26/07/2010

Fin du monde entre coran et science

Certaines videos islamiques évoquant des hypothèses scientifiques sur la fin des temps sont agrémentées de versets dans le but de faire croire à des miracles coraniques.

Dans ces videos, on y voit l'hypothèse scientifique où le soleil enflera au point d'augmenter la chaleur de tout notre système. Au final, soit le soleil deviendra un trou noir, soit il s'éteindra lentement.

La sourate 81 est utilisée à plusieurs reprises. Notons les termes insensé de cette Sourate 81 dont certains versets ont été sortis du contexte pour essayer de faire croire à des miracles :

 

1. Quand le soleil sera obscurci,

-> Le coran part de l'obscurcissement du soleil, donc de son extinction.  Il s'agit pourtant d'une ultime étape selon les hypothèses scientifiques ! Ici c'est le point de départ !

2. et que les étoiles deviendront ternes,

-> les autres soleils vont-ils mourir en même temps ?? Cela ne correspond en rien aux hypothèses scientifiques

3. et les montagnes mises en marche,

-> Le coran affirme que les montagnes vont marcher ! Rappelons-nous que le coran considère les montagnes comme étant immobiles jusqu'à ce moment-là.

4. et les chamelles à terme , négligées,

-> Le coran parle des animaux que seul Mohammed connait...ceux du désert. Le Coran n'est pas universel.

5. et les bêtes farouches, rassemblées,

-> les fameuses bêtes farouches qui devraient survivre à très basses températures (soleil éteint) ou hautes températures (verset suivant) survivront en même temps que les chamelles !!! Waow elles sont solides les chamelles !

6. et les mers allumées,

-> les chamelles vont même survivre alors que les mers seront allumées ! Ceci est donc l'hypothèse où le soleil enfle au point d'élever très fort la température terrestre. Le problème est que ce chapitre commence par le soleil obscurci. C'est donc anachronique et inconciliable.

7. et les âmes accouplées

8. et qu'on demandera à la fillette enterrée vivante

9. pour quel péché elle a été tuée.

10. Et quand les feuilles seront déployées ,

11. et le ciel écorché

-> Remarquez la conception simpliste du ciel comme si c'était une peau.

12. et la fournaise attisée,

13. et le Paradis rapproché,

14. chaque âme saura ce qu'elle a présenté.

 

Le coran ne correspond en rien aux hypothèses scientifiques.

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

23/07/2010

Le lait, c'est de la m...

Sourate 16 : AN-NAHL (LES ABEILLES)

66. Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux :
Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs.

 

Le coran vous apprend que le lait est un mélange de sang et d'excréments.

Comme les autres glandes, les cellules puisent énergie dans les aliments. Rien à voir avec les déchets, urines et excréments, qui sont les restes non utilisés par le corps.

Et ce n'est pas un mélange, c'est une transformation de produits.

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

20/07/2010

L'histoire de l'église

Sourate 61:14 et l'histoire de l'Église

    Ô vous qui avez cru! Soyez les alliés d'Allah, à l'instar de ce que Jésus fils de Marie a dit aux apôtres : " Qui sont mes alliés (pour la cause) d'Allah?" - Les apôtres dirent : "Nous sommes les alliés d'Allah". Un groupe des Enfants d'Israël crut, tandis qu'un groupe nia. nous aidâmes donc ceux qui crurent contre leur ennemi, et ils triomphèrent.

Sourate 61:14

Dans ce verset du Coran, Dieu lui-même apparemment dit que ceux qui croyaient en Jésus comme disciples furent ceux qui l'emportèrent. Le Coran reconnaît qu'il ya eu conflit et de l'hostilité, que ces vrais croyants en effet eurent des ennemis, mais à la fin, les vrais croyants sont ceux qui ont prévalu. Et ce n'est pas par hasard, puisque c'est Dieu lui-même qui donne ce pouvoir aux vrais croyants.

En regardant ce verset très clair, je me demande pourquoi les musulmans semblent faire totalement abstraction de cela et de déclarer que le vrai christianisme et le vrai message de Jésus est devenu corrompu et le christianisme est faux.

Est-ce que la théorie islamique de la corruption “du christianisme” ne signifie pas que les vrais croyants, ceux qui ont suivi et estimé le véritable message de Jésus n'e l'ont en effet pas emporté?

Oui, l'histoire de l'Eglise admet qu'il y avait beaucoup de combat au cours de la doctrine et la foi correcte entre les différentes interprétations prises par certains.
Et surtout au début du IVe siècle, la bataille idéologique entre ceux dont le porte-parole a été Athanasios et la grande suite que Arius avait à cette époque. Ce débat a duré un certain nombre d'années. Mais à la fin il s'agissait d'une nette victoire de l'orthodoxie trinitaire du christianisme. Et cette bataille a été complètement décidé, dans le quatrième siècle, près de 250 ans avant que le Coran ait été donnée à Muhammad.

Cela semble nous laisser à l'alternative qui soit

    * L'orthodoxie chrétienne est trinitaire [parce qu'ils sont ceux qui prévalait], ou

    * L'auteur du Coran n'a pas été bien informé sur l'histoire de l'Église.

Mais il ya pire que cela. La plupart des musulmans croient que Jésus a prêché essentiellement le “même” 'islam que Mohammed. Mais nous n'avons aucune trace d'un groupe similaire croyant à ce que nous trouvons dans l'islam. Nous connaissons de nombreux groupes qui prétendent être chrétiens. Certains très petits, certains sont plus grands. Certains d'entre eux "restent acceptables" avec seulement des écarts mineurs vis-à-vis du christianisme de base, certains sont totalement hérétiques. Mais aucun groupe “comme l'islam” n'a prévalu, il n'en existe même pas. Ou, si les musulmans veulent encore prétendre à l'existence d'un tel groupe, c'est tellement insignifiant que cela n'a pas laissé la moindre trace de son existence, ne parlons donc pas de “prévaloir” ou “être supérieure” [comme le rende les traductions de Shakir et Pickthall].

En outre, Jésus a dit essentiellement la même que le Coran:

Je bâtirai mon Église,
et les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle.
Matthieu 16:18

Cela signifie: Même si les pouvoirs de la mort et la destruction vont essayer de l'emporter sur l'église, Jésus prophétise qu'ils ne réussiront pas, et la vraie église [son] Église ne sera pas vaincue, mais restera sécurisée dans ces attaques. Donc on ne peut pas dire : elle sera corrompue et dissoute, puis Dieu enverra un nouveau prophète pour rétablir une communauté de croyants.

Musulmans et chrétiens sont d'accord que Dieu est Omniscient et ne feraient pas de telles erreurs. Soit les musulmans ont tort avec leur théorie d'une corruption du christianisme, soit, si cela est en effet nécessaire pour l'islam, du moins ce verset est faux et n'a donc pas pu provenir du Dieu omniscient, mais d'une source moins bien informés.

Mais si cette partie du Coran n'est pas de Dieu, comment savoir pour le reste du Coran et peut-on faire confiance?

Et même un commentaire de Yusuf Ali, note 5448, dit:

Une partie des enfants d'Israël - ceux qui se souciaient vraiment de la vérité - croyaient en Jésus et suivirent ses conseils. Mais la plus grande partie d'entre eux ont été endurcis de cœur, et sont restés dans leurs sentiers battus du formalisme et des fausses fiertés raciales. La majorité semble d'abord avoir la haute main quand ils pensaient qu'ils avaient crucifié Jésus et tué son message. Mais ils furent bientôt revenus à leur sens. Jérusalem a été détruit par Titus en l'an 70 et les Juifs ont été dispersés depuis. «Le Juif errant» est devenu un “mot de la fin” dans de nombreuses littératures. D'autre part, ceux qui suivaient Jésus ont imprégné l'Empire romain, introduit de nombreuses nouvelles races au sein de leur cercle, et à travers l'Empire romain, le christianisme est devenu la religion dominante du monde jusqu'à l'avènement de l'islam ....

Il faut
savoir que Yusuf Ali interprète ce verset comme se référant bien au christianisme qui a imprégné l'Empire romain, pas un groupe inconnu d'autres chrétiens. Encore une fois, vous ne pouvez pas "oublier" ceux qui l'emportèrent. Elle ne peut se référer qu'à ceux qui sont les vainqueurs à la fin. Et à ce jour, mais il existe de petites minorités qui ont des opinions hérétiques, mais se disent chrétiens, la grande majorité des Églises chrétiennes est fermement trinitaire et surtout ce fut manifestement le cas au moment même où le Coran a été prêché par Mahomet.

Remarque: Même si les arguments de la vérité (qualité) à partir de chiffres (quantité) sont fallacieux, les musulmans l'amenent souvent. Ainsi notons: Jusqu'à ce jour, le christianisme a au moins 50% plus de fidèles que l'islam (2 et 1,2 milliards).
Et si l'islam est devenue forte dans une certaine mesure, il est après 1400 ans encore loin de l'emporter sur le christianisme. En outre, aux alentorus de 900 ou même 1400 après JC, avec le grand empire musulman encore intact et avant que le mouvement des missions dans le christianisme du 18ème siècle ne commencent il pourrait bien y avoir eu plus de musulmans sur cette terre que les chrétiens. Que nous dit donc le taux de croissance à long terme? Pourquoi pensez-vous que le “taux actuel de croissance” est d'autant plus significative que ce taux de croissance à long terme?

Si nous croyons que Dieu est l'auteur de ces mots, il semble y avoir un problème. Si nous supposons que c'était Muhammad qui les a composé, alors cela a plus de sens. Ce que nous avons souligné plus haut, est la vraie histoire, personne n'a aucune base pour la contester. Ce qui suit maintenant est le fruit de mes pensées sur la question, en essayant de trouver une explication sur les observations. N'hésitez pas à les contester si vous avez une meilleure explication.

Yusuf Ali, dans son introduction à cette sourate indique que la date de celle-ci n'est pas connue, mais très probablement juste après la bataille de Uhud, c'est à dire juste après que la communauté musulmane ait connu un revers important et a été battu par les mécréants.

Mahomet était un homme intelligent, et il avait pas mal voyagé dans le Moyen-Orient comme administrateur en chef des affaires commerciales de Khadijja. Il aurait parlé aux gens des pays dans lesquels il a voyagé et aurait su que les chrétiens étaient à l'origine une très petite minorité persécutée. D'abord persécutés par les Juifs, plus tard, principalement par le puissant empire romain, mais il aurait également vu que dans la plupart des régions où il est venu vers les chrétiens, c'était les décideurs maintenant. Malgré leur petite taille initiale et leur faiblesse, ils avaient finalement emporté sur tous leurs ennemis, les Juifs et les Romains.

Donc, ce qui aurait pu encourager davantage sa petite communauté de disciples méprisés [s'il s'agissait d'une sourate Mecquoise] ou cette communauté musulmane qui vient d'être battue [si c'est bien après la bataille de Uhud comme le dit Yusuf Ali], c'est de leur rappeler que les disciples de prophète Jésus étaient dans la même situation [d'abord en Israël puis dans l'empire romain] que les musulmans à ce moment-là [de la Mecque / Médine].
Mais Dieu leur a donné la victoire sur leurs ennemis - même si pas tout de suite - mais à la fin ils ont été les vrais croyants qui ont prévalu par la puissance de Dieu. Par conséquent, n'abandonnez pas, rassurez-vous, Dieu est avec nous et nous finiront par l'emporter, même si c'est difficile maintenant.

Mahomet était un homme qui a su mener les gens, pas de doute à ce sujet. Et la lecture en ce sens est parfaitement logique.

Bien que ce fût une excellente psychologie d'encouragement, Muhammad apparemment n'était pas familier avec la vraie foi chrétienne et des doctrines. Sinon, il aurait pu être plus prudent dans ce qu'il a dit ici.

Pour résumer, le problème est le suivant:

Dieu était-il mal informé sur le type de christianisme qui a prévalu? Ou était Muhammad mal informés sur le christianisme qui a prévalu?

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un verset “difficile” avec certaines conséquences.

Voyez-vous une manière qui soit en mesure de faire coincider la réalité historique avec l'omniscience divine?

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/07/2010

Création dans le désordre

D'après le Coran, la Terre et la végétation auraient été créés avant le ciel et les étoiles

Sourate 41 versets 9 à 12:

 

Dis : "Renierez-vous [l'existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l'univers. C'est Lui qui fermement fixé des montagnes au-dessus d'elle, l'a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d'égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t'interrogent. Il S'est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu'à la terre : "Venez tous deux, bon gré, mal gré". Tous deux dirent : "Nous venons obéissants". Il décréta d'en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction . Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l'avons protégé. Tel est l'Ordre établi par le Puissant, l'Omniscient.

 

 

Selons ces versets, la création du ciel et de la Terre se serait produite dans l'ordre suivant:

 

1) Dieu crée la Terre, la végétation, les arbres, etc...

2) La Terre et le ciel d'origine (fumée) existent simultanément.

3) Le ciel d'origine est divisé en sept cieux, et les étoiles sont créées.

4) Le ciel devient protecteur.

 

Une petite remarque, au passage: les sept cieux ne peuvent pas être des couches de l'atmosphère, comme on l'entend souvent dans les milieux musulmans: les étoiles se trouveraient alors dans la première couche, à savoir la troposphère!

 

Certains musulmans opposent que le mot "thumma" pourrait aussi avoir une autre signification, à savoir: "de plus", si bien que les versets cités seraient corrects d'un point de vue scientifique. La preuve que le mot "thumma" ne voudrait pas dire "après" dans la sourate 41 se trouverait dans la sourate 79, où cette fois-ci le ciel semble être créé avant la Terre, et où le mot traduit par "après" est, cette fois-ci, "ba3da", et non "thumma".

 

Coran 79:27-33

 

seriez vous, plus ardus a créer, ou le ciel que Dieu a construit? Il a elevé bien haut sa voute, puis l'a ordonnée. Il a rendu obscure sa nuit et fait sortir le jour qui monte. Quant à la terre, apres cela (ba3da dhalika) il l'a etendue.Il a fait sortir d'elle son eau, son paturage...

 

Mais il y a des indications dans les sources islamiques qui montrent que les premiers musulmans ne pouvaient comprendre que "après cela" lorsqu'ils lisaient le mot "thumma" dans la sourate 41. Dans certains hadiths, la croyance de Mohammed sur ce sujet est décrite plus précisément. Nous allons y revenir. Et, à vrai dire, même une traduction différente pour "thumma" ne change rien au fait que dans la sourate 41, Dieu donne un ordre à une Terre qui existe déjà et à un ciel présent sous forme de "fumée", afin de terminer ce ciel et en particulier d'y placer les étoiles. Pour commencer, je réponds à la question: pourquoi les Arabes de l'époque comprenaient "après cela" quand ils lisaient "thumma", alors que ce mot peut aussi avoir une autre signification, et que "après cela" fait apparaître une contradiction apparente avvec la sourate 79? Pour cela, je vais donner un exemple en français, avec le mot "puis", qui signifie habituellement que le second évènement est arrivé après le premier. Lorsque « puis » ne peut indiquer la succession dans une phrase, alors son sens est le même que « et », comme dans la phrase suivante :

 

« vous n'êtes pas obligés de me croire, et puis cela m'est égal. »

 

mais si « puis » peut indiquer la succession, son sens dans la phrase sera UNIQUEMENT la succession, sinon il n’y aurait plus de différence entre « ET » et « PUIS »:

 

« je mange puis je bois »

 

Pour les mêmes raisons, dans le cas des versets qui nous intéressent de la sourate 41, le mot "thumma" pourrait indiquer uniquement la succession, selon le webmaster ex-musulman de http://cf.geocities.com/reforme_islam/science_coran/cosmo.htm.

 

 

Voyons maintenant les sources islamiques qui nous en disent plus sur le sens de thumma dans le passage qui nous intéresse:

 

 

Voici le Tafsir d'Ibn Kathir sur les versets en question (les passages importants sont soulignés):

 

(Who created the heavens and the earth in Six Days) (7:54). is explained in more detail; the creation of the earth and the creation of the heaven are discussed separately. Allah says that He created the earth first, because it is the foundation, and the foundation should be built first, then the roof. Allah says elsewhere:

[هُوَ الَّذِى خَلَقَ لَكُم مَّا فِى الاٌّرْضِ جَمِيعاً ثُمَّ اسْتَوَى إِلَى السَّمَآءِ فَسَوَّاهُنَّ سَبْعَ سَمَـوَاتٍ]

(He it is Who created for you all that is on the earth. Then He rose over (Istawa ila) the heaven and made them seven heavens) (2:29). With regard to the Ayat:

[أَءَنتُمْ أَشَدُّ خَلْقاً أَمِ السَّمَآءُ بَنَـهَا - رَفَعَ سَمْكَهَا فَسَوَّاهَا - وَأَغْطَشَ لَيْلَهَا وَأَخْرَجَ ضُحَـهَا - وَالاٌّرْضَ بَعْدَ ذَلِكَ دَحَـهَا - أَخْرَجَ مِنْهَا مَآءَهَا وَمَرْعَـهَا - وَالْجِبَالَ أَرْسَـهَا - مَتَـعاً لَّكُمْ وَلاًّنْعَـمِكُمْ]

(Are you more difficult to create or is the heaven that He constructed He raised its height, and has perfected it. Its night He covers with darkness and its forenoon He brings out (with light). And after that He spread the earth, And brought forth therefrom its water and its pasture. And the mountains He has fixed firmly, (to be) a provision and benefit for you and your cattle.) (79:27-33) This Ayah states that the spreading out of the earth came after the creation of the heavens, but the earth itself was created before the heavens according to some texts. This was the response of Ibn `Abbas, may Allah be pleased with him, as recorded by Al-Bukhari in his Tafsir of this Ayah in his Sahih. He recorded that Sa`id bin Jubayr said: "A man said to Ibn `Abbas, may Allah be pleased with him, saying: `I find some things in the Qur'an which confuse me:

[فَلاَ أَنسَـبَ بَيْنَهُمْ يَوْمَئِذٍ وَلاَ يَتَسَآءَلُونَ]"

 

Source: http://www.tafsir.com/default.asp?sid=41&tid=46450 (à partir du quatrième paragraphe)

 

On voit que ces versets pouvaient être problématiques pour les arabes de cette époque. Il est notamment cité le cas de Sa`id bin Jubayr qui dit que certains versets le dérangent. Il a l'impression que le Coran dit à un endroit que la Terre a été créée avant le ciel, puis qu'à un autre endroit le Coran dit le contraire. Ibn Abbas tente de trouver une solution pour lui répondre. Et sa solution (qui est aussi l'opinion d'Ibn Kathir) est particulièrement intéressante:

 

1) Allah crée tout d'abord la Terre.

2) Puis: Allah crée le ciel.

3) Et enfin: Dieu étend la Terre.

 

Pourquoi les premiers musulmans devaient-ils se casser autant la tête si "thumma" peut tout simplement aussi dire "de plus"? S'il avait été possible de comprendre "thumma" de cette manière, tout devenait clair, personne n'aurait vu de contradiction entre Coran 41:9-12 et Coran 79:27-33, et il aurait été évident pour le lecteur de cette époque que d'après le Coran, la Terre a été créée après le ciel. Le fait que les premiers musulmans aient eu des difficultés avec les différents pasages du Coran sur la création de la Terre et du ciel, ainsi que l'explication qu'ils ont trouvé pour concilier les versets montrent que dans ce verset, le mot "thumma" signifiait sans ambiguité "après cela".

 

 

Sahih Muslim, chapitre MCLV, The beginning of creation and the creation of Adam, Hadith No. 6707:

 

"Abu Huraira reported that Allah's Messenger (mpbuh) took hold of my hands and said: Allah the Exalted and Glorious, created the clay on Saturday and He created the mountains on Sunday and He created the trees on Monday and He created the things entailing labour on Tuesday and created light on Wednesday and He caused animals to spread on Thursday and created Adam (pbuh) after 'Asr on Friday; the last creation at the last hour of the hours of Friday, ie. Between afternoon and night."

 

 

Pour d'autres sources musulmanes sur la signification de "thumma" dans la sourate 41, voir les liens suivants:

http://www.answering-islam.org.uk/Responses/Shabir-Ally/science01.htm

http://www.answering-islam.org/Responses/Menj/creationdays-1.htm

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/07/2010

Montagnes immobiles

Sourate 16 : AN-NAHL (LES ABEILLES)

15.
Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez,

Sourate 15 : AL-HIJR
20.
Et quant à la terre, Nous l'avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.

Sourate 21 : AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)

31.
Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu'elle ne s'ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu'ils se guident.

Sourate 27 : AN-NAML (LES FOURMIS)

61.
N'est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers, - Y a-t-il donc une divinité avec Allah ? Non, mais la plupart d'entre eux ne savent pas.

Ces passages sur les montagnes immobiles contredisent clairement la tectonique des plaques. Les montagnes sont précisément le résultat de cette dérive des plaques.

La subduction d'une plaque océanique sous une plaque océanique ou continentale forme une cordillère (la cordillère des Andes, les montagnes Rocheuses). La collision de deux plaques continentales peut suivre et créer une chaîne de collision (les Alpes, le Caucase, l'Himalaya). La croûte terrestre est épaissie par des failles et des plis s'exprimant à toutes les échelles (de l'échelle continentale a l'échelle microscopique).

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

11/07/2010

La lapidation, le verset manquant !

J’ai beaucoup de plaisir à lire les hadiths de l’islam. L’islam publie fièrement ces textes en les déclarant sahih (notamment ceux de Bukhari et de Muslim) et ne se rend pas compte que, à l’instar du coran, ils sont une source de contradiction phénoménale.

Chaque fois que j’ai cité un hadith sahih gênant, on m’a répondu « oui mais ce hadith n’est peut-être pas authentique » ?!? S’il est sahih, c’est qu’il est authentique ! Sahih veut dire vrai en arabe. Un hadith vrai qui serait faux ? Avec l’islam, tout est possible.

 

Considérons le hadith suivant (les liens aux références sont juste en dessous) :

`Umar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:

Allah envoya Muhammad (pbAsl) avec la Vérité; Il lui révéla le Livre et parmi les versets qui lui furent révélés, il y avait le verset relatif à la lapidation. Nous l’avons lu, compris et retenu. C'est pour cela que l'Envoyé d'Allah (pbAsl) fait lapider et que nous avons, après lui, fait aussi lapider. Je crains que dans la suite des temps quelqu'un ne vienne dire: "Par Dieu, nous ne trouvons pas de verset relatif à la lapidation dans le Livre d'Allah"; on tomberait alors dans l’erreur d'abandonner une prescription révélée par Allah. La lapidation, dans le Livre d'Allah, est de droit contre quiconque, homme ou femme, commet l'adultère alors qu'il est marié, quand la preuve est faite par le témoignage, par la grossesse ou l'aveu.

http://hadith.al-islam.com/bayan/Display.asp?Lang=frn&...

Hadith sahih de Muslim (authentique) en arabe : http://hadith.al-islam.com/Display/Display.asp?Doc=1&...=

 

PROBLEME : Dans le coran, pas de verset relatif à la lapidation !!! Le coran parle de confiner jusqu’à la mort (4 :15) ou de fouetter (24 :2)

Que doit-on penser ?

Soit le coran terrestre n’est pas le même que le coran céleste, on ne peut donc pas s’y fier.

Soit ce hadith annoncé comme vrai est faux

Dans cette hypothèse, ce devrait être une exception... que nenni, lisons :

 

Hadith sahih de Bukhari volume 2, livre 23, N° 413:

'Abdullah bin 'Umar raconta :

Les Juifs amenèrent au Prophète un homme et une femme du milieu d’eux qui avait commis (l’adultère) des relations sexuelles illégales. Il commanda que les deux soient lapidés (à mort), près du lieu où l’on offre les prières funéraires près de la mosquée."

http://www.usc.edu/schools/college/crcc/engagement/resources/texts/muslim/hadith/bukhari/062.sbt.html

 

D’après 'Abû Hurayra et Zayd ibn Khâlid Al-Juhanî (qu'Allah soit satisfait des deux),

Un homme des Arabes vint trouver l'Envoyé d'Allah (pbAsl) et lui dit: "O Envoyé d'Allah, je te le demande au nom du Seigneur, ne décide pour moi que d'après le Livre d'Allah". - "Oui, dit son adversaire qui était plus instruit que lui, décide entre nous d'après le Livre d'Allah et donne-moi la parole". - "Parle", lui dit l'Envoyé d'Allah (pbAsl). - "Mon fils, dit l’homme, était employé chez cet homme et il a abusé de sa femme. Comme on m'avait raconté que mon fils méritait d'être lapidé, je l'ai racheté de ce châtiment en donnant cent brebis et une esclave. Des gens illuminés que j'ai consultés ensuite m'ont appris que mon fils ne méritait que cent coups de fouet et un an d’exil et que c'était la femme qui devait être lapidée". - "Par Celui qui tient mon âme entre Ses mains, s'écria l'Envoyé d'Allah (pbAsl), je vais décider entre vous d'après le Livre d'Allah: on va te rendre tes cent brebis et ton esclave, et ton fils doit recevoir cent coups de fouet et être exilé pendant un an. O 'Unays, va trouver la femme de cet homme et si elle avoue sa faute, lapide-la". 'Unays se rendit auprès de la femme qui fit des aveux et l'Envoyé d'Allah (pbAsl) donna l'ordre de la lapider. Ce qui fut fait.

http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn&...

 

Lisons encore ces hadiths (on y trouve aussi les versions arabes de Muslim) :

http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn&...

http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn&...

http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn&...

http://hadith.al-islam.com/bayan/display.asp?Lang=frn&...

 

Il y a de nombreux hadith sahih qui confirme le châtiment de la lapidation, mais le coran n’en parle pas !!

Alors chers amis musulmans, quel est votre avis ? Votre coran est-il incomplet ? Si oui, il n’est pas digne de confiance car s’il manque un verset, il peut en manquer d’autres et il signifierait l’incompétence de Dieu car le coran prétend qu’Allah est le gardien de tous les versets révélés (notamment coran 15 :9 et coran 39 :62)

S’il est complet, pourquoi tant de hadiths confirmant la lapidation ? Pourquoi tant de pays régit par la Charia pratiquent-ils la lapidation ? ((le Nigeria, l'Arabie saoudite, l'Iran, le Soudan, l'Afghanistan, le Pakistan, les Émirats arabes unis, le Yémen)

 

Les chiites qui nient pourtant de nombreux hadiths pratiquent la lapidation, voir notamment en Iran :

http://www.iran-resist.org/media1126

 

Le débat est ouvert, j’attends vos analyses.

 

 

10:30 Écrit par Islamator dans Général | Lien permanent | Commentaires (102) |  Facebook |

09/07/2010

Le coran et les hadiths ont été modifiés

A-t-on modifié le Coran ?

Les éléments les plus anciens que nous possédions sur la vie de Muhammad ont été écrits par Ibn Ishaq seulement en 750 ... mais son travail a été perdu, et n’est disponible que par morceaux dans une recension plus tardive de Ibn Hisham qui est mort en 834, soit deux cents ans après la mort de Mohammed. On dit qu’il y a six recueils corrects et authentiques de traditions Hadith sur la vie de Mohammed... mais ils ne datent que de deux à trois siècles aprés sa mort (leurs auteurs sont morts entre 870 et 915). Et un critique du dixième siècle a souligné la faiblesse de deux cents traditions incorporées dans les recueils de Muslim et Bukhari, qui pourtant passent pour sérieux

Dans son étude classique, "On the Development of Hadith", Goldziher a démontré qu’un vaste nombre de traditions Hadith, acceptés même dans les recueils musulmans les plus rigoureusement critiques, étaient des faux complets de la fin du 8ème et du 9ème siècle et, en conséquence, que les chaînes de transmission (isnads) qui les étayaient étaient totalement fictives.

Même le texte du Coran doit être considéré comme suspect.

Quand les premières citations du Coran apparaissent sur des pièces de monnaie et des inscriptions, vers la fin du septième siècle, elles montrent des divergences par rapport au texte canonique. Celles-ci sont insignifiantes du point de vue du contenu, mais le fait qu’elles apparaissent dans des contextes aussi formels que ceux-là ne colle pas avec la notion selon laquelle le texte avait déjà été fixé. Il faut dire que le Coran écrit actuel n'est pas l'oeuvre de Muhammad ; il a été compilé après sa mort selon le gré de divers personnages. En conséquence, il a existé plusieurs Corans dont le contenu et l'organisation des versets étaient totalement différents. Celui qui est considéré comme LE Coran est celui d'Uthman (644-656), un calife despotique qui a détruit toutes les sources antérieures (Umar et Abû Bakr avaient aussi fait disparaitre de nombreuses versions auparavant).

Alors que les Musulmans modernes peuvent être liés par une position intenablement conservatrice, les érudits musulmans des premières années étaient bien plus flexibles, réalisant que des parties du Coran étaient perdues, perverties, et qu’il y avait plusieurs milliers de variantes qui rendaient impossible le fait de parler du Coran unique. Et ils savaient que les Corans compilés par les secrétaires particuliers de Mohammed étaient différents de celui d'Othman. Dans les premiers siècles de l'Islam, beaucoup d'ouvrages furent écrits, qui relevaient des différences entre les Corans existants ; et bien qu'Othman affirmait et inscrivait une seule version, il fallut des années pour que les savants islamiques reconnaissent ce livre, et le propagent dans le monde islamique. Voici les noms des sept livres importants et notables qui furent écrits par les savants, à propos des différences entre les Corans :

- Le "livre de la différence des livres" (les Corans de Médine, de Koufféh et de Bassora ) écrit par Kassâeï.
- Le "livre de la différence des livres", écrit par Khalaf.
- Le "livre de la différence des habitants de Koufféh, de Bassora, et de Damas en matière des livres", écrit par Farrâ.
- Le "livre de la différence de Mossahéf", écrit par Ibn Davoud Sédjestani.
- Le "livre de Madaéni sur la différence des livres", écrit par Madaéni.
- Le "livre de la différence des livres de Damas, Hédjaz et l'Irak", écrit par Ibn Amér Yahsébi
- Le "livre de Mossahéf", écrit par Mohammad Ibn Abd al Rahaman Isphahanï.

Quelles étaient les différences de Corans entre les secrétaires de Mohammed et celui d'Othman ?

-Le Coran d'Imam Ali : il fut ordonné en fonction des dates des révélations et contient un relevé des versets abrogatifs et abrogés (les versets qui se contredisent).

-Le Coran d'Abd Allah Ibn Massoud : Fazl Ibn Châsan disait que le nombre et l'ordre des sourates différaient considérablement de ceux du Coran d'Othman, car dans le coran d'Ibn Massoud, il n' y a que cent dix sourates. Les noms de beaucoup de sourates étaient plus longs que ceux du Coran d'Othman. Il n'y avait deux sourates nommées "Sadjdéh" (prosternation). Il y avait quelques sourates supplémentaires, comme "Havâmime" ou "Mossabahât" dans le coran et qu'on ne trouve pas ailleurs. Certains versets différaient, surtout dans la sourate "Va al Assre" qui disait ceci : "J'en jure par l'heure de l'après-midi, l'homme travaille à sa perte. Tu en excepteras ceux qui croient et pratiquent les bonnes oeuvres, qui recommandent aux autres la vérité et la patience !"

-Le Coran d'Abi Ibn Kab : L'ordre des sourates était différent. Selon Fazl Ibn Ghasan le livre commencait par "Fatéhat al Kétab" (l'ouverture du livre), "Bagharéh" (la vache), "Néssâ" (les femmes), "Allé Omran" (la famille Omran), "Anâm" (les bienfaits), "Eerâf" (le purgatoire), "Maédéh" (la table), "Anfâl" (les surestimations), "Davoud" (David), "Tahâr" (les propres), "Insân" (l'homme), "Nabi Aliéh al Salam" (le missionnaire auquel salut), "Hai Ahl al Kétab" (les gens du livre)... ( Selon Al Féhreste -La liste d'Ibn Nadime Page 46). La sourates "Younesse" (Jonas) était absente. Les sourates n'atteignaient pas les 116 et un bon nombre n'existaient pas du tout dans le Coran d'Othman; comme les sourates "Davoud" (David), "Tahâr" (les propres), "Nabi Aliéh al Salâm", etc...

Ainsi comme l'affirmera l'Imam Ja'far qui ne mâchait pas ses mots, "le véritable Coran n'existe pas !" Selon As-Suyuti (mort en 1505) Ibn ’Umar al Khattab aurait dit :"Que personne d’entre vous ne dise qu’il a acquis le Coran entier, car qu’en sait-il ? Beaucoup du Coran a été perdu ! Alors qu’il dise : J’ai acquis ce qui était disponible. " (As-Suyuti, Itqan, partie 3, page 72).-----> Cela indique bien que le Coran ne nous a pas été retransmi dans son intégralité. L’Imâm Al-Bukhârî et Ibn Jarîr disent que, selon Ubayy Ibn Ka`b et Anas b. Malik, ces paroles ont été révélées dans la Sourate 102 "At-Takâthur" (La course aux richesses) : "le Prophète (paix et bénédiction d’Allâh sur lui) a dit : 'Si le fils d’Adam avait deux vallées de richesses, il souhaiterait que lui en fût échue une troisième. Rien ne peut remplir le ventre du fils d'Adam sauf la terre (= la mort), mais Dieu revient vers celui qui revient à Lui' ...".-----> Pourtant on ne retrouve plus ce passage dans la sourate 102 (qui ne contient que 8 versets) du coran actuel. Il a donc été enlevé. On rapporte qu'un homme récitait le Coran en compagnie de l'Imam Ja'far. Le narrateur dit qu'il entendit certains versets, durant la récitation, qui ne correspondaient pas à des versets reconnus. L'Imam Ja'far dit à la personne qui récitait : "Ne récite pas de cette manière. Récite comme les gens jusqu'à ce que le Mahdi (le Messie) arrive. Quand le Mahdi arrivera, il récitera le véritable Coran et le Coran compilé par Ali, sera de nouveau ramené !" (Usul Kafi: 2.622) -----> Cela indique bien que les versions du Coran postérieures à celles d'Ali sont considérées comme défectueuses. Selon Jabir, l'Imam Baqir aurait dit : "Personne ne peut affirmer avoir rassemblé tout le Coran tel qu'il a été révélé par Allah, si ce n'est un menteur. Les seules personnes à avoir entièrement compilé et appris par cœur le véritable Coran étaient Ali ibn Abi Talib et les Imams qui lui ont succédé !" (Usul Kafi: 1:228 ) -----> Les Chiites le confirment : "Celui qui a compilé le Coran véritable c'était Ali ibn alit tabib !" (A noter qu'ils estiment aussi que les versets relatifs à Ali ont été supprimés par Uthman, le calife imposteur anti-Chiites) Selon As-Suyuti, Aïsha, l’épouse favorite de Mohammed, aurait dit : "Du temps du Prophète, la sourate des Parties faisait deux cents versets à la lecture. Quand Uthman édita les copies du Coran, seuls les versets actuels furent enregistrés !" (73). Selon As-Suyuti aussi, Uba Ibn Ka’b, l’un des grands compagnons de Muhammad, aurait demandé à l’un des Musulmans, "Combien y a-t-il de versets dans la sourate des Parties ?" Le Musulman dit : "Soixante-treize versets." Uba Ibn Ka’b lui raconta : "Autrefois il était pratiquement égal à la sourate de la Vache (environ 286 versets) et comprenait le verset de la lapidation". L’homme demanda : "Qu’est-ce que le verset de la lapidation ?" Uba Ibn Ka’b dit : "Si un vieil homme ou une vieille femme commettait l’adultère, lapidez-les à mort." Au sujet de ce verset disparu, Ibn Majah a rapporté les paroles de Aisha qui disait : "Le verset relatif à la lapidation et à l'allaitement (9, 8a) est venu et sa feuille se trouvait sous mon lit : aussi, quand l'envoyé de Dieu mourut, et que nous fûmes occupés par les détails entourant sa mort, un animal domestique entra et dévora la feuille." -----> Les textes historiques confirment effectivement que les anciens musulmans lapidaient les personnes adultères, suivant en cela ce qui était écrit dans un verset dont on n'a plus retrouvé la trace depuis. Au sujet du verset 6 de la sourate 33 "Les confédérés" ("...Pour les croyants le Prophète a priorité sur eux-mêmes; et ses épouses sont leurs mères."), Uthman dit que le texte d'Ubai b. Ka'b comportait : "Pour les croyants le Prophète a priorité sur eux-mêmes ; et il est un père pour eux et ses épouses sont leurs mères."

07/07/2010

Corruption dans la Bible ?

Pourquoi n'y at-il pas d'énoncé clair sur la corruption de la Bible dans le Coran?

Le Coran prétend être un livre complet, un livre très détaillée et une explication de tout, où rien n'est omis (cf. sourates 6:38; 6:114; 6:126; 10:37, 12:11
; 16:89).

Par conséquent, nous nous attendons à trouver un verset du Coran disant explicitement que les textes de la Torah et l'Evangile sont falsifiés, puisque le Coran prétend ne rien avoir oublié. Cependant, nous ne trouvons jamais un tel verset dans tout le Coran.

En fait, les musulmans ont jusqu'ici été incapables de produire un seul verset qui dit clairement que le texte de la Torah et l'Evangile ont été falsifiés. Les propagandistes musulmans spéculent et extrapolent certains versets tels que 5:14; 5:48; 3:78; 2:75-79, qui n'a jamais dit d'une manière évidente que la Torah et l'Evangile sont falsifiés. En outre, ces versets, une fois correctement lu, s'avérent être une confirmation de l'authenticité de la Torah et l'Evangile.

Une question pour les musulmans: Pourquoi Allah n'annonce-t-il pas explicitement et clairement que le texte de la Torah et l'Evangile ont été falsifiés, surtout lorsque c'est un sujet de discussion important dans la région musulmane et la polémique chrétienne?

Autre question: les musulmans disent souvent à la fin de leurs articles que Dieu a plus de connaissances (par exemple, «Allah sait mieux»). Si tel est le cas, alors pourquoi avez-vous affirmé avec férocité une telle chose que Dieu n'a pas dit à tous dans le Coran? Êtes-vous plus érudit qu'Allah?

Plutôt que de faire des réclamations exagérées, et attribuer des choses à Allah qu'il n'a pas dit, les musulmans doivent écouter ce que le Coran dit vraiment de la Torah et l'Evangile.
Toutefois, ce qui conduit à la conclusion que le Coran n'est pas de Dieu.

 

 

05/07/2010

La trinité farfelue du coran

La trinité selon le coran

 

Dans plusieurs passages, le Coran parle spécifiquement contre "une sorte de trinité" [par exemple, Sourate 5:72-73 et 5:116-118] et de croire en elle est censée être l'un des pires péchés que vous pouvez commettre [= shirk=associer d'autres dieux à Allah] et c'est si mal qu'il conduit avec certitude au feu de l'enfer sans issue [5:72].

Les chrétiens croient que la doctrine de la Trinité est clairement fondée sur la révélation biblique seulement. Chaque chrétien raisonnable sera d'accord qu'il a fallu un certain temps de réflexion théologique sur cette révélation avant que l'Église n'en vienne à une doctrine clairement formulée, mais cette doctrine est fondée sur la Bible et rien d'autre.

Mais même s'il s'agissait d'une corruption et non de la révélation biblique, - ou d'une doctrine fondée sur une corruption de la Bible - la doctrine de la Trinité a été finalement et clairement formulé environ en 325 AD au Concile de Nicée dans le Credo de Nicée. Depuis lors, il a été très médiatisé et est toujours le même aujourd'hui. Cela signifie en particulier que la doctrine de la Trinité a été clairement énoncée environ 300 ans avant Mahomet et l'apparition du Coran.

Pour toute religion, il est évidemment d'une importance capitale d'être précis sur la nature de Dieu. Par conséquent, si c'était l'intention de Dieu de corriger les aberrations et les corruptions chrétiennes hérétiques de la vraie compréhension de lui-même par cette nouvelle révélation à travers le Coran, pourquoi le Coran l'exprime-t-il si affreusement mal? Pourquoi le Coran est-il tellement préoccupé de condamner un "tri-théisme de Dieu, Marie et Jésus" (auquel aucun chrétien ne croit de toute façon), au lieu de clarifier l'erreur en ce qui concerne la vraie doctrine chrétienne étant la «Trinité de Dieu le Père,
Fils et du Saint Esprit "? Pourquoi condamner quelque chose qui est tout aussi blasphématoire pour les chrétiens comme il est pour les musulmans? L'Eglise chrétienne n'a jamais cru en cela.

Il semble y avoir quelques traces de l'existence d'un groupe hérétique qui croyait que Marie était divine et qui existait en Arabie dans le 6e - 7e siècle.
Mais ils étaient un groupe très faibles et insignifiantes et il est très difficile d'obtenir plus de détails à leur sujet. Il y a quelques informations à leur sujet dans le livre "Dieu est Un dans la Sainte Trinité» par Boutros Zacharie. Mais par rapport à l'ensemble de la chrétienté qui a été la religion dominante, ce groupe sectaire était négligeable et a été amener à disparaître rapidement.

La question que nous devons poser est: Pourquoi Dieu aurait-il choisi de parler dans sa révélation finale et universelle contre un groupe absolument insignifiant et hérétique tout en ignorant complètement la doctrine qui est au centre de la plus grande religion sur la terre [dans le temps de Mahomet et aujourd'hui] et
en même temps donner l'impression qu'il parle de corriger les erreurs des chrétiens?

Pourquoi le Coran met tant d'efforts à corriger les vues de certaines petites sectes hérétiques dont nous savons vraiment très peu, et ne répond pas à la véritable doctrine de l'Eglise chrétienne?

Cette observation est particulièrement étrange étant donné que ces hérésies ont déjà été dénoncées et corrigées par l'Église elle-même. Après tout, le Coran insistent d'être la dernière révélation - pourquoi ne traite-t-il pas et ne répond-il pas à la chose même qu'il a été supposé venir corriger?

Dieu était confus et mal informés sur la foi chrétienne qu'il voulait corriger? Je ne pense pas que le vrai Dieu pouvait plaider l'ignorance après avoir regardé cette doctrine chrétienne pendant 300 ans avant la révélation du Coran.

Il me semble, nous avons de nouveau que le choix entre une entrée Coran à partir d'une confusion ou un Dieu confondu Coran qui ne vient pas de la vérité et Dieu omniscient.

La première option est évidemment une pensée blasphématoire. Dieu est en effet l'Omniscient. Je ne peux que penser aux explications suivantes et raisonnables pour considérer cette «révélation confuse»:

# Le Coran a été changé et corrompu. Le Coran aurait corrigé la «véritable mais fausse doctrine chrétienne" avec des mots clairs, mais certaines mauvaises personnes [les chrétiens?] auraient modifié le Coran pour le rendre inefficace contre le christianisme.

# Le Coran est inchangé, mais il ne provient pas de la toute-connaissance de Dieu, mais d'une source qui n'avait effectivement pas été bien informée au sujet de la vraie doctrine de la Trinité.

Mais puisque le Coran est apparemment assez bien conservés, et Dieu n'est certainement pas confus, la seule explication raisonnable semble être que l'auteur n'a tout simplement pas été bien informé au sujet de la vraie doctrine chrétienne de la Trinité et la nature du Christ.
Il s'agit (à mes yeux) de l'explication la plus naturelle. Muhammad s'est prononcé contre une mauvaise incompréhension de la doctrine de la Trinité (qui peut ou pas être seulement la sienne). Il est normal d'être consterné. Il s'est élevé contre cette interprétation hérétique et a eu raison de le faire. Mais il n'a pas répondu au vrai christianisme. Sur cette base, je ne peux mettre en doute la sincérité de Mahomet en se prononçant contre cette idolatrie, mais je ne peux pas l'accepter comme parlant avec un message de Dieu. Muhammad avait une bonne connaissance de “ce qui ne peut pas être vrai”, mais il ne comprenait pas que ce que la Bible dit “est vrai”.

J'ai tendance à croireque le dernier alinéa est la meilleure explication de ces alternatives et qui sont énumérés ci-dessus, mais depuis que j'ai entendu une autre tout récemment, je veux l'inscrire par principe d'exhaustivité.

Cette autre possibilité est que Muhammad a bien compris la doctrine chrétienne, mais utilise la constitution d'un homme de paille qui est tellement plus facile à abattre que le véritable enseignement du christianisme:

Ridiculiser l'autre camp et gagner "la foule en liesse" comme disciples. C'est méthode à succès des hommes politiques qui disent que présenter de bons arguments est une perte de temps, parce que la plupart des gens ne seraient même pas capables de suivre un argument profond et puisque le vote d'un adepte inconditionnel vaut tout autant que le vote d'une profonde pensée unique [au moins dans une démocratie], alors allons-y pour la méthode qui fait appel aux masses. Et c'est malheureusement ce que l'on appelle «faire tomber les hommes de paille" comme tout le monde peut observer tous les jours à la télévision. Et étrangement, beaucoup de musulmans disent aujourd'hui que leur doctrine de Dieu est vraie parce qu'elle est plus facile que la "trop compliquée" doctrine de la Trinité. Mais la simplicité ou la complexité n'est pas un critère pour la vérité en soi.

A propos, utiliser des arguments d'homme de paille ne signifie pas que celui qui utilise un argument «stupide» est stupide lui-même [la plupart des politiciens sont intelligents], mais il montre qu'il estime que l'audience est assez stupide pour qu'il puisse s'en tirer.
Mais je ne buterai pas sur les arguments de l'homme de paille. Que ce soit délibérément ou par ignorance, l'islam n'a pas répondu au christianisme, mais a renversé un homme de paille qu'il a construit lui-même.

Néanmoins, comme je l'ai dit, je n'ai pas une aussi mauvaise impression de la personnalité de Mahomet et ne croit pas dans l'hypothèse de l' homme de paille.

J'affirme encore preuves à l'appui que le Coran présente une argumentation mal informée contre la doctrine chrétienne, ce que je ferai plus bas.

Le Coran dit:

5:72
Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : "En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! .
5:73.
Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.

5:116-117.
(Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah? " Il dira : "Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir) : "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.


Il me semble clair que l'auteur du Coran prétend que les chrétiens croyaient que Jésus et Marie sont deux autres dieux distincts qui sont élevés au rang de Dieu.

Le Coran se trompe sur la doctrine chrétienne en plusieurs points:

* Le Coran accuse les chrétiens de dire: “Dieu est l'
un des trois” [5:73], mais les chrétiens disent que “Dieu est un en trois”.

* Le Coran dénonce un "Tri-théisme" [trois dieux - 5:116,72,73], mais les chrétiens croient en (et que la Bible enseigne) "la Trinité" - un Dieu qui se révèle en trois personnes. Il n'y a qu'un seul Dieu et non pas “trois dieux”.

* Le Coran dénonce le groupe "tri-théiste" de "Dieu, Jésus et Marie" [5:116], mais la Trinité se compose de «Père, Fils et Saint Esprit».

* Le Coran donne l'impression que les chrétiens ont élevé Marie à un statut divin, mais aucun chrétien n'a jamais dit que Marie est quelque chose de plus qu'un être humain.
La Bible dit rien de tel. Toute vraie doctrine chrétienne est fondée sur la Bible comme la Parole de Dieu.

* Le Coran dénonce la «déification» qui est «élever un être humain à l'état d'un dieu", (qui je pense est le sens de «Prends-moi comme un dieu en dehors d'Allah" [5:116]), mais la Bible parle d'«incarnation» qui est «Dieu prenant la nature humaine en Jésus"

* Selon le coran les chrétiens disent: “Dieu est Jésus” [5:72], mais nous disons: “Jésus est Dieu”. C'est une différence subtile mais très importante.

Un autre enseignement de histoire de l'Église

L'Eglise dans l' “Empire romain chrétien” recourait à la force politique pour expulser les groupes hérétiques et donc ces groupes ont été poussés aux limites de l'Empire romain, et il se trouve que l'Arabie et le Moyen-Orient sont un endroit où un certain nombre de groupes hérétiques se sont "réinstallés". Cela pourrait expliquer le fait que Muhammad a vu tout au long de sa vie principalement des chrétiens hérétiques et a donc simplement répondu à ce qu'il a vu et non pas à ce que la grande majorité des chrétiens croyaient. Mais c'est là aussi une explication qui confirme l'origine humaine du Coran, car Dieu n'aurait pas été limité par les limites géographiques de Mohamme.

Le Coran ne s'aborde pas directement le christianisme. Au contraire, il choisit de répondre à certains enseignement hérétiques bizarres d'un groupe sectaire absolument insignifiant. Au miminum il faut s'étonner sur les priorités du Coran quant aux questions qu'il décide de traiter. Ce n'est pas ce à quoi l'on pourrait s'attendre d'une révélation finale avec une revendication de portée universelle.

Les musulmans ont développé de nombreuses raisons d'attaquer et de rejeter la Trinité. La plupart de ces raisons sont de quelque nature philosophique, de nombreux ont même essayer de réfuter la Trinité de la Bible. Que ces raisons soient valables ou non ne sera pas notre préoccupation en ce moment, mais il est évident que tout ce raisonnement est le raisonnement des musulmans et non pas le raisonnement du Coran. Le Coran ne donne qu'un certain nombre de déclarations niant certains faux enseignements, mais n'offre même pas un raisonnement sur la question du malentendu du tri-théisme, et certainement rien en ce qui concerne la doctrine de la Trinité. Le déni n'est pas la même chose que l'explication et la clarification.

16:64 Et Nous n'avons fait descendre sur toi le Livre qu'afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension, de même qu'un guide et une miséricorde pour des gens croyants.

En ce qui concerne la doctrine chrétienne de la Trinité, le Coran certainement n'a pas tenu ses engagements

 

 

 

03/07/2010

Bienvenue

Bienvenue,

Après Albator, Musclor, X-Or, Terminator, Dark Vador,...voici Islamator !

Islamator est un nouveau blog présentant les miracles du coran revus et corrigés.

On retrouve dans le Coran des emprunts, à la morale juive et chrétienne de la Torah et des évangiles, ainsi que de la morale générale de l'humanité, et des préceptes de l'ancienne société arabe. Il comprend également des textes inspirés de la pensée et des désirs personnels de Mahomet, des traditions et des moeurs du paganisme arabe, des légendes, des fables et des connaissances erronées. Quant à l'existence d'un archétype céleste de l'écriture sainte dont le Coran aurait été tiré, c'est une croyance que nous ne pouvons admettre car le Coran contient des textes sur la polygamie, la répudiation, la Guerre sainte, la vie conjugale de Mahomet, de son harem et du commérage de ses épouses.

Est-il la Parole de Dieu ou est-il une parole de Dieu ?, ou contient-il une partie de la Parole de Dieu?


Islamator vous expliquera tout.