03/09/2012

Dhul-i-Qarnayn et le mur indestructible qui disparait

Dhul-i-Qarnayn et le mur indestructible qui disparait

Mohammed a recopié dans le coran plusieurs légendes.  L'une d'entre elles figure dans le pseudo-Callisthène.   Ce livre prétend raconter les aventures d'Alexandre le Grand, mais a été écrit 5 siècles après la mort de Callisthène (compagnon de route d'Alexandre).  Cette oeuvre est donc fabulatrice.  La légende donne à Alexandre le Grand le crédit d'avoir rejeté Gog et Magog hors les murs. Pendant ses conquêtes et voyages il est venu dans une région du Caucase, la chaîne de montagnes entre l'Europe et l'Asie. Là il a trouvé Gog et Magog terrorisant la région. Alexandre a construit un mur et des portes dans un passage étroit entre deux montagnes pour les rejeter. Selon la version ce mur était fait de fer, de laiton, ou d'asiceton (un métal magique).

Première chose à savoir est qu'il n'y a aucun mur dans cette région et même pas un quelconque vestige qui daterait de cette époque.  Il fallait s'y attendre pour une fable.
La deuxième chose à savoir est que Alexandre le grand était polythéiste et qu'il se prenait même pour dieu sur terre. Il portait d'ailleurs un casque avec les cornes du Dieu Haman...et en arabe bicornu se dit...Dhul-Qarnayn !

Que lit-on dans le coran dans la sourate 18 ? (Ce récit fait suite à l'article "la terre est plate")

92. Puis, il suivit (une autre) voie.
93. Et quant il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières (montagnes), il trouva derrière elles une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage.
94. Ils dirent : "Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj (gog) et les Majuj (Maggog) commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous? "
95. Il dit : "Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.
96. Apportez-moi des blocs de fer". Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes, il dit : "Soufflez! " Puis, lorsqu'il l'eut rendu une fournaise, il dit : "Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus".
97. Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus.

N'importe quelle personne honnête reconnaîtra tous les éléments de la légende contenue dans le pseudo-Callisthène et attribuée à Alexandre le Grand... mais répétons le double problème : le coran ne pourrait pas glorifier Alexandre le polythéiste et en plus...il n'y a aucun mur dans la passe de Darial !

Alors que faire ? Les musulmans doivent maintenant trouver des subterfuges pour essayer de faire passer cette histoire comme réelle alors que c'est une vulgaire légende recopiée naïvement dans le coran.

Les musulmans décident donc d'attribuer à Cyrus II la construction de ce mur indestructible.

Problème... Cyrus II n'a jamais atteint la passe de Darial... Comment dès lors aurait-il construit ce mur ?

Voyons d'abord où se trouve la passe de Darial.

La passe de Darial se trouve à la frontière nord de l'actuelle Géorgie et à une courte distance de la frontière entre l'Ossetie du Nord et l'Ingouchie. (Il y a une route qui passe actuellement).Pour ceux qui veulent vérifier par eux-mêmes cliquez ICI vous trouverez des liens pour voir la passe de Darial selon ses coordonnées géographiques.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Caucasus_topographic_map-fr.svg.png

Rergardons ces cartes où l'on montre l'étendue de l'empire conquis par Cyrus II et repérons-nous à la frontière nord de la Georgie. (cliquez sur les cartes pour les agrandir)

Sur la première carte, nous voyons que c'est Darius qui a pu dépasser la zone de Cyrus II

Empire_Perse.jpg

Sur la carte suivante, on voit clairement la Georgie qui est carrément exclue de l'empire conquis par Cyrus II, donc inutile d'essayer d'inclure la frontière nord !

Persia-Cyrus2-World3.png

Sur cette carte, où l'on perçoit bien la chaine du Caucase, c'est pareil...

frAO_556_334.jpg



Comme nous le voyons, Cyrus II n'a jamais atteint la passe de Darial.

En supposant un quart de seconde que ces cartes soient toutes fausses, il n'en reste pas moins qu'il n'y a aucun mur.  Etrange qu'aucun musulman ne s'étonne que ce mur impossible à ébrécher a totalement disparu sans laisser la moindre trace...