre est plate.
Pauvre Galilée...

Écrit par : Samoth | 2013-10-27 à 12.19:55

@samoth,

C'est les musulmans qui ont brûlé vif Galilée peut être ??! ...

C'est plutôt votre église qui l'a fait croyant, il y'a à peine 400ans de cela, que la terre était plate.
Les musulmans, du calibre de Rhazès, Avicenne, El Khawarizmi (pour ne citer qu'eux) étaient juste là à rigoler de l'autre côté de la méditerranée en voyant l'ampleur de la misère, de l’illettrisme et du non-droit total qui régnaient jadis en Europe chrétienne.

Révise ton histoire mon pauvre ami, elle n'a rien de glorieux.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-27 à 13.22:30

@Samoth

c'est toujours un plaisir de passer ici. Quand on voit les conneries que sort le guignols... Au moins on rigole.
Et quand on voit le bordel qui règne dans les pays musulmans, les vagues migratoires vers l'Europe, tout est dit ! Comme on dit : "Les gens votent avec leurs jambes".

Écrit par : Pierre | 2013-10-27 à 16.00:33

Pierre a tout à fait raison, j'ai plein d'amis maghrébins sollicités et grassement rémunérés par de grandes entreprises, centres hospitaliers et centres de recherche français car ces institutions d'élite n'arrivent malheureusement plus à trouver de la matière grise parmi la populace française ...

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-27 à 16.25:07

Je suis athée, je n'ai donc pas d'église...

Éclairez nous, amis musulmans: si la terre est plate: il se passe quoi quand on est au bord et qu'on continue d'avancer? On tombe dans le vide? Ah non, ça c'est dans Pirates des Caraïbes, mais je suis sûr que le coran a une meilleure explication, n'est ce pas?

Écrit par : Samoth | 2013-10-28 à 22.13:44

BAC: ce sont les musulmans qui nient que 1+1=2 ???
l'autiste idiot samoth, c'est Dieu (Allah) qui a créé 1+1=2 Ce ne sont pas les musulmans qui nient que 1+1=2, mais c'est bien toi qui le nie puisque tu renies Dieu.
Inscris Dans le premier feuillet de ton cahier de texte d’écolier médiocre!
"Le monde des chiffres et des formes géométriques n'existe pas en dehors du cerveau qui le crée. Mais ce monde une fois créé par le savant lui échappe et obéit à des lois qu'il n'est pas au pouvoir du savant de modifier . De telle sorte que ce monde né de l'homme , rejoint un absolu dont l'homme lui même dépend"...
Question à poser à ton prof: Que veut dire l'absolu? qui a créé cet absolu? Qui a créé celui qui a créé le monde des chiffres et en dépend ? pourquoi le savant ne peut il pas déroger à la règle qu'il a (soi disant) lui même inventée? S'il te dit que l’absolu est synonyme d'impuissance de l'homme; demande lui de t'endire un peu plus sur cette puissance qui a créé l’impuissance de l'homme?

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-10-29 à 00.14:46

@samoth,

On ne répond pas à une question par une autre voyons ! Je répète: est-ce les musulmans ou les chrétiens qui ont brulé vif le savant Galilée pour hérésie, lorsqu'il a dit que la terre tournait sur son axe ?

PS: ton humour est un peu bas de gamme, tu es loin d'être de l’acabit d'un Benoit Poelvoorde ou d'un François Damien ... rhabille-toi :)

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-29 à 07.29:13

"est-ce les musulmans ou les chrétiens qui ont brulé vif le savant Galilée pour hérésie, lorsqu'il a dit que la terre tournait sur son axe ?"

Aucun des deux, il a été placé en résidence surveillée et est mort bien plus tard, de mort naturelle.

Il n'a jamais dit que la Terre tournait sur son axe, mais qu'elle tournait autour du soleil.

Enfin, la terre sphérique était connue depuis l'antiquité grecque, et démontrée par la géométrie. 100 ans avant Galilée, Christophe Colomb était parti vers l'ouest pour trouver une nouvelle route des Indes, qui sont à l'ouest. Il pensait donc que la Terre était ronde.

Les gens ignoraient toutefois comment on pouvait tenir sur une sphére. Il fallut attendre Newton (un chrétien) pour découvrir la force de gravitation et la mettre en équation. D'ailleurs toutes les lois régissant la gravité, l'électromagnétisme et les réactions nucléaires sont des découvertes du monde chrétien. Ca n'étonnera que les sots !

Merci de m'avoir fait rire avec Gallilée et la terre plate ! As-tu une autre ânerie en réserve ? Tu es mon sujet favori, quand il te lit, même mon plus jeune fils se sent intelligent. Continue !

Écrit par : Pierre | 2013-10-29 à 12.09:50

Tu diras alors à ton jeune fils, pas très chanceux d'avoir un intégriste arriéré comme papa, de te rafraichir ta mémoire de vieille peau sur les fondamentaux de chimie. ;) ("mon fils n'a que 4 ans", me répondra-t-il précipitamment ...)

Je suis ravi de te faire rire, car en bon François Pignon que tu es, et comme le dit le proverbe algérois "je me paye ta tête et on en rigole ensemble" !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-10-29 à 13.06:10

Juste bon à interrompre les gens ce pierrot ... Bon j'en étais ou moi:

@samoth,

On ne répond pas à une question par une autre voyons ! Je répète: est-ce les musulmans ou les chrétiens qui ont brulé vif le savant Galilée pour hérésie, lorsqu'il a dit que la terre tournait sur son axe ?

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards | 2013-10-29 à 13.13:08

Mon fils est plus âgé, surtout intellectuellement par rapport à toi.

Pour Pignon, si tu avais compris le film, tu saurais que les snobs pensent se moquer de Pignon, mais que c'est lui qui les ballade du début à la fin, jusqu'à se rendre indispensable. Je suis donc ravi d'être Pignon, et de voir que tu ne comprends même pas un film comique. Ca promet pour les autres !

Bises, ma poule.

Écrit par : Pierre | 2013-10-29 à 13.24:34

@ pierre l'ane du site.

J'aime pierre l'âne si doux
marchant le long des houx.
Il a peur des abeilles
et bouge ses oreilles.
Il va près des fossés
d'un petit pas cassé.
Il réfléchit toujours
ses yeux sont de velours.
Il reste à l'étable
fatigué, misérable.
Il a tant travaillé
que ça vous fait pitié.
L'âne n'a pas eu d'orge
car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde
puis a dormi dans l'ombre.
Il est l'âne si doux
marchant le long des houx....

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-11-02 à 02.27:43

Anti mites, Momo n'aimait pas beaucoup les poètes donc soyez prudent ne l'irritez pas avec vos rimes (si marrantes soient-elles )
.......euh... toujours rien à dire pour la défense de l'allah de la kaaba ??
Il n'est pas YAHVE le vrai Dieu saint de la Bible, Père,Fils et Saint Esprit.
Qui est donc cet allah qui promet un paradis ou certaines créatures deviendront des objets sexuels pour satisfaire les "pieux" . Ne serait-il pas un esprit malin qui a trouvé le super truc pour tenir les hommes prisonniers de leurs passions sexuelles ?

Écrit par : kayou | 2013-11-02 à 21.11:19

Dis Kayou, attends-tu VRAIMENT une réponse ? Un musulman gêné ne répondra pas, alors un provocateur...

"Nous avons préparé un grand nombre d'hommes pour l'enfer"... Avec eux, Satan n'a même plus à se fatiguer, c'est Allah qui lui envoie sa matière première. Quand on a une telle vision de Dieu, mieux vaut en rire.

D'ailleurs, si tu es chrétien, c'est une bonne chose. Le coran dit que allah (c'est leur dieu) guide et égare qui il veut. Si tu es "égaré", c'est parce que allah l'a voulu. Tu ne peux donc pas devenir musulman, car tu ne serais plus "égaré"... ce qui est contraire à la volonté d'allah !

Le jour où j'ai sorti ça à un adepte du "convertissez vous, qu'allah vous sauve !", il n'a pas su quoi répondre. Peut-être s''est il mis à réfléchir, et comme il n'avait pas l'habitude, ça a dû le choquer :)

Écrit par : Pierre | 2013-11-04 à 12.07:04

Tu n'es pas aussi con que tu en as l'air finalement pierre ! ce point précis que tu exposes est un point qui peut effectivement paraitre ambigu pour un non-musulman ou pour un musulman qui n'a jamais fait marcher sa matière grise et sa conscience. Il faut analyser la question avec beaucoup de bon sens, de réflexion et même de philosophie.

Voila ma vision: Allah n'impose pas de destinée à ses fidèles, ce serait injuste. Allah évalue les intentions et les agissements de l'individu et le guide en conséquent, vers le chemin que celui-ci (l'individu) a envie d'emprunter. Si tu veux emprunter celui du mal, si tu décides de n'avoir aucune spiritualité ou de renier la vérité pour X ou Y raison alors que celle-ci te sautes aux yeux, il jugera que ton cœur est malade et annihilera ton bon sens, ta conscience puis te lâchera dans la nature en te laissant faire ce que tu veux. Si tu veux par contre emprunter celui du bien, il te guidera dans ta démarche, te donneras une conscience vive et alerte et une foi qui te feras constamment, en toutes circonstances tout au long de ta vie, te poser la question: suis-je sur le droit chemin ?

Pour nous musulmans, les chrétiens venus après Jésus et ses apôtres sont égarés car ils refusent catégoriquement l'idée même de s'assoir autour d'une table et de discuter de l'éventualité que Jésus ne soit pas le fils de Dieu. Ils voient dans le Coran un livre qui annule une de leur croyances les plus fondamentales, à savoir la trinité, et le renient donc en bloc, réaction normale de quelqu'un qui a peur de perdre pied.

L'Islam n'a aucune animosité envers le christianisme originel, celui apporté par Jésus (paix sur lui), la preuve en-est qu'il est mentionné dans le Coran que les apôtres de Jésus, premiers à croire en sa parole, jouiront du paradis éternel.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-05 à 12.37:37

Le Coran rend également hommage à la piété inaliénable de certains chrétiens et juifs restés fidèles aux enseignement des prophètes et élégamment qualifiés dans le Coran par "les gens du livre", référence au fait qu'ils soient les nations des livres saints (Torah et Evangiles). Lis plutôt:

Sourate 3, versets 113-115:
"Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien. Et quelque bien qu’ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Allah connaît bien les pieux."

Comme je suis fier d'être Musulman !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-05 à 12.52:41

Kayou , c'est de ta faute! à force d'écouter pierre l'âne si doux marchant le long des houx; tu as fini par bouger tes oreilles bouchées..
Ce misérable qui reste à l'étable (église) a fatigué ton esprit . Tu as craqué, tu es obnubilé par la secte satanique l'évangélisme..
Ce que tu appelles YAHVE le vrai Dieu de l’évangile; de la thora , et du coran , est Dieu; l’Éternel, le Seigneur, Jéhovah;YHWH , Ce sont des synonymes que l'homme a inventé. les déistes, les sceptiques l'appellent " Puissance". D'autres encore, au lieu de reconnaitre leur impuissnce devant les choses terribles qui les depassent, que la terre a été créée (comme l'homme) à partir du verbe être (à l’impératif) sois! évoquent le bing bang. Ils Narrent l'effet de la création, mais ne parlent pas de l'origine qui n'est en fait qu'un commandement de Dieu de l'évangile, de la thora, du coran, c'est a dire Allah ...
N'écoute plus l'idiot du village pierre l'antéchrist, la grenouille du bénitier, L'âne qui n'a pas eu d'orge car le maître est trop pauvre. cet âne qui suce sa corde puis dort dans l'ombre des ténèbres comme un ténébreux....

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-11-05 à 23.43:55

Désolé le pour vous, mais le vrai Dieu, l'Éternel, Dieu d'israel, n'a aucun rapport avec le coran, d'alleurs ce livre ne vient nullement de lui. et ça c'est la vérité.

BAC, selon votre commentaire, Jésus s'est égaré lui-même quand il a confirmé aux apôtres qu'il était le Fils de Dieu. impossible. c'est plutôt aux musulmans de s'asseoir à la table et de vouloir reconnaitre Jésus comme étant le Fils de Dieu. ainsi ils auront accès aux paradis. Jésus a bien dit de lui-Même

Je suis LE CHEMIN
Je suis LA VÉRITÉ
Je suis LA VIE

ET "NUL" ne vas à Dieu sans passer par moi.

vous (musulmans) en niant que Jésus est le Fils de Dieu, vous niez par le fait même Dieu directement.

Jean 22 verset 22 à 29

22 Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'antéchrist, qui nie le Père et le Fils. 23 Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. 24 Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. 25 Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle. 26 Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. 27 Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés. 28 Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu'il paraîtra, nous ayons de l'assurance, et qu'à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. 29 Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.

le Coran annule nullement ma croyance, le coran démontre lui-même qu'il est menteur.

Désolé, mais vous vous êtes fait mentir par un faux prophète et par les califes qu ont suivi.

Écrit par : Benoit | 2013-11-06 à 02.33:34

@Benoit

Alors on nous aurait menti ? Meeeerde !! heuresement que tu me l'as révélé, tu es mon sauveur, ça doit être ton petit côté Jésus ...

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-06 à 09.32:32

Voila toute la beauté de ce débat:

- Nous avons d'un côté les musulmans, qui reconnaissent la grandeur et l'exemplarité de Jésus et de Marie la vierge pieuse, et qui ont le plus grand respect pour la Bible originelle, considérée comme l'un des livres de Dieu.

- Et de l'autre côté quelques chrétiens (pas tous, Dieu merci), qui sont dans le déni, la négation, l'insolence, considérant être les seuls, noyés dans une fausse suprématie puisée dans une soif de pouvoir et d'hégémonie bien connue de l'église chrétienne, à détenir la vérité universelle et absolue.

Si nous revenions 2000 ans en arrière, Jésus était exactement à la place des musulmans, reconnaissant la Torah et prêchant la continuité du message de Moïse (paix sur lui). Et vous, poignée de chrétiens, étiez à la place de ces juifs refusant de reconnaitre Jésus et sa bible.

L'histoire se répète, seuls les acteurs changent ...

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-06 à 09.43:25

Dommage, BAC, j'avais l'intention de vous répondre, mais à la lecture du dernier message, je vois que le zèbre ne peut pas changer ses rayures (proverbe africain, pour votre culture).

Écrit par : Pierre | 2013-11-06 à 12.16:32

@ BAC

C'est la pure vérité, on vous a menti, les musulmans sont élevés et grandissent dans le mensonges.

Primo, l'islam n'existait même pas dans le temps de Jésus.

Dieu, par l'entremise de l'apôtre Paul, dit expressement aux juifs qui ont cru en Jésus (aux chrétiens par le fait même) de ne pas retourner sous la servitude de la Loi.

La vérité est dans la Bible. le mensonge est dans le coran.

Écrit par : Benoit | 2013-11-06 à 12.45:20

Exact Benoit, mais précisons qu'une partie de la Loi s'applique quand même à nous : les "10 commandements" de Moïse.

Pour l'islam, Jésus avait prophétisé :
- "Méfiez vous des faux prophètes qui viennent à vous avec des peaux de moutons, au-dedans ce sont des loups dangereux".
- "Aucun bon arbre ne donne de mauvais fruits, aucun mauvais arbre ne donne de bons fruits. C'est à leurs fruits que vous les reconnaitrez".
- "Tout arbre qui ne produit pas de bons fruits doit être coupé et jeté au feu".
(note perso : juifs et musulmans sont déjà "coupés". Pour le feu, c'est Satan qui s'en chargera)

Écrit par : Pierre | 2013-11-06 à 13.32:18

@Pierre

BRRRRRRRrrrrr pierrot la note perso m'a fait faire caca dans ma culotte !!

Jésus avait prophétisé ??! Tu appelles ça une prophétie ? Moi j'appelle ça des dictons, ou métaphores tellement vagues, simplets et ratissant tellement large que l'on peut les appliquer à 1001 situations ... Non mon ami ce que tu cites n'a rien d'une prophétie.

@Benoit

"La vérité est dans la Bible. le mensonge est dans le coran."
Je n'ai rien de plus à rajouter face à un individu aussi carré et limité :)

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-06 à 14.24:43

Ah oui pierre!

... Je suis resté sur ma faim en lisant ton truc sur les zèbres, j'aurai préféré lire autre chose de ta part, quelque chose de moins inutile !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-06 à 14.28:15

Je me mets à ton niveau : faire de l'inutile pour toi. Pas pour les autres, évidemment.

Le zèbre ? Quand un con veut faire intellectuel, il reste quand même un con. C'est plus clair ?

Écrit par : Pierre | 2013-11-06 à 14.52:38

Mais nooon c'est pas ça le problème pierrot, j'avais bien compris ton petit calembour !

Non, ce que je voulais dire, c'est qu'il aurait été plus intéressant pour moi d'avoir un retour de ta part sur ce que je venais tout juste de discuter, quant à Dieu qui "imposerait" une destinée aux gens.

Je m'intéresse juste à ton avis, mais si tu préfère qu'on se traite mutuellement de zèbres, je suis ton homme aussi :)

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-06 à 17.34:42

Gerhard Bergmann écrit dans son livre "Le défi de l'Islam" : Allah que Mahomet prêche n'est pas le Dieu trinitaire de l'Ancien et du Nouveau Testament ,il n'est ni le Père de Jésus ,ni le Dieu de l'Eglise.
Allah n'est pas le Dieu de la bonté,du pardon et de l'amour,dont l'Ecriture sainte témoigne en ces termes : Dieu prouve son amour envers nous en ce que,lorsque nous étions encore des pécheurs,Christ est mort pour nous.(Romains 5:8).
Allah est issu des idées de Mahomet et de ses extases et conforme à l'idée de Dieu qu'il s'était façonnée.
On pourrait inverser la confession de foi de l'islam et dire : Mahomet est prophète et Allah est son Dieu.
Assurément voici les conclusions d'une portée énorme,mais il faut les tirer,la vérité nous y oblige. - Fin de citation.

Écrit par : kayou | 2013-11-06 à 21.53:50

@ Kayou

merci. pour la mention de ce livre.

au moins en regardant les commentaires de BAC, je me console en me disant qu'en frais de personne limité et carré, il y en a des pires que moi.

Écrit par : Benoit | 2013-11-06 à 23.37:25

Gerhard Bergmann ?? C'est qui celui la ?

Je déchiffre dans le wiki en allemand qu'il s'agit d'un prédicateur évangéliste que personne ne connait ... Oh la belle référence !

De plus, que nous apporte ce paragraphe ? Je n'y vois aucune preuve accablante contre Allah ou Mohammed, seulement quelques lignes d'un pasteur qui s'ennuie un peu, un dimanche après midi ...

Pourquoi pas des citations de Loana, ou de Mimi Mathy pendant qu'on y est ? Aller kayou faisnous rêver !!

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-07 à 07.08:40

Chez nous on dit : "fréquente les idiots pendant 40 jours, et tu seras comme eux!"..
Bien fait pour ! tu étais un petit abruti, mais tu es devenu grand abruti en t'accointant à l’âne pierre l’antéchrist...
Je te conseille de cliquer ici et lire l'utile toi qui es inutile!
http://rcg.org/fr/brochures/tsosw-fr.html

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-11-07 à 22.10:02

j'ai oublié de citer le destinataire. kayou. De toutes les façons, je suis sûr que vous l'avez deviné. C'est le seul naïf qui s’abrutit de plus en plus en fréquentant l’âne pierre l’antéchrist...

Écrit par : anti ces mites des forums | 2013-11-07 à 23.02:13

En lisant la dernière super-attaque-de-la-mort-qui-tue de Ducon, j'ai redécouvert un site de pseudo chrétien qui ressemblent un peu au musulmans : ils essaient d'imiter les juifs, sans savoir que c'est inutile depuis Jésus et qu'ils seront toujours regardé comme des merdes goyim de la part des juifs.

Pour preuve, la liste de leurs fêtes :
http://rcg.org/fr/calendrier.html

Admirez : sur 8 fêtes "chrétiennes", 6 sont purement juives et n'ont rien à voir avec le christianisme. La 7e, Pâques, rassemble juifs et chrétiens, mais pas pour les mêmes raison. Pour nous c'est la résurrection de Jésus, pour les juifs, la sortie d'Egypte dont se fout complètement.
Seule la Pentecôte est chrétienne, fête qui commémore l'arrivée du Paraclet sur les apôtres, en mai de l'an 30.

Bref, ce ne sont pas de chrétiens, mais des juifs messianiques. C'est mieux que "juifs", mais pas suffisant pour obtenir le Paradis. Ils retrouveront les mahométans en enfer.

Écrit par : Pierre | 2013-11-08 à 12.20:07

Bonjour tout le monde !

BAC,

Permettez-moi de recopier furtivement les quelques lignes suivantes du chapitre « La prédestination » d'un livre en ma possession intitulé « La voie du musulman » (Minhaj ElMoslim) écrit par Aboubaker Djaber Eldjazairi et traduit en français par Moktar Chakroun. Je précise que le cheikh El Djazairi est, d'après son livre, un des plus éminents savants contemporains, professeur dans plusieurs écoles et universités islamiques, conférencier, participant à plusieurs congrès, membre pendant deux ans au conseil de la ligue islamique et tenant actuel de la chaire de la mosquée du Prophète à Médine :

----------------------------------------------------------

« 2 - Le Prophète (S.B. sur lui) nous a parlé de cette prédestination en disant :

- La formation de quiconque d'entre vous, dans le sein de sa mère, passe par une série de stades :
Il est pendant (40) jours sous forme liquide. En (40) autres jours, il se transforme en élément qui s'accroche. Il devient un morceau de chair pendant les (40) jours qui suivent. A ce stade, Dieu lui envoie un ange qui lui insuffle la vie, sous Son ordre, et lui assigne quatre formules :

Ce qu'il doit acquérir,
La durée de sa vie.
Ses actes.
Sa future résidence, au Paradis ou en Enfer.

Or ça, j'en jure par ALLAH, en dehors de qui, il n'y a point d'autre dieu, que l'un de vous suit une conduite qui le mène directement au Paradis, à peine lui reste-t-il une coudée pour l'atteindre, que la prédestination le fait changer de conduite, et il se verra mené droit à l'enfer.
Par contre, il y en a qui mène une conduite de damné. A peine lui reste-t-il une coudée pour être à l'enfer que sa prédestination le fait changer de voie, et le voilà reçu au paradis !

[...]

Il dit aussi :

- La première créature fut la plume. Dieu lui dit :
« ECRIS ! » - Seigneur, Lui dit-elle, que dois-je écrire ?
- Ecris, dit le Seigneur, la destinée de toute chose jusqu'au jour de la résurrection.

Il dit également :

- Moïse critiqua Adam et lui dit :
Tu es notre père, tu nous as déçu, tu nous as fait sortir du Paradis !
N'es-tu pas Moïse, dit Adam, auquel Dieu a parlé et lui écrit la Torah de Sa main ? Tu me critiques pour un fait auquel j'étais prédestiné 40 ans avant ma création ?

Adam, dit le prophète (SB sur lui), fut le plus convainquant !

Dans son dialogue avec Gabriel le Prophète (SB sur lui) expliqua la foi en ces termes :

- La foi, est de croire en Dieu, en Ses anges, en Ses Ecrits, en Ses Prophètes, au Jour Dernier et à la prédestination bonne ou mauvaise.

Il dit aussi :

Agissez ! Toute œuvre est rendue aisée à celui qui y est prédestiné.
Le vœu ne change en rien à la décision de Dieu. »

----------------------------------------------------------


La croyance en la prédestination représente un article de foi pour le musulman. Le moindre évènement des plus minimes fait l'objet du décret préalable d'Allah qui prit le soin de tout noter à l'avance (mektoub), cela inclut toutes les actions de l'homme et sa résidence au Paradis ou en Enfer. Allah prédestine donc bien des gens à l'Enfer ou au Paradis selon son bon vouloir et aucun homme ne peut aller à l'encontre du décret d'Allah. Le renier, c'est être renégat vis-à-vis de la religion islamique.

CQFD !

Écrit par : Phoenix Boréal | 2013-11-08 à 14.53:45

Bonjour Phoenix Boréal,

content de vous relire. Je vois que vous confirmez mes propos, ce qui ne me surprend pas, je les tenais d'un musulman lettré.

Je vous fait part de cette petit histoire (authentique).
Dans les années 1920, quand l'Aéropostale (le transport de courrier par avion) traversait le Sahara pour faire Algerie-Sénégal, un pilote dût faire face à un chef de tribu musulman. Le chef trouvant suspect son avion, le pilote lui proposa de décoller avec lui et d'être ainsi le seul membre de sa tribu à avoir volé, ce qui était prestigieux. Le chef refusa par peur d'un écrasement de l'avion. Et le débat se conclut ainsi:
" Mais tu es un bon musulman. Tu sais que si l'avion s'écrase, c'est que Allah avait décidé que c'était ton dernier jour !"
" Je n'ai pas peur de mon dernier jour, mais j'ai peur que ce soit le dernier jour du pilote".

Plutôt hypocrite, mais cela confirme vos propos !

Écrit par : Pierre | 2013-11-08 à 15.11:14

Phoenix Boréal !

J'attendais quelques réponses de votre part sur un autre topic (ذو القرنين), vous voila réapparu sur un nouveau sujet ... Qu'à cela ne tienne, je vous répond ici aussi:

Avant toute chose, veillez bien à ne pas confondre les deux verbes "destiner" et "prédestiner" qui ont deux sens bien distincts. Ensuite, bien évidemment que je crois à la destinée (القضاء و القدر), mais ma lecture et ma compréhension de cet élément, pilier de la croyance musulmane, est expliquée noir sur blanc (noir sur rose, en l’occurrence ici) quelques commentaires plus haut.

Et puis en tergiversant sur la destinée, c'est Dieu et TOUTES les religions que vous remettez en question cette fois-ci et non plus l'Islam uniquement: puisque Dieu est le créateur, il est tout à fait normal qu'il sache à quoi untel ou untel est destiné non ? Est-il logique de croire que le Dieu, créateur de l'homme, du paradis et de l'enfer ne sache pas à quoi sont destinées ses créatures ? Cela voudrait dire que Dieu n'est au courant que de certaines choses mais qu'il en ignore d'autres parmi lesquelles la destinée des hommes ?

Pour ne pas trop vous embrouiller, je simplifierai les choses en finissant par ceci:
Dieu connait la destinée MAIS Dieu ne décide pas de la destinée.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-08 à 17.32:40

Puisque nos mahométans ne veulent pas discuter de l'identité réelle de l'allah de Mohammed,peut-être préfèreront-ils parler d'un hadith qui a 6 références dont celles-ci : Kenz el-oummel li El-Mouttaka el Hindi. volume 13,page 274.
El-houdja Fi bayane el mahidja Li Abi El-Kacem El-Asbahani. volume 1 page 488.
Allez,bonne recherche .... et au plaisir de vous lire.

Écrit par : kayou | 2013-11-12 à 21.28:05

@kayou

simplement le reflet de l'islam, soit totalement ridicule.

Écrit par : Benoit | 2013-11-13 à 02.32:59

" Délivre ceux qu'on entraîne à la mort et sauve ceux qui vont en chancelant au supplice " la Bible. livre des proverbes. chapitre 24 verset 11.

Écrit par : kayou | 2013-11-16 à 22.14:46

"Celui qui s'endort avec le cul qui gratte se réveillera avec les doigts qui puent"
Michel Colucci, AKA Coluche.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-17 à 08.11:07

BAC,

Après vérification dans des ouvrages avisés (dictionnaires), je peux affirmer ne pas m'être mépris sur les significations respectives à conférer aux termes "prédestiner" et "destiner". Vous semblez être celui qui commet une confusion.

La prédestination c'est, théologiquement parlant, vouer d'avance une personne, de manière inéluctable, au salut ou à la damnation.

Le destin concerne plutôt les événements inéluctables qui régiront l'existence d'une personne.

Sources islamiques sus-citées à l'appui, les enseignements de l'islam illustrent parfaitement et indéniablement la première définition.

Je ne remets ainsi aucunement l'omniscience de Dieu en question car il n'existe pas qu'un pas entre la connaissance et la décision. Dieu est assez omniscient pour connaître le cheminement d'une personne mais Il ne voue personne à la damnation. Vous me rejoignez en ce sens, mais à trop me rejoindre vous vous éloignez de l'islam et ses enseignements...

Petite remarque sur votre dernière intervention en date : "a.k.a" est un ancronyme valable en anglais, en français, il convient d'utiliser "alias" !

Salutations !

Écrit par : Phoenix Boréal | 2013-11-18 à 22.07:23

Bonjour Phoenix Boréal,

Je vous rejoins effectivement dans ce sens, mais ne craignez rien, je ne m'éloigne nullement de l'Islam et de ses enseignements, car contrairement à certains je garde un cap parfaitement clair et ne suis pas du genre à remettre mes croyances en question alors que je les défendais bec et ongles la veille ...

Aussi, je vous remercie pour votre remarque très constructive, AKA (As Known As) se traduit effectivement par Alias en français, je penserai à vous contacter si j'ai besoin de traduire des mots en français, à l'avenir.

Meilleures salutations !

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-11-19 à 10.03:23

Bonjour Phoenix Boreal,

je me permets d'ajouter un petit détail à votre explication : la prédestination n'existe pas, sauf pour Jésus en tant qu'incarnation divine. Tous les hommes disposent du libre arbitre et personne, même pas Dieu, ne peut savoir quels seront leurs choix, leurs idées ou leurs réactions au fil de leurs vies. Seul Jésus était prédestiné au prêche, puisque Dieu s'est incarné dans ce but. Toutefois, le sort de l'homme Jésus (son corps charnel) n'était pas anticipé. Il aurait pu convaincre le Sanhédrin et éviter la croix, ce qui lui aurait donné quelques années de prêche supplémentaires. Le monde en eut peut-être été changé !

La seule prédestination connue est celle de la Révélation. Encore s'agit-il d'une prédestination finale. On ignore comment l'Antéchrist et le Faux prophète prendront le pouvoir, on sait simplement qu'ils seront vaincus et détruits, et que Satan sera enchainé pour 1000 ans. Pas de date précise, pas de méthode, juste une révélation de leurs existences et de leurs morts. Il n'est même pas question de destin.

Du fait du libre arbitre, l'idée de destin me parait également suspecte. Je crois que le destin est un mot que l'Homme utilise pour expliquer rationnellement ce qui n'était pas prévu. Le soldat meurt aujourd'hui, c'était son destin. N'était-ce pas plutôt la malchance d'avoir été au mauvais moment au mauvais endroit ? Tel autre a découvert telle chose, était-ce sa destinée ou simplement une envie de se consacrer à un sujet, le résultat d'une réflexion, de calculs ou de tests, qui l'a amené à sa découverte ?

"C'était son destin" est flatteur pour l'Homme, rassurant pour sa famille s'il est mort, et évite de s'interroger sur soi-même : pourquoi a-t'il réussi là ou j'ai échoué ? Parce que c'était son destin ! Trop facile.

Salutations

Écrit par : Pierre | 2013-11-19 à 10.50:34

BAC,

Ma démonstration se base sur des sources islamiques, elle indique que vous vous éloignez des enseignements de l'islam. Il vous faut remettre un élément en question, soit la manière dont vous percevez la prédestination en islam, soit votre rapport à l'islam.

Vous pouvez effectivement me contacter en cas de souci de traduction anglophone. Ce sera l'occasion pour moi de mettre à profit mon passage estudiantin dans cette filière.

Cordialement !

Pierre,

Rassures-toi, la prédestination ne fait pas l'objet de ma croyance, je me suis contenté de l'expliquer. Quant au destin, seuls quelques facteurs telle une prédisposition génétique sont en mesure de vaguement l'orienter. Le reste n'est que libre arbitre et concours de circonstances.

Contrairement à toi, je ne réduis pas d'un cran l'omniscience de Dieu. Il m'est très difficile d'imaginer un Dieu tout-puissant incapable de prévoir le cheminement de cette horloge qu'est l'Univers. Comment ignorerait-il le cheminement de la moindre parcelle de sa propre création ? Il est un peu comme le météorologiste qui prédit le temps sur base de différents facteurs; à la seule différence que Dieu est à l'origine de tous les facteurs. Il est parfaitement capable de prédire le déroulement de la moindre parcelle de sa création car il en maîtrise tous les facteurs influençant !

Ma conception de l'omniscience de Dieu se confirme à la lumière des textes bibliques. Épluches l'Ancien Testament à la recherche de prophéties. On y trouve des prédictions très précises (Jésus sera abreuvé de vinaigre et trahi pour trente sicles d'argent).

Je peine à déceler ce qui motive ta conception réductrice de l'omniscience de Dieu...

Salutations amicales !

Écrit par : Phoenix Boréal | 2013-12-01 à 00.07:31

Bonjour Phoenix Boréal,

La discussion ayant pris une tournure dans laquelle vous vous mettez à me donner des conseils sur ma foi (vous qui défendez une foi aujourd'hui et une autre le lendemain), je n'ai plus rien à rajouter.

Seulement voila, moi qui suis un peu taquin, je vous pris de me permettre de rebondir sur le commentaire fraichement rédigé de votre part à l'attention de Pierre et dans lequel vous soulignez le caractère prémonitoire de l'Ancien Testament.

Je n'ai pas pu m'empêcher de relever cette énième contradiction dans votre personnage, vous qui faisiez allusion avec sarcasme et désinvolture, dans un autre topic (Dhul Qarnain), aux gens qui "attribuent au textes de leurs foi des qualités prémonitoires", je vous cite:

"Cela fonctionne avec toute religion qui a passé l'épreuve du temps. Un de mes anciens amis chrétiens faisait de même avec la Bible. Un ami musulman s'est d'ailleurs récemment adonné à cette activité chez moi"

"À travers mes exemples personnels, il vous fallait comprendre que vous n'êtes pas le seul à attribuer aux textes de votre foi des qualités prémonitoires, c'est également l'apanage des autres croyants avec leurs textes saints"

"Cela n'importe pas, qu'elles soient à votre prophète ou à vos textes saints, les aptitudes prémonitoires ne sont pas l'apanage de l'islam, ce phénomène se reproduit au sein des autres systèmes de croyances organisés autour de personnages fondateurs érigés en prophètes et de textes saints."

Alors dites-moi donc: vous vous situez aujourd'hui dans ces mêmes catégories que vous montriez du doigt, il y a à peine de cela quelques jours ? J'avoue que cela m'étonne et m'amuse en même temps.

Meilleures salutations.

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2013-12-02 à 10.03:02

Evangile de Marc. chapitre 12,versets 18 à 25.
Jésus est très clair à ce sujet : dans le paradis,les humains seront comme des anges sans désirs sexuels.
Cela prouve bien que les 70 houris promises par Muhammad est un immense mensonge qu'il a dit pour exciter ses guerriers au combat. Le dieu lunaire lui a inspiré des promesses mensongères pour pousser les hommes à faire le mal et a mériter la punition du vrai Dieu. Horrible !!

Écrit par : pierre | 2013-12-07 à 08.48:31

Si le prophète de l'Islam revenait apporter son message aujourd'hui,il ajouterait probablement qu'en plus des 70 houris les meilleurs d'entre les pieux auront droit au paradis à une Ferrari flambant neuve !!
Et certains le croiront ....et le reste du troupeau sera bien obligé de faire semblant d'y croire !

Écrit par : kayou | 2013-12-07 à 16.40:49

Toujours personne pour défendre l'honneur de l'allah de la kaaba !!!
C'est vrai qu'il ne mérite pas mieux. Car à part terroriser ses adorateurs,mentir comme un diable et être impuissant devant ses ennemis juifs,il n'a vraiment pas l'air d'être le vrai Dieu !!
=================== LISEZ LA BIBLE, PAROLE DE DIEU .=======================

Écrit par : kayou | 2013-12-13 à 20.58:45

Bonjour à tous les chrétiens,

même si Jésus, fils de Marie, semble être né en septembre de l'an -7, je vous souhaite un joyeux Noël. Même aux agnostiques.

Écrit par : Pierre | 2013-12-24 à 22.28:08

Toujours personne pour défendre l'allah de la kaaba !!!
L'allah de Mohammed déclaré vaincu par abandon !!
Le vrai Dieu de la Bible déclaré grand vainqueur ! Gloire à Lui et à son Fils Jésus notre sauveur !!
LISEZ LA BIBLE,PAROLE DE DIEU .

Écrit par : kayou | 2013-12-28 à 23.32:32

Mais ou sont passés anti mites et la Brigade Anti Connards ???????????
Peut-être se sont-ils customisés en un dragon de grande taille ? LOL.
Bonne année à tous et à toutes !

Écrit par : kayou | 2014-01-04 à 11.24:37

Oh mon petit kayou tu ne trouves plus avec qui papoter ?? Va lire un peu la Bible ça t'occupera, et bonne année à toi aussi en passant.

Moi je me demande plutôt ou est passé Phoenix Boréal ... Ah mais suis-je bête ! Il a dû encore changer de religion ...

Écrit par : BAC (Brigade Anti Connards) | 2014-01-05 à 09.21:51

BAC is back ! ..... mais toujours pas décidé à discuter du sujet proposé : Allah,le dieu lune.
C'est vrai que le maillon faible de l'islam,c'est son dieu faiblard et incertain. Tandis que le maillon faible du christianisme,c'est les chrétiens sauf les exceptions qui confirment la règle. Je tiens à signaler que je ne fais pas partie des exceptions.
Si les musulmans préfèrent fuir la discussion sur les sujets les plus importants et préfèrent discutailler sur le port du voile ou l'alimentation halal ou d'autres sujets secondaires,c'est que face à la théologie du vrai Dieu saint révélé dans la Bible,la théologie islamique n'a pas de puissance spirituelle authentique.

Écrit par : kayou | 2014-01-05 à 20.10:48

Encore faudrait il que ce guignol soit ce qu'il prétend être ! Je n'y vois qu'un étudiant de 20 ans, qui se croit le plus intelligent (comme la plupart des étudiants de ce niveau), qui a trouvé un blog sur la religion (un truc idiot pour lui) et a décidé de devenir le centre de discussion, en disant n'importe quoi, en recopiant des textes pour "faire croire que".

Il faut avoir une passion ou de l'expérience pour s'intéresser au fait religieux, il n'en est pas encore là. Je le sais d'autant mieux que je fus athée jusqu'à 23 ans (la fin des études). C'est après que j'ai lu et voyagé. Ca change un homme. C'est peut-être aussi ton cas, Kayou ?

Et bonne année à toi, DA, Ayoub, ATB, Samoth et les autres gens sérieux. Que Notre Seigneur vous apporte la paix dans ce monde de fous. Ad majorem Dei gloria, comme disent les cathos :)

Écrit par : Pierre | 2014-01-05 à 21.45:11

Phoenix Boréal est un rifain juif qui n'a plus de religion puisqu'il a quitté l'islam ...Un mourted banni et condamné à l'errance comme tous les juifs errants.. Il se fait appeler bougnoule par des crétins connards du genre pierre l'antéchrist, et il est tout content..

Écrit par : anti ces mites des forums | 2014-01-08 à 20.51:01

C'est vrai, Phoenix Boréal n'a plus de religion. Il a abandonné le culte d'Allah le soi-disant dieu-lune, il ne vénère plus la météorite de La Mecque, son coran n'est plus qu'un tas de feuilles pour allumer le feu et l'inventeur de l'islam un simple chef de guerre.

Désormais, notre frère et ami Phoenix Boréal est comme nous : seul devant Dieu, le Dieu d'Abraham et de Yassou al Massirh. Il n'obéit qu'à Dieu, ne rend de compte qu'à Dieu, aucun homme ne pourra la faire dévier du droit chemin, du chemin de lumière qui mène au Paradis.

Dieu a jugé notre ami digne de faire partie de son troupeau. Il lui a insufflé le doute : "et si l'islam n'était qu'un mensonge ? Réfléchis, étudie, et vois". Intelligent, il a vu et compris. Une âme sauvée des griffes de Satan, qui oeuvre désormais pour Dieu, le seul, l'unique, le père de Yassou qui a offert l'esprit saint (paraclet) aux apôtres. Qu'IL soit loué pour cela !

Écrit par : ATB | 2014-01-09 à 17.25:58

C'est Dieu qui a poussé ATB ( qui signifie "Virus Athée atteint de l’hépatite B") à ecrire "Dieu a jugé notre ami digne de faire partie de son troupeau". Ainsi, il se confesse et reconnaitqu'iln'est qu'un betail. Il confirme également ces versets..
1)Sourate 2 verset 171
Les mécréants ressemblent à [du bétail] auquel on crie et qui entend seulement appel et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point.Sourate 4 verset 67
Il (le mécréant) est semblable à un chien qui halète si tu l'attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l'exemple des gens qui traitent de mensonges nos signes...sourate 7 verset 175.
[...] Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants.Sourate 21 verset 36
Quand les mécréants te voient, ils ne te prennent qu'en dérision (disant) : "Quoi! Est-ce là celui qui médit de vos divinités? " Et ils nient [tout] rappel du Tout Miséricordieux.Sourate 17 verset 89
"Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples. Mais la plupart des gens s'obstinent à être mécréants.
ATB aimerait que phœnix soit borné(alisé) comme lui:
"Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur". sourate 4 verset 89.

Écrit par : anti ces mites des forums | 2014-01-10 à 20.19:44

Nous n'avons pas besoin du dieu/allah lune et lunatique, Nous sommes déjà secourus par Jésus Christ, Fils du Dieu vivant.

Dieu a tant aimé le monde qu'il nous nous a donné son Fils afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu'il ait la vie éternelle.

Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

jean 3:16-18 5 siècles avant la venu d'un faux prophète et messager en la personne de mahomet. inventeur d'un livre (coran) remplis de fausseté et qui n'a aucun rapport avec Dieu.

Écrit par : Benoit | 2014-01-11 à 06.52:07

le bœuf nous casse les noix....
Fils du Dieu vivant. pfff...n'importe quoi. Comme S'il existait un Dieu mort.. Mais bon, venant d'un chrétin, ça n’étonne personne. Le crétin Constantin roi Nicée les a tous crétinisés..

Écrit par : anti ces mites des forums | 2014-01-14 à 23.37:49

oui parce que le dieu des musulmans est un dieu purement inventé avec ses trois filles donc sans vie et qui n'a aucun rapport avec le Dieu d'abraham issac jacob (israel).

Écrit par : Benoit | 2014-01-15 à 00.53:08

c'est pour cela que l'on dit Fils du Dieu vivant (Dieu d'Israel), les autres n'étant que des dieux inventés, dont celui des musulmans fait partie.

Écrit par : Benoit | 2014-01-15 à 00.56:49

Parler du Dieu lune, c'est un peu osé pour des gens qui s'agenouillent, prient et vénèrent une croix, non ?

Écrit par : Ahmed | 2014-01-15 à 09.30:08

La croix n'est pas vénérée, c'est juste un symbole qui rappelle Jésus et les martyrs. D'ailleurs, une croix n'est pas obligatoire pour prier. On s'agenouille devant Dieu, mais on peut rester debout également. On peut aussi joindre les mains (geste de dévotion), plier les bras paumes vers le haut et tête relevée (invocation de Dieu héritée des juifs), ou écarter les bras tête relevée (demande à Dieu de nous accueillir).

Contrairement à d'autres religion, on ne cherche pas la direction de Jérusalem ou la Mecque, puisque Dieu est partout. Il n'y a pas de position définie (debout assis allongé, n'importe où) car seul le message compte. D'autres vénérent un livre, une météorite, une ville, un homme. Plutôt étrange, non ?

Écrit par : Pierre | 2014-01-15 à 11.20:21

La lune est encore moins vénérée en Islam, il s'agit juste d'un symbole utilisé dans les administrations (sceaux et blasons officiels et drapeaux) et par les artistes (peintres, dessinateurs) comme symbole de l'orient et de l'Islam. Aucune croyance ou rite musulmans n'incitent à la vénération de cet astre, bien au contraire:

Saint Coran, sourate 41, verset 37:
"Parmi Ses merveilles, sont la nuit et le jour, le soleil et la lune: ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez"

Vous admettez que la croix est un symbole qui rappelle Jésus mais dénigrez les autres religions en refusant d'admettre que celles-ci ont aussi leurs symboles respectifs ? J'avoue ne pas comprendre.

Écrit par : Ahmed | 2014-01-15 à 12.14:51

La croix n'est pas typiquement chrétienne. On l'a utilisé en souvenir de ce qu'a vécu Jésus, crucifié pour avoir voulu apporter la vérité aux hommes. D'autres déteste ce symbole et préfère le poisson (à cause d'un jeu de mot sur Jésus). Poisson et croix étaient deux "codes" permettant aux chrétiens de se reconnaître dans un monde antichrétien. Un mot de passe, en quelque sorte...

Écrit par : Pierre | 2014-01-15 à 15.14:19

@ Ahmed

voici pourquoi quand on parle de allah on parle du dieu-lune

Origines païennes

Les origines de l'Islam ont été tracées par des disciples de la religion antique de la fertilité, du culte du dieu de la lune qui était toujours la religion dominante de l'Arabie. Le dieu de la lune a été adoré en priant vers la Mecque plusieurs fois par jour, faisant un pèlerinage annuel au Kabah qui était un temple du dieu de la lune, tournant autour du Kabah sept fois, caressant une idole de pierre noire incrustée dans le mur du Kabah, passant entre deux collines, faisant les sacrifices animaux, réservant le vendredi pour des prières, donnant des aumônes aux pauvres, etc.. C'étaient les rites païens pratiqués par les Arabes longtemps avant que Muhammad ne soit né.

Le croissant de lune

Quelle religion pratique aujourd'hui les rites païens du dieu de la lune? L'Islam! Ceci explique pourquoi le croissant de lune est le symbole de l'Islam. Il est placé sur des mosquées et des minarets et montré sur des chapeaux, des drapeaux, des couvertures, des amulettes et mêmes des bijoux.

vous pensez avoir le même Dieu que les juifs et les chrétiens ??
Traduction, Sahih Bukhari Book 73 - "Muhammad a dit : Le pire nom a la face d'Allah, le jour de la resurection, sera celui qui s appelle Malik al-Amlak (Le Roi des Rois)".

or curieusement Jésus est le Rois et rois et Seigneurs des seigneurs
Apocalypse 19:16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

en réalité votre allah n'est ni plus ni moins le diable en personne (satan)

l'orgueuilleux est l'un des 99 noms (attributs) pour votre allah, or dans le livre d'Ésaie (ancien testament dans la bible

chapitre 14 v.12 nous voyons l'orgueil de Satan qui mène à sa déchéance (mécréance)

pas étonnant de voir que ceux qui ne veulent rien savoir de votre allah se font traité de mécréant à leur tour.

Écrit par : Benoit | 2014-01-16 à 06.49:19

Merci pour votre intervention Benoit.

Écrit par : Ahmed | 2014-01-16 à 16.26:27

L'allah annoncé par Muhammad n'est pas Dieu,révélé depuis des millénaires dans la Bible. Ses doctrines viennent d'un peu partout et notamment de Perse et de Babylone.
Couper la main des petits voleurs maladroits et foutre leur vie en l'air mais être très cool avec les escrocs et crapuleux haut de gamme n'est pas digne du vrai Dieu.
Un excellent petit livre (44 pages) qui explique bien les différences entre le dieu de Muhammad et Dieu à travers 3 sujets (la punition en cas de vol - la place des femmes - l'amour de Dieu) : ALLAH EST-IL DIEU ? par M.Rafiqul Haqq et P.Newton. Editions Sénevé. Suisse.
Que Dieu vous bénisse tous et toutes au nom de Jésus. Amen.

Écrit par : kayou | 2014-01-18 à 23.08:48

Bonjour, cet article est tout simplement super. Je le met tout de suite dans les favoris.

Écrit par : devis baie vitrée | 2014-06-27 à 14.33:47

Vous etes tous des minables...chretiens,juifs,musulman...pour connaitre le verité sur les religions il suffi de remonter le temps et de lire un peu :)...et pour trouver la verité sur dieu,seigneur,créteur ce que vous voulez lol il suffi tout simplement de chercher en soi meme sans avoir de mur...le mur que je parle c est toutes vos croyances qui vous bloque...je suis mondialiste j aime la terre entière et toutes les cultures mais pas les religions qui nous divisent...

Écrit par : halim | 2015-01-26 à 14.53:25

Les commentaires sont fermés.