03/09/2012

Dhul-i-Qarnayn et le mur indestructible qui disparait

Dhul-i-Qarnayn et le mur indestructible qui disparait

Mohammed a recopié dans le coran plusieurs légendes.  L'une d'entre elles figure dans le pseudo-Callisthène.   Ce livre prétend raconter les aventures d'Alexandre le Grand, mais a été écrit 5 siècles après la mort de Callisthène (compagnon de route d'Alexandre).  Cette oeuvre est donc fabulatrice.  La légende donne à Alexandre le Grand le crédit d'avoir rejeté Gog et Magog hors les murs. Pendant ses conquêtes et voyages il est venu dans une région du Caucase, la chaîne de montagnes entre l'Europe et l'Asie. Là il a trouvé Gog et Magog terrorisant la région. Alexandre a construit un mur et des portes dans un passage étroit entre deux montagnes pour les rejeter. Selon la version ce mur était fait de fer, de laiton, ou d'asiceton (un métal magique).

Première chose à savoir est qu'il n'y a aucun mur dans cette région et même pas un quelconque vestige qui daterait de cette époque.  Il fallait s'y attendre pour une fable.
La deuxième chose à savoir est que Alexandre le grand était polythéiste et qu'il se prenait même pour dieu sur terre. Il portait d'ailleurs un casque avec les cornes du Dieu Haman...et en arabe bicornu se dit...Dhul-Qarnayn !

Que lit-on dans le coran dans la sourate 18 ? (Ce récit fait suite à l'article "la terre est plate")

92. Puis, il suivit (une autre) voie.
93. Et quant il eut atteint un endroit situé entre les Deux Barrières (montagnes), il trouva derrière elles une peuplade qui ne comprenait presque aucun langage.
94. Ils dirent : "Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj (gog) et les Majuj (Maggog) commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous? "
95. Il dit : "Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.
96. Apportez-moi des blocs de fer". Puis, lorsqu'il en eut comblé l'espace entre les deux montagnes, il dit : "Soufflez! " Puis, lorsqu'il l'eut rendu une fournaise, il dit : "Apportez-moi du cuivre fondu, que je le déverse dessus".
97. Ainsi, ils ne purent guère l'escalader ni l'ébrécher non plus.

N'importe quelle personne honnête reconnaîtra tous les éléments de la légende contenue dans le pseudo-Callisthène et attribuée à Alexandre le Grand... mais répétons le double problème : le coran ne pourrait pas glorifier Alexandre le polythéiste et en plus...il n'y a aucun mur dans la passe de Darial !

Alors que faire ? Les musulmans doivent maintenant trouver des subterfuges pour essayer de faire passer cette histoire comme réelle alors que c'est une vulgaire légende recopiée naïvement dans le coran.

Les musulmans décident donc d'attribuer à Cyrus II la construction de ce mur indestructible.

Problème... Cyrus II n'a jamais atteint la passe de Darial... Comment dès lors aurait-il construit ce mur ?

Voyons d'abord où se trouve la passe de Darial.

La passe de Darial se trouve à la frontière nord de l'actuelle Géorgie et à une courte distance de la frontière entre l'Ossetie du Nord et l'Ingouchie. (Il y a une route qui passe actuellement).Pour ceux qui veulent vérifier par eux-mêmes cliquez ICI vous trouverez des liens pour voir la passe de Darial selon ses coordonnées géographiques.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir

Caucasus_topographic_map-fr.svg.png

Rergardons ces cartes où l'on montre l'étendue de l'empire conquis par Cyrus II et repérons-nous à la frontière nord de la Georgie. (cliquez sur les cartes pour les agrandir)

Sur la première carte, nous voyons que c'est Darius qui a pu dépasser la zone de Cyrus II

Empire_Perse.jpg

Sur la carte suivante, on voit clairement la Georgie qui est carrément exclue de l'empire conquis par Cyrus II, donc inutile d'essayer d'inclure la frontière nord !

Persia-Cyrus2-World3.png

Sur cette carte, où l'on perçoit bien la chaine du Caucase, c'est pareil...

frAO_556_334.jpg



Comme nous le voyons, Cyrus II n'a jamais atteint la passe de Darial.

En supposant un quart de seconde que ces cartes soient toutes fausses, il n'en reste pas moins qu'il n'y a aucun mur.  Etrange qu'aucun musulman ne s'étonne que ce mur impossible à ébrécher a totalement disparu sans laisser la moindre trace...

24/03/2011

Marie, mère de Jésus et...soeur de Moïse, l'erreur monumentale du coran !

Une Sourate de Coran complètement fausse !


Il ne s'agit aucunement d'une petite erreur qu'on veut minimiser et camoufler !

Certes , les musulmans prétendent que tous les livres de Dieu sont abrogés et que seul le Coran n'a pas été altéré !


Or devant cette énorme erreur Coranique , ils vous répondront par des mensonges plus graves que l'erreur , ils diront qu'il s'agit d'un contemporain de la période de Zacharie qui est désigné par là Le Frère Aaron.


Soeur de Haroun, ton père n´était pas un homme de mal et ta mère n´était pas une prostituée"
Sourate 19 v, 28


Or la grande erreur Coranique , Marie n'est pas la Soeur de Haroun et sa Mère Anne n'est pas l'épouse d'Imran , qui ce dernier à vécu des siècles avant la naissance de Marie !


(Rappelle-toi) quand la femme d´Imran dit: "Seigneur, je T´ai voué en toute exclusivité ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc, de moi. C´est Toi certes l´Audient et l´Omniscient".
Sourate 3 v, 35


La Sourate 3 intitulée la Famille d'Imran est totalement fausse !
En effet la Sourate de la Famille d'Imran rapporte que des récits de la Famille de Marie et non de la famille de Moïse , c'est donc bien la famille de Marie qui est pointée par cette Sourate , nous somme face à une très grande erreur Coranique !

Il ne peut s'agir là d'une mauvaise compréhension des textes , mais de la plus grande erreur de toute l'histoire des Livres de Dieu !

C'est la preuve, entre autres, que tous ces Savants prétentieux ne savent rien de la Religion de Dieu , et vous disent tout et n'importe quoi , car une erreur d'état civil aussi grande qu'une montagne ne pouvait passer inaperçue !

Ils vous diront pour fuir ce scandale et ne pas reconnaître cette erreur Coranique que : "Non on peut désigner parfois une personne par son ancêtre ou une autre personne pour dire que : tu es comme untel ! "

En effet , mais là c'est totalement diffèrent , car dans le verset on lit "épouse d'Imran" , c'est de l'affiliation maritale !
Il n' y a pas confusion il y a bien erreur !

Et pour preuve voici le verset qui anéantit leurs fausses explications , et qui prouve que ce n'est pas un problème de compréhension mais bien la plus grande erreur de l'histoire des Livres de Dieu !


De même, Marie, la fille d´Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres: elle fut parmi les dévoués.

وَمَرْيَمَ ابْنَتَ عِمْرَانَ الَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَاتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِ وَكَانَتْ مِنَ الْقَانِتِينَ

Sourate 66 , v.12


Marie est citée dans ce verset étant comme la Fille d'Imran ابْنَتَ عِمْرَانَ Maryama Abnata `Imrāna

Donc il y a bien une erreur Coranique !

La fille d'Imran ( Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit ) Ne peut designer ici que Marie qui a conçu avec le Saint Esprit il ne peut y avoir confusion de personnage (qui avait préservé sa virginité ) et La Soeur de Moïse n'a pas préservé sa virginité !

Il y a bien là une grande erreur , une confusion de personnages !

Et Marie est bien la Fille d'Elie et Sa Mère était Anne !

Marie n'est donc pas la Soeur d'Aaron frère de Moïse qui n'ont pas vécu la même époque !
Marie ne peut être Soeur d'Aaron car elle est Fille unique et de Mère stérile qui ne pouvait avoir d'enfant , c'est un ange qui annonça la naissance de Marie à son Père Elie ''Joachim'' et ensuite à sa Mère qui prit peur de cette apparition !

Par conséquent le verset ci-dessous est faux , et c'est là , la grande preuve des erreurs Coranique :

De même, Marie, la fille d´Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres: elle fut parmi les dévoués.

وَمَرْيَمَ ابْنَتَ عِمْرَانَ الَّتِي أَحْصَنَتْ فَرْجَهَا فَنَفَخْنَا فِيهِ مِن رُّوحِنَا وَصَدَّقَتْ بِكَلِمَاتِ رَبِّهَا وَكُتُبِهِ وَكَانَتْ مِنَ الْقَانِتِينَ

Sourate 66 , v. 12


(la fille d´Imran qui avait préservé sa virginité) est la preuve que rien ne pourra expliquer cette erreur si ce n'est que de reconnaitre l'erreur !


Ces erreurs , comme nous l'avons encore vu , sont d'ordre Humaine et non Divine !

 

Ici, la famille de Myriam, la soeur de Moïse qui est soeur de Aaron et fille d'Amran :

     Aaron
 `Amrâm 
   Moïse
 Jokébed 
   

 Myriam

Marie n'avait ni frère ni soeur...et est la fille d'Heli.

Une erreur de 13 siècle !!! Le coran est clairement disqualifié !

 

 

12/11/2010

Contradiction flagrante dans le coran au sujet du sort des chrétiens

Veuillez considérer les versets suivants :


5:69. Ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés.


9:30 Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse! Comment s'écartent-ils (de la vérité)?


Ces versets sont placés dans leur ordre chronologique, la sourate 5 précédant directement la 9 selon le classement effectués par les savants de l'islam. Voyez notamment ces deux liens :
http://se-chercher.over-blog.com/article-la-chronologie-d...
http://www.mosquee-de-paris.org/index.php?option=com_cont...

Dans le premier verset, Allah nous dit que les chrétiens ne seront pas affligés.
Dans le deuxième verset, étant donné que 100% des chrétiens affirment que le Christ est fils de Dieu (vu que c'est écrit dans la Bible), c'est donc toute la communauté chrétienne qui est appelée à être anéantie.

Dieu se contredit ? Ou il change d'avis en moins d'une année ?

Merci de nous éclairer

22/09/2010

Histoire d'eau

Le non mélange des eaux douces et salées


Dans le Coran, on parle en trois endroits d'une barrière séparant deux mers, l'une d'eau douce, l'autre d'eau salée, qui se rencontrent sans se mélanger (25:53, 35:12 et 55:19-20):

"Il (Dieu) a donné libre cours aux deux ondes, pour qu'elles se rencontrent ;comme il y a entre les deux une zone intermédiaire, elles ne s'en veulent pas. Eh bien, vous deux, lequel des bienfaits de votre Seigneur traiterez-vous de mensonge ?" Sourate 55:19-21

Le mot traduit ici par "zone intermédiaire" (barzakh) signifie "intervalle", "barrière", "fossé", "barre", "obstruction", "isthme".

"Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux ondes : celle-ci, douce, rafraîchissante, celle-là, salée, amère. Et assigne entre les deux une zone intermédiaire et barrage barré." Sourate 25:53

"Les deux mers ne sont pas identiques: [l'eau de] celle-ci est potable, douce et agréable à boire, et celle-là est salée, amère. Cependant de chacune vous mangez une chair fraîche, et vous extrayez un ornement que vous portez. Et tu vois le vaisseau fendre l'eau avec bruit, pour que vous cherchiez certains [de produits] de Sa grâce. Peut-être serez vous reconnaissants" Sourate 35:12

Ces versets révéleraient selon certains interprètes musulmans, l'existence du non mélange des eaux fluviales dans la mer à l'embouchure car le mélange des eaux ne s'opère parfois que loin au large.

Non mélange des eaux


Cela est possible, mais ne sommes nous pas là devant une simple observation d'un phénomène naturel bien connu, qui est le non mélange immédiat des eaux de l'Euphrate et du Tigre avec celles de la mer, à leur débouché dans le golfe persique?

En effet, on peut observer à Bassorah (en Iraq), les eaux douces du Tigre se déverser dans l'Océan Indien. Dans la marée haute, on voit une masse d'eau salée de couleur verte côtoyant une masse d'eau douce de couleur rougeâtre sans qu'il y ait entre elles le moindre mélange.

Vous en conviendrez que ce spectacle impressionnant pour un homme d'aujourd'hui, devait l'être d'une plus ample mesure encore pour un homme du septième siècle!

Ceci dit, examinons ce que nous enseigne un conte de mythologie Babylonienne datant de plus de 3000 ans avant le Coran :

"A l'origine il n'y avait que Nammou, la mer primitive, l'océan cosmique. Elle engendra An et Ki, le ciel et la terre (...). Enki, enfin, parce qu'il est le dieu des eaux douces qui, en tant qu'elles s'opposent aux eaux salées de Nammou la mer primordiale, doivent être situées du côté du ciel, comme eaux de pluies". Conte babylonien

A cette lecture, nous constatons que le Coran n'a rien révélé!

De ce fait, si des musulmans aiment encore à alléguer, que ces versets coraniques révéleraient une vérité scientifique, il faudrait alors adopter la même attitude face aux textes mythologiques babyloniens, et en conclure qu'il y aurait là, une révélation divine faite aux Babyloniens, qui rappelons-le, sont polythéistes. Je ne pense pas qu'il faille en venir jusque là, mais simplement être honnête et se résoudre au fait que ces versets coraniques ne ressortent que d'une simple observation d'un phénomène naturelle, qui a été rapporté par d'autres hommes étant de civilisations antérieures de plusieurs millénaires à Mohammed.

Signalons aussi, que d'autres interprètes ont fait plus fort, et prétendent que le Coran révélerait ici l'existence de masses marines différentes l'une de l'autre, tant au niveau de la température, de la salinité, des organes vivant, de la solubilité de l'oxygène, ...

Examinons, ce que dit le Coran: celui-ci nous parle d'un non mélange d'eau douce (potable, rafraîchissante et agréable à boire) et d'une eau salée (amère). Le Coran n'indique en rien, la distinction de températures des eaux, des organes vivant, de la solubilité de l'oxygène. Ceci ne trouve aucune base dans le Coran alors que le Coran se dit être un exposé DETAILLE de TOUTE chose où RIEN n'est omis avec des versets bien clairs.

Le Coran parle juste d'une eau douce potable, et agréable à boire, mais cela n'existe pas des mers d'eau potable! C'est même un danger pour l'homme de croire en telles choses. En effet, boire de l'eau salée, risque de rendre la personne sujette à la folie...

Il n'est décidément pas bon pour le Coran d'y chercher des vérités scientifiques... D'autant plus que comme explicité, si malgré cela on accorde ici une révélation scientifique au Coran, il faut par conséquent agir de même vis-à-vis du mythe babylonien, et ainsi le Coran n'a rien révélé, mais a alors simplement répété ce qui a déjà été dit, ceci il y a plus de 3000 ans! Nous en arrivons toujours à la même conclusion, à savoir : être honnête et conclure que ces versets ne proviennent que de la simple observation d'un phénomène naturel.


En conclusion
Contrairement à ce qu'affirment certains commentateurs musulmans, de la lecture de ces versets, il ressort plutôt une méconnaissance scientifique et une ignorance qui considérées comme vérités scientifiques pourraient même mettre en danger la vie de personnes (voir eau de mer potable). Si néanmoins, certains refusaient de cesser de voir dans ces versets coraniques une révélation scientifique, il faudra en faire de même pour le conte babylonien... et, ainsi, le seul miracle coranique se réduirait à répéter ce que d'autres ont déjà dit...

05/07/2010

La trinité farfelue du coran

La trinité selon le coran

 

Dans plusieurs passages, le Coran parle spécifiquement contre "une sorte de trinité" [par exemple, Sourate 5:72-73 et 5:116-118] et de croire en elle est censée être l'un des pires péchés que vous pouvez commettre [= shirk=associer d'autres dieux à Allah] et c'est si mal qu'il conduit avec certitude au feu de l'enfer sans issue [5:72].

Les chrétiens croient que la doctrine de la Trinité est clairement fondée sur la révélation biblique seulement. Chaque chrétien raisonnable sera d'accord qu'il a fallu un certain temps de réflexion théologique sur cette révélation avant que l'Église n'en vienne à une doctrine clairement formulée, mais cette doctrine est fondée sur la Bible et rien d'autre.

Mais même s'il s'agissait d'une corruption et non de la révélation biblique, - ou d'une doctrine fondée sur une corruption de la Bible - la doctrine de la Trinité a été finalement et clairement formulé environ en 325 AD au Concile de Nicée dans le Credo de Nicée. Depuis lors, il a été très médiatisé et est toujours le même aujourd'hui. Cela signifie en particulier que la doctrine de la Trinité a été clairement énoncée environ 300 ans avant Mahomet et l'apparition du Coran.

Pour toute religion, il est évidemment d'une importance capitale d'être précis sur la nature de Dieu. Par conséquent, si c'était l'intention de Dieu de corriger les aberrations et les corruptions chrétiennes hérétiques de la vraie compréhension de lui-même par cette nouvelle révélation à travers le Coran, pourquoi le Coran l'exprime-t-il si affreusement mal? Pourquoi le Coran est-il tellement préoccupé de condamner un "tri-théisme de Dieu, Marie et Jésus" (auquel aucun chrétien ne croit de toute façon), au lieu de clarifier l'erreur en ce qui concerne la vraie doctrine chrétienne étant la «Trinité de Dieu le Père,
Fils et du Saint Esprit "? Pourquoi condamner quelque chose qui est tout aussi blasphématoire pour les chrétiens comme il est pour les musulmans? L'Eglise chrétienne n'a jamais cru en cela.

Il semble y avoir quelques traces de l'existence d'un groupe hérétique qui croyait que Marie était divine et qui existait en Arabie dans le 6e - 7e siècle.
Mais ils étaient un groupe très faibles et insignifiantes et il est très difficile d'obtenir plus de détails à leur sujet. Il y a quelques informations à leur sujet dans le livre "Dieu est Un dans la Sainte Trinité» par Boutros Zacharie. Mais par rapport à l'ensemble de la chrétienté qui a été la religion dominante, ce groupe sectaire était négligeable et a été amener à disparaître rapidement.

La question que nous devons poser est: Pourquoi Dieu aurait-il choisi de parler dans sa révélation finale et universelle contre un groupe absolument insignifiant et hérétique tout en ignorant complètement la doctrine qui est au centre de la plus grande religion sur la terre [dans le temps de Mahomet et aujourd'hui] et
en même temps donner l'impression qu'il parle de corriger les erreurs des chrétiens?

Pourquoi le Coran met tant d'efforts à corriger les vues de certaines petites sectes hérétiques dont nous savons vraiment très peu, et ne répond pas à la véritable doctrine de l'Eglise chrétienne?

Cette observation est particulièrement étrange étant donné que ces hérésies ont déjà été dénoncées et corrigées par l'Église elle-même. Après tout, le Coran insistent d'être la dernière révélation - pourquoi ne traite-t-il pas et ne répond-il pas à la chose même qu'il a été supposé venir corriger?

Dieu était confus et mal informés sur la foi chrétienne qu'il voulait corriger? Je ne pense pas que le vrai Dieu pouvait plaider l'ignorance après avoir regardé cette doctrine chrétienne pendant 300 ans avant la révélation du Coran.

Il me semble, nous avons de nouveau que le choix entre une entrée Coran à partir d'une confusion ou un Dieu confondu Coran qui ne vient pas de la vérité et Dieu omniscient.

La première option est évidemment une pensée blasphématoire. Dieu est en effet l'Omniscient. Je ne peux que penser aux explications suivantes et raisonnables pour considérer cette «révélation confuse»:

# Le Coran a été changé et corrompu. Le Coran aurait corrigé la «véritable mais fausse doctrine chrétienne" avec des mots clairs, mais certaines mauvaises personnes [les chrétiens?] auraient modifié le Coran pour le rendre inefficace contre le christianisme.

# Le Coran est inchangé, mais il ne provient pas de la toute-connaissance de Dieu, mais d'une source qui n'avait effectivement pas été bien informée au sujet de la vraie doctrine de la Trinité.

Mais puisque le Coran est apparemment assez bien conservés, et Dieu n'est certainement pas confus, la seule explication raisonnable semble être que l'auteur n'a tout simplement pas été bien informé au sujet de la vraie doctrine chrétienne de la Trinité et la nature du Christ.
Il s'agit (à mes yeux) de l'explication la plus naturelle. Muhammad s'est prononcé contre une mauvaise incompréhension de la doctrine de la Trinité (qui peut ou pas être seulement la sienne). Il est normal d'être consterné. Il s'est élevé contre cette interprétation hérétique et a eu raison de le faire. Mais il n'a pas répondu au vrai christianisme. Sur cette base, je ne peux mettre en doute la sincérité de Mahomet en se prononçant contre cette idolatrie, mais je ne peux pas l'accepter comme parlant avec un message de Dieu. Muhammad avait une bonne connaissance de “ce qui ne peut pas être vrai”, mais il ne comprenait pas que ce que la Bible dit “est vrai”.

J'ai tendance à croireque le dernier alinéa est la meilleure explication de ces alternatives et qui sont énumérés ci-dessus, mais depuis que j'ai entendu une autre tout récemment, je veux l'inscrire par principe d'exhaustivité.

Cette autre possibilité est que Muhammad a bien compris la doctrine chrétienne, mais utilise la constitution d'un homme de paille qui est tellement plus facile à abattre que le véritable enseignement du christianisme:

Ridiculiser l'autre camp et gagner "la foule en liesse" comme disciples. C'est méthode à succès des hommes politiques qui disent que présenter de bons arguments est une perte de temps, parce que la plupart des gens ne seraient même pas capables de suivre un argument profond et puisque le vote d'un adepte inconditionnel vaut tout autant que le vote d'une profonde pensée unique [au moins dans une démocratie], alors allons-y pour la méthode qui fait appel aux masses. Et c'est malheureusement ce que l'on appelle «faire tomber les hommes de paille" comme tout le monde peut observer tous les jours à la télévision. Et étrangement, beaucoup de musulmans disent aujourd'hui que leur doctrine de Dieu est vraie parce qu'elle est plus facile que la "trop compliquée" doctrine de la Trinité. Mais la simplicité ou la complexité n'est pas un critère pour la vérité en soi.

A propos, utiliser des arguments d'homme de paille ne signifie pas que celui qui utilise un argument «stupide» est stupide lui-même [la plupart des politiciens sont intelligents], mais il montre qu'il estime que l'audience est assez stupide pour qu'il puisse s'en tirer.
Mais je ne buterai pas sur les arguments de l'homme de paille. Que ce soit délibérément ou par ignorance, l'islam n'a pas répondu au christianisme, mais a renversé un homme de paille qu'il a construit lui-même.

Néanmoins, comme je l'ai dit, je n'ai pas une aussi mauvaise impression de la personnalité de Mahomet et ne croit pas dans l'hypothèse de l' homme de paille.

J'affirme encore preuves à l'appui que le Coran présente une argumentation mal informée contre la doctrine chrétienne, ce que je ferai plus bas.

Le Coran dit:

5:72
Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : "En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! .
5:73.
Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : "En vérité, Allah est le troisième de trois." Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.

5:116-117.
(Rappelle-leur) le moment où Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah? " Il dira : "Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu.

Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir) : "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.


Il me semble clair que l'auteur du Coran prétend que les chrétiens croyaient que Jésus et Marie sont deux autres dieux distincts qui sont élevés au rang de Dieu.

Le Coran se trompe sur la doctrine chrétienne en plusieurs points:

* Le Coran accuse les chrétiens de dire: “Dieu est l'
un des trois” [5:73], mais les chrétiens disent que “Dieu est un en trois”.

* Le Coran dénonce un "Tri-théisme" [trois dieux - 5:116,72,73], mais les chrétiens croient en (et que la Bible enseigne) "la Trinité" - un Dieu qui se révèle en trois personnes. Il n'y a qu'un seul Dieu et non pas “trois dieux”.

* Le Coran dénonce le groupe "tri-théiste" de "Dieu, Jésus et Marie" [5:116], mais la Trinité se compose de «Père, Fils et Saint Esprit».

* Le Coran donne l'impression que les chrétiens ont élevé Marie à un statut divin, mais aucun chrétien n'a jamais dit que Marie est quelque chose de plus qu'un être humain.
La Bible dit rien de tel. Toute vraie doctrine chrétienne est fondée sur la Bible comme la Parole de Dieu.

* Le Coran dénonce la «déification» qui est «élever un être humain à l'état d'un dieu", (qui je pense est le sens de «Prends-moi comme un dieu en dehors d'Allah" [5:116]), mais la Bible parle d'«incarnation» qui est «Dieu prenant la nature humaine en Jésus"

* Selon le coran les chrétiens disent: “Dieu est Jésus” [5:72], mais nous disons: “Jésus est Dieu”. C'est une différence subtile mais très importante.

Un autre enseignement de histoire de l'Église

L'Eglise dans l' “Empire romain chrétien” recourait à la force politique pour expulser les groupes hérétiques et donc ces groupes ont été poussés aux limites de l'Empire romain, et il se trouve que l'Arabie et le Moyen-Orient sont un endroit où un certain nombre de groupes hérétiques se sont "réinstallés". Cela pourrait expliquer le fait que Muhammad a vu tout au long de sa vie principalement des chrétiens hérétiques et a donc simplement répondu à ce qu'il a vu et non pas à ce que la grande majorité des chrétiens croyaient. Mais c'est là aussi une explication qui confirme l'origine humaine du Coran, car Dieu n'aurait pas été limité par les limites géographiques de Mohamme.

Le Coran ne s'aborde pas directement le christianisme. Au contraire, il choisit de répondre à certains enseignement hérétiques bizarres d'un groupe sectaire absolument insignifiant. Au miminum il faut s'étonner sur les priorités du Coran quant aux questions qu'il décide de traiter. Ce n'est pas ce à quoi l'on pourrait s'attendre d'une révélation finale avec une revendication de portée universelle.

Les musulmans ont développé de nombreuses raisons d'attaquer et de rejeter la Trinité. La plupart de ces raisons sont de quelque nature philosophique, de nombreux ont même essayer de réfuter la Trinité de la Bible. Que ces raisons soient valables ou non ne sera pas notre préoccupation en ce moment, mais il est évident que tout ce raisonnement est le raisonnement des musulmans et non pas le raisonnement du Coran. Le Coran ne donne qu'un certain nombre de déclarations niant certains faux enseignements, mais n'offre même pas un raisonnement sur la question du malentendu du tri-théisme, et certainement rien en ce qui concerne la doctrine de la Trinité. Le déni n'est pas la même chose que l'explication et la clarification.

16:64 Et Nous n'avons fait descendre sur toi le Livre qu'afin que tu leur montres clairement le motif de leur dissension, de même qu'un guide et une miséricorde pour des gens croyants.

En ce qui concerne la doctrine chrétienne de la Trinité, le Coran certainement n'a pas tenu ses engagements